Nuit des étoiles filantes


Photo: http://www.web-utopia.org

Cette année, les manifestations nommées « Nuit des étoiles » se dérouleront du 8 au 10 août mais attention, les étoiles filantes seront, elles, à leur maximum dans les nuits du 11 et du 12 août.

Voici ce qu’en dit Wikipedia:

Les Perséides sont les nombreuses étoiles filantes, observées en hémisphère nord entre le 10 et le 15 août de chaque année. Ces étoiles filantes forment des trainées bien visibles dans le ciel d’été, résultat de l’entrée dans l’atmosphère d’un débris aussi gros qu’un grain de sable laissé par le passage de la comète périodique 109P/Swift-Tuttle. Le radiant de l’essaim météoritique est situé dans la constellation de Persée, tout près du « W » que forme la constellation de Cassiopée.

« Les Larmes de Saint Laurent » est le nom donné traditionnellement (et poétiquement) à ce phénomène, la fête de Saint Laurent étant célébrée le 10 août.

Le plus grand nombre d’étoiles filantes sera observable en fin de nuit du 11 au 12, donc si vous voulez en profiter, il faudra soit vous coucher très tard, soit vous lever très tôt.

13 Replies to “Nuit des étoiles filantes”

  1. anti Post author

    Allez hop ! Juste pour le plaisir et quel plaisir !

    Je vous souhaite…

    La quête, interprétée par Jacques Brel

    http://www.dailymotion.com/video/x338mc_jacques-brel-la-quete

    Rêver un impossible rêve
    Porter le chagrin des départs
    Brûler d’une possible fièvre
    Partir où personne ne part

    Aimer jusqu’à la déchirure
    Aimer, même trop, même mal
    Tenter, sans force et sans armure
    D’atteindre l’inaccessible étoile

    Telle est ma quête
    Suivre l’étoile
    Peu m’importent mes chances
    Peu m’importe le temps
    Ou ma désespérance
    Et puis lutter toujours
    Sans questions ni repos
    Se damner
    Pour l’or d’un mot d’amour
    Je ne sais si je serai ce héros
    Mais mon coeur serait tranquille
    Et les villes s’éclabousseraient de bleu
    Parce qu’un malheureux

    Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
    Brûle encore, même trop, même mal
    Pour atteindre à s’en écarteler
    Pour atteindre l’inaccessible étoile

    … de beaux rêves !

    anti

  2. Anna Post author

    Il est prévu 110 étoiles filantes par heure dans la phase où elles seront le plus fréquentes. Ici, le ciel est totalement dégagé et devrait le rester jusqu’à au moins la nuit de lundi.

    D’après ce que j’ai compris, la zone du ciel où elles apparaîtront est dans les environs de la constellation de Cassiopée – facile à reconnaître: c’est celle dont les cinq étoiles forment un W.

  3. anti Post author

    Alors… 110 étoiles de l’heure ça nous fait combien en téléchargements par secondes ?

    Anti, et shake et mateuse !

  4. anti Post author

    « Les Larmes de Saint Laurent » est le nom donné traditionnellement (et poétiquement) à ce phénomène, la fête de Saint Laurent étant célébrée le 10 août. »

    A propos, je viens de lire ceci :

    « Autrefois, on appelait les étoiles filantes les Larmes de Saint Laurent le Grillé et chacune était considérée comme une âme en peine qui se rappelait au souvenir des vivants. C’est pour ces âmes que l’on devait formuler un voeu, mais, aujourd’hui, nous vivons peu avec nos morts et nous préférons nous adresser nos propres voeux de bonheur. »

    in Le ciel et le temps de vos vacances, Guides Gallimard, 1994.

    Par ailleurs, sur le site tattum.canalblog.com, on peut lire :

    « Pour les Anciens, les étoiles sont les clous d’or qui maintiennent la voûte céleste. Quand on aperçoit une étoile filante, c’est qu’un clou est tombé, créant une déchirure temporaire dans la toile qui entoure l’univers. Il faut alors se dépêcher de faire un vœu : il se réalisera à coup sûr car il aura franchi les limites du ciel pour atteindre le lieu mythique où tout est possible. »

    Et pour en finir là, parce que c’est infini ce sujet, un article qui semble Waouh :

    signes-et-symboles.org/dossiers-symbole/index.php/2007/01/02/29-l-etoile

    Anti, suivre l’étoile…

  5. Anna Post author

    Article absolument génial !!!! L’auteur est d’une érudition phénoménale et fait des rapprochements entre diverses cultures à la fois fascinants et passionants.

    J’ajoute le lien dans mes favoris, ce site est une mine d’or.

  6. boudufle Post author

    Bien, une histoire à la Boudufle, mon père un fameux , qui nous a toute notre enfance fait du ciel un livre de leçons, et que même à un point nous faisait attraper froid à regarder le ciel à point d’heure…bref !! me voilà, une nuit des étoiles filantes, à sortir les chaises longues, les petites tables, les z’oreillers, les couvertures , et le cognac et autre…tout bien quoi !!
    avec les copains, qui sont déjà bien au parfum de boudufle, et qui pas un mots de plus haut que l’autre viennent aussi voir les z’étoiles…tout va bien !!
    on demande l’extinction des lampes extèrieures et hop , tous sur les chaises longues, après qqs :  » l’est où le cedar ?? » ,  » pas mon briquet !! « ,  » tu as deux oreillers toua ??? », enfin…et là…horreur nous étions sous l’arbre , donc, vue du ciel, gobi !!!
    Que cela ne tienne , on se déplace, là où que le ciel bien à notre portée, mais un peu sur la route car , on aime les arbres ou pas …mdr!! du reste, à la campagne pas grand monde, et la belle équipe sur le bord …ahhhhh!! que le ciel est beau!!!
    C’était sans compter sur le camion de lait qui faisait sa tournée des fermes la nuit, et qui à minuit à pu voir dans ses phares une bandes de gugus , cognac à la main et les yeux tels des lémuriens à passer du ciel aux iodes de lactel !!

