Gallica

Gallica propose un accès à 90 000 ouvrages numérisés (fascicules de presse compris), à plus de 80 000 images et à plusieurs dizaines d’heures de ressources sonores. Cet ensemble constitue l’une des plus importantes bibliothèques numériques accessibles gratuitement sur l’Internet.

Les fonds de Gallica sont extraits de la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France (BnF). Ils ont été choisis de manière à dessiner une bibliothèque patrimoniale et encyclopédique. Cette collection rassemble des éditions prestigieuses, dictionnaires et périodiques. Elle concerne de nombreuses disciplines telles l’histoire, la littérature, les sciences, la philosophie, le droit, l’économie ou les sciences politiques.
Si ces fonds privilégient la culture francophone, ils offrent aussi nombre de classiques étrangers en version originale ou en traduction. Cet ensemble de romans, d’essais, de revues, de textes célèbres et d’œuvres plus rares est ici réuni pour permettre à tout lecteur, du curieux au bibliophile, du lycéen à l’universitaire, d’approfondir la connaissance d’une époque dans ses aspects politiques, philosophiques, scientifiques ou littéraires.

Les collections iconographiques offertes sur Gallica regroupent des fonds exceptionnels issus des collections de la BnF : les dessins d’Étienne-Louis Boullée, de Jean-Jacques Lequeu, la collection Eugène Atget (Département des Estampes et de la Photographie) ; le fonds Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville (Département des Cartes et Plans) ; le fonds des portraits de musiciens (Département de la Musique) ; le fonds Basile (Département des Monnaies, Médailles et Antiques) ; des manuscrits enluminés de la BnF (Département des Manuscrits) ainsi que des livres illustrés de la Réserve des livres rares.

On y trouvera aussi des collections extérieures : livres illustrés de la Bibliothèque du Musée de l’Homme et de la Bibliothèque du Muséum national d’Histoire naturelle, fonds d’archives photographiques de la Médiathèque du patrimoine et de l’architecture ; collections photographiques de la Société de Géographie (Bibliothèque de la Société de Géographie).

Gallica est accompagné de collections thématiques.
– Gallica Classique vise un public scolaire et universitaire. De Villon à Zola, il offre une sélection de plus d’un millier de classiques de la littérature, parmi lesquels plusieurs centaines de volumes en mode texte (Classiques Garnier, oeuvres complètes de Chateaubriand, édition Furne de La Comédie humaine d’Honoré de Balzac).
– Gallica Proust est construit autour du manuscrit du Temps retrouvé.
– Gallica Utopie offre autour de ce thème un ensemble de textes canoniques.
– Enfin le site consacré aux Sociétés savantes en Aquitaine et Lorraine offre l’accès à 35 périodiques.

Les dernières collections thématiques gravitent autour du thème du voyage. Ces ensembles réunissent imprimés, manuscrits et images.
Voyages en France permet au lecteur de suivre les écrivains français et étrangers dans leur découverte de la France du Moyen Âge au XIXe siècle.
Voyages en Afrique rassemble textes, témoignages, comptes rendus d’explorations autour d’un continent qui a fasciné les politiques, les scientifiques et les aventuriers.
Tous ces dossiers font l’objet d’une interface spécifique qui renouvelle le mode de consultation en multipliant les parcours de lecture possibles.

http://gallica.bnf.fr

4 Replies to “Gallica”

  1. Anna Galore Post author

    Si je parle de Gallica, c’est parce que j’ai croisé la route de ce site phénoménal plusieurs fois ces derniers mois.

    On y trouve des trésors inépuisables et plein de manuscrits anciens et rarissimes en fac-similé.

    Et tout ça, gratuitement !

  2. anti Post author

    Fantastique ! En explorant au hasard, je suis tombée sur un livre intitulé « Les trois livres de la vie » écrit par Marsile Ficin au XVe siècle, décédé à l’âge de 66 ans…

    Ca devrait te plaire ma Caille :

    fr.wikipedia.org/wiki/Marsile_Ficin

    anti, ficin, fissa.

  3. Anna Galore Post author

    Ben en fait, ma caille, je le connais bien, le bougre. C’est lui qui a tout appris à Pic de la Mirandole, ce qui n’est pas rien. Et justement, je m’intéressais de près à sa biographie il y a quelques semaines pour préparer mon chapitre suivant.

    Anna, qu’a balle à toute heure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.