L'indice de développement humain

Dans une note de Miss You en décembre dernier, Anti mentionnait le fait que la Norvège est classée première en indice de développement humain. En quoi consiste plus précisément cet indice ?

L’indice de développement humain ou IDH est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en 1990. Il a pour but, comme son nom l’indique, d’évaluer le niveau de développement humain des pays du monde.

L’indicateur précédemment utilisé, le PIB par habitant (produit intérieur brut), ne donne pas d’information sur le bien-être individuel ou collectif, mais n’évalue que la production économique.

L’IDH a été développé par l’économiste pakistanais Mahbub ul Haq et l’économiste indien Amartya Sen.

Il est une valeur comprise entre 0 (exécrable) et 1 (excellent), à partir de trois autres indices:

1- L’espérance de vie à la naissance, ce qui est un bon indicateur de l’accès à une alimentation saine, à l’eau potable, à un logement décent, à un bon niveau d’hygiène et à un bon accès aux soins médicaux.

2- Le niveau d’éducation, mesuré par le taux d’alphabétisation des adultes et le taux de scolarisation

3- le niveau de vie, qui se calcule en comparant le PIB et le pouvoir d’achat..

Le pays le mieux classé depuis 2006 est la Norvège, avec un IDH égal à 0,969.

Voici la liste des pays en tête de classement (jusqu’à Hong Kong pour notre ami Julien) :

Et voici les derniers :

Quelques pays n’ont pas pu être classés, faute de données récentes, comme l’Irak, le Libéria ou la Corée du Nord, par exemple.

Pour en savoir plus:

Calcul exact de l’IDH
Classement des pays

Source: Wiki

8 Replies to “L'indice de développement humain”

  1. Anna Galore Post author

    Les quinze ou vingt pays de tête sont tous dans un mouchoir, les différences d’IDH ne sont pas vraiment significatives, à mon avis (entre 1 et 2 centièmes).

    Je prends un exemple. Le mauvais classement relatif des USA ne veut pas dire que ce pays est moins agréable à vivre que la Norvège – sauf si on fait partie des SDF, bien plus nombreux aux US, ou si on a un gros problème de santé et pas de couverture sociale, ce qui n’est pas rare aux US. Mais la plupart des émigrants vont largement plus aux US qu’en Norvège (à tort ou à raison, c’est un autre débat). L’IDH mesure des aspects intéressants mais, pour autant, il ne mesure pas l’attrait pour un pays donné (personnellement, je n’ai aucune envie de vivre un jour dans les pays scandinaves et ce n’est pas leur IDH qui me fera changer d’avis).

    Les fins de peloton sont des pays où l’espérance de vie est vraiment faible (autour de 40 ans ou moins, que ce soit en raison de guerres civiles permanentes, de famines, de sécheresse ou d’exposition épidémique grave), où le taux d’alphabétisation est dérisoire et où le PIB est très bas. Là, aucun doute, ça ne fait vraiment pas rêver.

    Tout ça pour dire que l’IDH est une façon intéressante de voir les choses et de les comparer d’un pays à l’autre, même s’il n’est pas une sorte de note absolue de ce que « vaut » un pays.

  2. baladouvoyage Post author

    édifiants tes tableaux !
    y’a du boulot pour essayer de réduire les différences
    amitiès

  3. anti Post author

    Aucune surprise pour ma part en voyant ces classements. Une excellente idée de reparler de cet indice beaucoup plus parlant que le PIB.

    Concernant la migration dans les pays Scandinaves, elle est très importante contrairement à ce que tu écris Anna. On y rencontre énormément d’italiens, de turcs, de gens du Maghreb.

    « En 2000, la Norvège enregistrait une hausse record du nombre de demandeurs d’asile politique, soit 10 % de plus que l’année précédente et quatre fois plus qu’en 1997. En 2001, le pays était devenue la troisième destination d’immigration en Europe après le Luxembourg et l’Irlande: prés de 300 000 immigrés habitaient en Norvège qui découvrait que 6.6% de sa population était désormais d’origine immigrée. Les plus grands groupes d’immigrés sont les Pakistanais, suivis des Suédois, des Danois, puis viennent les Vietnamiens, les ressortissants de l’ex-Yougoslavie (des Kosovars, musulmans), les Iraquiens et les Iraniens. En 10 ans, le nombre d’immigrés a doublé en Norvège. A Oslo, où se concentre près de 20 % de la population immigrée (dont 68% à ses origines hors d’Europe) un enfant sur quatre est d’origine étrangère.  »

    Immigration + demandes d’asiles sont énormes ( Avec les Pays-Bas, la Norvège a connu la plus forte augmentation de demandeurs d’asile en Europe en 2008).

    Voili, voilà. Perso, je ne sais pas où la vie me mènera, mais je peux te garantir que vivre en scandinavie n’a rien d’effrayant ma caille. Je craindrais plus de vivre aux USA. Comme quoi 😉

    anti

  4. Anna Galore Post author

    Pas de problème, on n’a qu’à émigrer à La Réunion. C’est un endroit magnifique et en plus, c’est un département français donc on aura un IDH de 0,955, à peine un centième plus bas que la Norvège et largement moins froid.

  5. ramses Post author

    Le vert, ça va… Le jaune et le rouge, bonjour les dégats !

    Je suis surpris de voir la Libye et la Russie en vert…

    Je confirme pour la Norvège, c’est un pays extrêmement accueillant, à part en hiver, où l’on ne peut se déplacer qu’en bateau le long de la côte (Express-Côtier, une sorte d’autobus des mers).

    La Suisse mérite mieux qu’une 10ème place…

    Encore mieux que La Réunion, à mon avis : La Polynésie… Ah, les Marquises ! Mon rêve de fin de vie, comme Jacques Brel…

  6. julien Post author

    Ah, Hong Kong…son air maritime, ses dim sum, ses temples aux senteurs d’encens, son port de plaisance, sa douceur de vivre, son calme…
    Euh, bon, j’exagère un peu, mais c’est pas si mal, quand même 🙂 Même Batman et Largo Winch y reviennent régulièrement…
    Si vous passez un jour dans le coin, je vous ferai la tournée des grands ducs!

    Bonne Journée.
    Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.