Ce curieux biotope virtuel

Le monde est un village global, disait McLuhan au début des années 70. Il est devenu blogal. Les passages de Julien, Sylvie, Startine, Catherine, Emilie, CMCcorp et tant d’autres rencontrés grâce à ce blog sont autant de nouveaux coups de pinceau sur une toile impressionniste où chacun apporte ses couleurs, sa sensibilité, son plaisir d’être là, en toute simplicité.

Je regarde chaque mois, avec toujours autant de candeur étonnée, des dizaines de pays s’allumer sur la mappemonde de Google, au fur et à mesure que de nouveaux lecteurs venus de partout téléchargent mes livres. Qui sont-ils?

Hier, ils étaient plusieurs centaines de plus, qui avaient croisé mon chemin par le blog mais aussi Adele, Kenroswal, Michel Rauscher, Livres pour Tous, Bookinalex, France Télévisions, Google et tant d’autres. Connexions furtives et profondes à la fois, bien au-delà de mes romans. Que se diraient-ils s’ils pouvaient se parler tous? Qu’ont-ils en commun qui fait qu’ils partagent, sans avoir à se concerter, ce curieux biotope virtuel où leurs univers si divers se retrouvent?

Quand ici est partout, nous sommes toujours chez nous.

Très belle journée à tous, à vous tous, ici, partout.

20 Replies to “Ce curieux biotope virtuel”

  1. Daniel et Sylvie Post author

    Monde, village blogal, en effet. Passionnant dans tout ce qu’il apporte dans l’espace individuel, enrichissant dans les échanges qu’ils suscitent, troublant aussi car, en même temps qu’il s’ouvre aux autres, à tous les autres, il garde ses zones d’ombre. Sur le blog, on est parfois un peu comme à ces fêtes vénitiennes où l’on se glisse, soi-même masqué, entre des silhouettes colorées et brillantes. En tout cas, Anna, je reviendrai bientôt vous dire tout le bien que je pense de votre roman, « Le drap de soie du temps » autour de la mystérieuse île volcanique de Santorin, en attendant de lire vos autres écrits. Bonne journée !

  2. Anna Galore Post author

    Oui, troublante en effet, cette superposition permanente de familiarité et de distance. On ne montre de soi que ce qu’on veut, bien sûr et chacun fixe où il le souhaite la limite entre le visible et l’intime.

    Il me tarde d’avoir vos commentaires sur « Le drap de soie ». Merci pour votre présence et votre regard.

  3. Adele Riner Post author

    Que de rencontres sur ce blog… Amitiés virtuelles qui se nouent au gré des échanges et des affinités.
    A chaque visite l’occasion d’en apprendre plus sur le monde et sur les autres, comme un rendez-vous chaleureux.
    Oui Anna, on est bien chez toi, chez nous…

  4. julien Post author

    Heureux de faire partie de votre grand et beau village global.

    Que la terre tourne longtemps encore, même si parfois elle tourne un peu à l’envers…

    Julien

  5. startine Post author

    C’est exactement la même réflexion que je me suis faite.

    J’ai préparé hier un petit sujet sur l’histoire du fameux mural à Berlin qu’Anna avait mis en ligne le 4/10, et qui a relié une vingtaine de personnes en abolissant les distances, chacun(e) apportant sa pierre à l’édifice. Il sera en ligne demain.

    Le blog permet des rencontres inédites et chaleureuses.

    De mon coté, je vais passer de l’autre coté du miroir car deux de mes lecteurs m’ont invitée à des rencontres, l’un à une rando à vélo de bloggeurs dimanche, l’autre à un apéro opéra lundi…
    je vous raconterai cela !

  6. sampang Post author

    il est d ailleurs assez troublant, pour moi toujours, d imaginer que l on puisse se censurer en disant les choses et ne montrer qu un côté de soi. Je me souviens du temps des débuts de ce blog où justement on avait tous pu constater combien il était facile de se livrer ici ^^. On est arrivé à se confier sur le blog d Anna comme jamais peut être ailleurs… Toutes nos émotions y passaient, nos ressentis sans retenue, entre folie, chagrins et rires ! ^^

    Startine, quel que soit demain… :  » l autre côté du miroir  » est toujours merveilleux ! ^^

  7. sampang Post author

    j ai omis de dire que cette image Anti… elle est vraiment superbe et extraordinaire ^^ des comme on voudrait en faire 😉

  8. sampang Post author

    mdr bon bah… je recommence 😉

    oh qu elle est superbe et extraordinaire cette photo que tu as faite Anna et qu Anti a déposé ici ^^
    ( ça devrait le faire là ;))

  9. Anna Galore Post author

    ARGH ! De quelle image tu parles? Si celle des oiseaux, j’ai tout faux mdrrrrrrrrrrr

    (je ne l’ai pas faite et je ne l’ai pas posée là, c’est bien Anti)

  10. sampang Post author

    bah voilà MDRrrr c est bienG keske je dis ! ( l a envie de papoter la ptite Anna aujourd hui ! ;))

  11. LilieSlay Post author

    Oui super photo ! Incroyable ! Oh que j’aime les oiseaux en plus.

    c’est clair que c’est fascinant de se dire que des milliers de gens se croisent, passent, lisent, repartent, participent, se livrent etc. Et ce à plusieurs kilomètres les uns des autres, mais sans doute pas du coeur. 😉

    Bizzzzzzzzzzz

  12. catherine Post author

    se retrouver ainsi, pour échanger, partager, c’est pour moi quelque chose de nouveau (j’ai un tempérament d’ourse mais j’essaie de me soigner) et de vraiment enrichissant. D’autant que je ne me sens pas mal à l’aise…
    Quand je songe aux rencontres faites sur la toile, ça me met souvent le sourire aux levres parce que ce sont souvent des moments très riches !
    J’aime bien venir ici parce que l’esprit est ouvert… pas de jugement, pas de pensée conformiste… Et c’est ça qui me permet d’être moi… Et qui fait que je participe…

    C’est vrai qu’on est bien, ici ! C’est un peu de magie…

  13. anti Post author

    et Lokua Kanza de chanter encore :

    « Des fois le bonheur, il suffit d’une phrase, d’un mot…
    oui le bonheur, juste un sourire, un regard… »

    anti

    …………………………………

    et de découvrir que c’est un des morceaux de musique qui colore le site de Michel Rauscher…

    Tout est en ordre.

    Petite astuce du jour : vous voulez écouter de la musique douce, belle, envoûtante, laisser vous bercer par celle qui illustre le site de Michel.

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.