Grêle au Kenya


Crédit photo : Reuters / Antony Njuguna

Sympa, cette photo de jeunes gens qui jouent à se jeter des boules de neige, non? Sauf qu’un petit détail fait, c’est le cas de le dire, froid dans le dos: la scène se passe au Kenya, il y a quelques jours, dans une zone de déforestation et reflète le dérèglement climatique qui, de façon de plus en plus marquée, transforme la planète.

Alors que les neiges du Kilimandjaro ont quasiment disparues, dans la savane les averses peuvent désormais être de grêle.

Verra-t-on prochainement des tour operators proposer des séjours safari – ski de fond ?

5 Replies to “Grêle au Kenya”

  1. LilieSlay Post author

    Je l’avais vu aux infos, et je me souviens du journaliste qui l’avait annonce genre c’était drôle…

    Candide : « on vit dans le meilleurs des mondes possibles » ouais ! consommez, consommez consommez ! cool, non ?

    Sans mauvais jeux de mots, ça fait plutôt froid dans le dos !

  2. sampang Post author

    Non Laurence Ferrari disait carrément :  » et une image un peu plus gaie » !

    en même temps au Kenya les températures ne sont pas aussi élevées contrairement à ce que l on pourrait penser, elles se situent entre 21 et 26° dans la journée et la nuit elles tombent à 9. ( source météo Kenya)

    relax Slay même si je comprends bien ton message… on consomme tous trop ! je ne sais pas si mon message est passé ici à propos du film « notre pain quotidien », je ne suis pas allée voir… mais quand j ai roulé exceptionnellement de jour pour aller en Auvergne, on s est dit que c était fou parce que tout ce qui nous entourait, c était que de la culture pour bouffer, pour nous ou et les animaux ! il n y avait que ça… et là je te parle de conso « obligatoire » mais toutes les conneries que l on achète… est-ce que l on fait attention quand on achète ? est-ce que l on évite d acheter les yaourts qui ont un cartonnage autour ? est-ce que l on prend le temps de regarder le cours du porc avant d aller l acheter ? est-ce que la flambée du cours du riz et tout ce qui va d ignoble avec m empêche d acheter du riz ?
    On y va tous malheureusement de notre petit bout qui nous arrange, parce que notre petit bout, c est pas beaucoup… on n arrive peu ou mal à s imaginer au quotidien les dégats que l on fait tous…

  3. anti Post author

    Moi, quand je lis ce genre d’info, la première question que je me pose c’est : « est-ce nouveau ou pas ? La grêle au Kenya ? ». Du coup, j’ai lu un article passionnant qui lui, est sans équivoque :

    « Les tempêtes de grêle ne sont pas inconnues dans l’ouest du Kenya, mais normalement la grêle fond tout de suite à cause de la températures élevée du terrain. Pas cette fois-ci, et les Kenyans ont tenu à tirer avantage de cet événement rare, prenant plaisir en de nombreuses occasions de photos. »

    Le reste de l’article est sidérant :

    http://www.alterinfo.net/Refroidissement-planetaire-Tempete-de-grele-sans-precedent-au-Kenya_a23503.html

    anti je L

  4. Anna Galore Post author

    Oui sidérant, en effet.

    En ce qui me concerne, je n’ai fait que m’appuyer sur les infos publiées par Reuters et reprises par divers sites de news.

    Je n’ai tenu aucun compte des commentaires paranoïaques ou hallucinatoires des habitués du site que tu mentionnes, que j’ai aussi vu au passage en menant ma propre mini-enquête pour valider l’info.

  5. LilieSlay Post author

    Samp je suis bien d’accord, on fait tous dégat, c’est ce que je dis à mon homme, rien qu’en venant au monde on fait souffrir et on est source de pollution dès le plus jeune âge (couches, produits etc.)…

    Bon Ok, j’me pose sans doute bcp trop de question… mais ce qui me désolée c’est la façon dont la journaliste à annoncer le truc, on nous prend pour des c…

    On préfère Nous amuser devant Secret story plutôt que d’inciter les gens à se poser des questions et à tenter d’améliorer les choses. On abrutit les gens. Dans un monde où l’information est à la portée de tous, j’ai le sentiment qu’on a finalement jamais été aussi ignorants…

    Bon, j’me calme ! je dois chercher mon fils, essuyer ma fille et goooooooo ! j’vous aime. J’suis zen qd-même, non mais !

    BIZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.