L’Évangile selon Jacques Lucas

1241218221.jpg

Dans le breton, tout est bon ! J’en veux pour preuve Cyrille Audebert, rennais de naissance et fier de l’être, plus connu sur le net sous le pseudonyme de Sindbadboy. Voici ce qu’on peut lire de sa biographie sur son excellent site :

L’année 1959 aura été marquée par deux événements capitaux : une canicule, pas meurtrière pour deux sous (de là à penser que les vieux ne sont plus ce qu’ils étaient…), et la naissance de Cyrille Audebert.

La face du monde aurait dû en être bouleversée, mais Cyrille, conscient de ses fabuleuses possibilités, mettra toute son énergie à passer inaperçu : un peu d’humilité ne peut pas nuire.

Il n’y a guère que ses professeurs de français, invariablement séduites par son charme légendaire, qui se souviennent encore de lui, une larme à l’oeil et les mains tremblantes d’un désir toujours intact…

C’est aussi à cette période qu’il écrira ses premiers grands succès. Sa Lettre au père Noël 1965 reste ainsi un modèle du genre, moult fois copiée, jamais égalée.

Tour à tour fort des Halles, artisan d’art, vendeur ambulant, publicitaire, plombier ou chauffeur de maître, où donc son impressionnante stabilité allait-elle bien pouvoir le mener ? Tout naturellement vers la commercialisation de lingerie féminine, et l’écriture de nouvelles et romans déjantés.

Egalement fondateur sur Internet de Tir Na N’og et Cie, site d’aide à l’écriture pour les auteurs amateurs, dont il est le monarque incontesté, Cyrille Audebert vient de faire paraître son premier roman policier, L’Evangile selon Jacques Lucas, qui est déjà un énorme succès dans sa famille, et même un peu plus.

Un peu d’humilité…

Un peu d’humilité. Voilà, le mot est dit ! Car Cyrille Audebert non seulement est rennais, ce qui en soit peut être source de fierté, mais en plus, il est l’auteur du formidable roman policier : « L’Évangile selon Jacques Lucas » dont je vous livre ici le quatrième de couverture. Naaaan ? Si !!!

« Jusqu’à ce jour, j’avais une idée assez précise de ce que pouvait être le bonheur : un appart dans un quartier chic, des toiles vendues à prix d’or avant même d’avoir été peintes, et Mélodie… Mélodie, le modèle que je rêvais depuis toujours de serrer dans mes bras, et qui venait de me rouler la pelle de ma vie…

Ouais, c’était sûrement ça, le bonheur.

Y avait bien cette « Ombre » au tableau, celle qui avait entrepris de nettoyer la ville de ses clochards d’origine maghrébine, mais c’était tellement loin d’ici, dans les rues sombres…

Et puis, ce matin-là, en rentrant, j’ai trouvé cet attroupement devant mon immeuble, et tous ces flics chez moi, à l’étage… C’est là que le cauchemar a commencé, et que les souvenirs de ma vie d’avant ont refait surface.

Et si l’assassin, c’était tout simplement moi, David Huxley… »

En parcourant son site, vous verrez aussi, qu’il est l’auteur d’un deuxième roman !!! bientôt disponible, LA suite du premier dont le titre est directement inspiré par le climat breton et expression locale bien connue, voyez plutôt : « Un temps de chien« . Cyrille, je n’aurai qu’un mot : BRAVO !

Anti dite anti les belles gambettes

9 Replies to “L’Évangile selon Jacques Lucas”

  1. Anna

    « anti les belles gambettes »

    c’est vrééééééééé c’est vrééééééééé

    Bon, Cyrille, je te présente mes excuses pour ne pas t’avoir lu plus tôt (surtout que j’ai croisé plusieurs fois la route de ton site Tir Na Nog sans savoir que c’était toi) mais là, c’est décidé, je m’y mets!!!

    Surtout que justement, dans le chapitre que je viens d’écrire, il y a un clodo qui vient de se faire trucider. Pas maghrébin, certes, mais est-ce une raison je vous le demande, ma bonne dame.

    Anna, zizijeanmèèèèèèrre

  2. anti

    « Pas maghrébin, certes »

    C’est parce que tu ne le savais pas encore en fait 😉

    Ce soir, je pensais faire du magret, ben ça alors !

    anti, et un deuxième café svp ! Un deuxième !

  3. Anna

    C’est juste que « Hughes », ça fait pas trop maghrébin comme prénom. Et moi, mon clodo, il s’appelle Hughes.

    (comme m’a dit Anti: « c’est parce que tu vas le mettre au frais? » Ben non, c’est pas pour ça!!!)

    Anna, ugh !

  4. sindbadboy

    Houps, pas en avance pour remercier les patrons de la maison pour la gentille promo, moi.
    Ben, en tout cas, profitez bien du soleil si vous en avez, c’est un peu désespérant en bretagne, là.
    Joyeuse Toussaint à vous. 🙂
    Sind Cyrille

  5. Anna Galore

    Coucou Sind !

    C’est un plaisir de parler des gens qu’on aime, tu sais 😉

    Et on est désolé de te confirmer qu’ici le ciel reste désespéremment bleu. Et qu’il fait chaud comme, euh, ben comme un mois d’août 🙂

    Surtout, pense à mettre tes moonboots en sortant, une chute de neige n’est jamais impossible par chez toi, là bas, loin au nord d’Avignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.