Et la Femme créa l’Art

Les plus anciennes sculptures trouvées par les archéologues sont des figurines appelées les Vénus du paléolithique. Elles représentent des femmes obèses ou enceintes, aux seins énormes et aux hanches très larges. On en a découvert des centaines un peu partout en Europe, de la France au Baïkal.

Les chercheurs sont à peu près d’accord pour dire qu’elles n’ont vraisemblablement pas de signification religieuse. La raison, c’est qu’on en a trouvé dans les lieux les plus variés – autour des huttes ou près des grottes, mais jamais dans les sépultures. Elles n’étaient pas cachées dans des endroits particuliers.

Toutes ces statuettes, les plus anciennes en tout cas, ont la même silhouette déformée. On appelle ça la forme en losange, avec au milieu du losange, donc à l’endroit le plus large du corps, les seins.

Aucun être humain n’a ces proportions, même ceux de cette époque. Normalement, le milieu du corps se trouve au niveau du pubis. Pourtant, sur les figurines, le pubis est beaucoup plus bas, à peu près au tiers de la hauteur totale.

Les seins occupent presque tout le haut et descendent jusqu’à la moitié. La tête est minuscule par rapport au reste du corps. Elle est à peine ébauchée, sans détails tels que les yeux, la bouche ou le nez. La partie la plus large chez une vraie femme vue de face, ce sont les hanches, pas la cage thoracique au niveau des seins, y compris si elle est enceinte.

Même si elle est obèse et ronde comme un ballon, son pubis reste à la moitié de la hauteur de son corps, pas au tiers. Chez les Vénus préhistoriques, les jambes sont comme atrophiées, elles sont très courtes, serrées l’une contre l’autre et sans pieds. Les bras sont carrément absents, ils ne sont même pas suggérés.

Toutes ces figurines ont exactement les mêmes proportions modifiées par rapport à la réalité, alors qu’elles ont été retrouvées sur des dizaines de sites différents, séparés par des milliers de kilomètres.

L’hypothèse la plus convaincante a été émise par un chercheur nommé Leroy MacDermott. Elle explique tout. Les figurines ont été sculptées par les femmes elles-mêmes au moment où elles étaient enceintes. Elles se sont représentées telles qu’elles se percevaient.

En baissant la tête, ce qu’elles voyaient de plus gros, c’était leur poitrine qui occultait presque entièrement le reste du corps. Il n’y avait que le ventre et les hanches qui dépassaient un peu. Et les jambes sont très courtes parce que si vous regardez vos propres jambes en baissant la tête pour les voir, c’est comme ça qu’elles vous apparaissent.

Cela permet même de comprendre pourquoi le visage se réduit à une simple protubérance. La femme d’alors n’avait pas de miroir, elle n’avait aucune idée de ce que pouvait être l’apparence précise de son propre visage.

203646556.gifLes figurines les plus récentes sont d’ailleurs différentes. Les femmes sont représentées de façon plus réaliste avec des proportions normales et une corpulence moyenne, voir maigre – on ne devait pas manger à sa faim tous les jours à cette époque. La différence de style fait penser que celles-là ont été sculptées par des hommes qui prenaient leur femme pour modèle. Mais les toutes premières étaient en fait des autoportraits.

Et c’est ainsi que la Femme créa l’Art.

Très belle journée à tous

Cette note est basée sur un article de Leroy MacDermott que j’avais utilisé lors de l’écriture de « La femme primordiale ». L’histoire m’en est revenue en tête hier soir à la suite d’un échange de mails avec mon ami Eric Fabre-Maigné . La première photo est la Vénus de Lespugue, vieille de 30000 ans et découverte en Haute-Garonne (source Wiki). Les autres proviennent d’un article de Leroy MacDermott.

4 Replies to “Et la Femme créa l’Art”

  1. anti Post author

    Un réel plaisir de relire cette explication déjà lue effectivement dans « La femme primordiale ».

    Je suis complètement retournée, émue au possible par cette sculpture. Je ne trouve pas les mots pour exprimer l’émotion ressentie en la voyant accompagnée des mots d’Eric qui continuent à danser dans ma tête.

    Merci mille fois mon amour !

    anti

  2. swadisthana Post author

    Bon Soir. Très bel article ! un réel plaisir. Merci pour ta visite. Je te souhaite une très belle fin de journée. Namasté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.