  7. anti Post author

    Et j’ajoute ce bel extrait de « Her-Bak pois chiche » de Isha Schwaller de Lubicz :

     » Il y a beaucoup de chose à apprendre !  »

     » Le symbole du Ciel est un couvercle droit posé sur deux pointes : le Ciel semble rond, car le Soleil sort de la Terre chaque matin et redescend dans la Terre chaque soir; mais je ne vois pas les pointes ! On dit que quatre piliers la soutiennent : s’agit-il des deux pieds et des deux mains de Nout ? Je ne comprends pas !…

    « Quant au Soleil, je sais qu’il éclaire et qu’il brûle, il est rond. La Lune n’est pas toujours un disque. Pourquoi ? Elle marche vite, elle passe devant les étoiles : qui la fait avancer ? Je ne sais rien : comment puis-je chercher ? »

    Her-Bak a l’impression de buter contre un mur; il se sent fermé, dur et sec. Qu’arrive-t-il ? Pourquoi ne peut-il ni comprendre ni sentir ? Alors il demande conseil à son passé. Il cherche dans ses expériences la trace des lumières reçues : la leçon du potier, les avertissements de Menkh, la révélation de la Cime. il remonte jusqu’à leur cause : à la source de chacune d’elles il constate une faute, une erreur dont la déconstruction fut une joyeuse éclaircie. Quel obstacle l’arrête aujourd’hui ?

    Sa rancoeur d’écolier lui répond. Il écoute ses griefs, il jauge son ignorance… Et la pesée n’est point en sa faveur.

     » Au fond, je suis un orgueilleux : je ne sais rien et je veux redresser les autres ! Ce n’est pas amusant de constater ses torts; mais c’est plus ennuyeux d’y rester embourbé !  »

    Et voici qu’un espoir dissout son amertume. : il ose regarder le vide noir; les étoiles ne sont-elles pas des lumières ? La Lune, le Solel : toujours de la lumière ? L’homme n’est-il don jamais sans lumière ?

    L’obscurité lui paraît éblouissante; l’ancienne parole du menuisier reprend corp : sba, l’éoile; sba, la porte… L’Étoile, est-ce un trou dans le ciel ? Une porte par laquelle passe la lumière ? Pourquoi son nom est-il presque le nom de l’âme ba ?

    La nuit devient vivante : l’enfant qui, autrefois, n’avait pas « reconnu » sa mère, se sent enveloppé par une Mère immense, une nout qui nourrit chacune des étoiles. Et lui, homme minuscule au milieu d’elles, il rit de joie de sentir sa Mère infinie; et, consolé, il se laisse dormir dans ses bras ».

    anti, Schaller de Lubrick

  8. Anna Post author

    Ce à quoi Arthur Clarke a ajouté: « Oh my god, it’s full of stars » (2001, l’Odyssée de l’Espace)

    Anna, Stanley

  9. anti Post author

    MDRRRRRRRRRRRRRRR !!!! Comment veux-tu ? Comment veux-tu ? Comment veux-tu que j’enchaîne sur Saint Exupéry maintenant ?!

    Ben, sans transition alors :

    Le petit prince et les étoiles

    « – Ce qui est important, ça ne se voit pas…
    – Bien sûr… – C’est comme pour la fleur. Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c’est doux, la nuit, de regarder le ciel. Toutes les étoiles sont fleuries.
    – Bien sûr…
    – Tu regarderas, la nuit, les étoiles. C’est trop petit chez moi pour que je te montre où se trouve la mienne. C’est mieux comme ça. Mon étoile, ça sera pour toi une des étoiles. Alors, toutes les étoiles, tu aimeras les regarder… Elles seront toutes tes amies. Et puis je vais te faire un cadeau…

    Il rit encore.

    Le petit prince et le désert- Ah ! petit bonhomme, petit bonhomme j’aime entendre ce rire !
    – Justement ce sera mon cadeau… ce sera comme pour l’eau…
    – Que veux-tu dire ?
    – Les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns, qui voyagent, les étoiles sont des guides. Pour d’autres elles ne sont rien que de petites lumières. Pour d’autres qui sont savants elles sont des problèmes. Pour mon businessman elles étaient de l’or. Mais toutes ces étoiles-là elles se taisent. Toi, tu auras des étoiles comme personne n’en a…
    – Que veux-tu dire ?
    – Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire !

    Et il rit encore.

    – Et quand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras content de m’avoir connu. Tu seras toujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras parfois ta fenêtre, comme ça, pour le plaisir… Et tes amis seront bien étonnés de te voir rire en regardant le ciel. Alors tu leur diras: « Oui, les étoiles, ça me fait toujours rire ! » Et ils te croiront fou. Je t’aurai joué un bien vilain tour… »

    anti, moi j’avance…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.