Mots d’enfants

Sur ce fil, venez poser les mots d’enfants dont vous êtes témoins.

Je commence avec ce petit dialogue, hier soir, avec Enzo.
____________________

Enzo – Tu sais, parfois, on est mort. Parfois, on a très mal et après on est mort. Le coeur, il bat trèèèès fort et voilà.

Moi – C’est quelqu’un qui t’a dit ça?

Enzo – C’est ma nouvelle maîtresse.

78 Replies to “Mots d’enfants”

  1. Zaza Post author

    Une me revient en mémoire une des petites que je garde en partant regarde le ciel on ne voyait qu’une partie de la lune qui décroissait, elle me dit tu as vu tata la lune s’est cassée en deux.

  2. anti Post author

    Arrivée sous l’apparente grisaille ambiante, accueil sourire de tombeur : BON-HEUR !!!

    Quelle belle idée !

    Hiver 1999. Nous venons d’aménager à Pornichet. Le matin, les enfants et moi allons nous promener sur la plage à marée haute. Rebelotte l’après-midi. Dorian a 2 ans 1/2. Nous arrivons, il court vers moi halluciné :

    – Maman ! Maman ! La mer ?! … Elle a fondu !!!

    Anti, pur beurre

  3. monilet Post author

    Autrefois j’avais un jardin avec cerisier et pêcher. Un loir venait me manger le tout. Un jour j’ai réussi à le coincer et l’ai occis.
    J’enterrais la bestiole dans une platebande quand arrive ma fille qui regarde ce que je fais. À sa question « c’est quoi ? », je réponds : « c’est un loir »
    Elle file en courant voir sa mère dans la maison et lui dit fièrement, en insistant sur le verbe: « Maman, maman, papa il a planté un loir ! »

  4. boudufle Post author

    Ma petite nièce de 5 ans, va dans le jardin avec mon père qui très heureux lui dit les noms des zozios qui vont et viennent, et elle arrive toute rouge dans la cuisine :  » tata ! j’ai vu un mais des anges et un merdier!!  » un quoi ?
    – » un merdier !! heu non grospère!!! c’est quoi … »
    Mon père ; « un verdier !! »

  5. BloodyStory Post author

    Un jour, je suis avec mes trois loupiots dans un supermarché, tranquillou. Une petite fille (environ 4 ans)non loin de nous se roule parterre en plein caprice. Félix (6ans)va la voir parce que ça fait bien deux minutes qu’elle hurle et lui dit : heyyy dis donc toi t’es historique !!
    Historique pour hystérique finalement il avait pas tort !
    lol !

  6. anti Post author

    Quel beau fil !!! C’est du bonheur en barre ici ! Mmmm… Et puis là, ben, c’est pas dur à comprendre en plus.

    Anti, et une p’tite gorgée, une !

  7. Anna Galore Post author

    Anti, tu devrais remettre ici celle de l’enfant devant la sculpture

    Anna, rodée

  8. antiEncore Post author

    Quand on aime, on ne compte pas et on s’exécute (ce qui est mourir un peu… je pouffe !).

    Donc, des enfants qui visitent un atelier ou un musée de sculpture je ne sais plus et l’un d’eux de s’exclamer devant une oeuvre très belle, complètement émerveillé :

    – Mais comment le monsieur il savait qu’il y avait ça de caché à l’intérieur de la pierre ?!!!

    J’adore !

    Et une autre, trop mimine entendu à la radio (ah, donnez moi vos mails, je vous envoie un truc géant !). L’animateur s’adresse à l’enfant.

    – Et toi ? Tu préfères lire Tintin où le voir en dessin animé ?

    – Ben lire ! Paske à la télé, ben le capitaine Haddock, il a pas la même voix que dans le livre.

  9. antiEncore Post author

    Bon, en fait, y’a une première fournée de partie avec les mails que j’ai. Zaza, m’en veux pas si t’as rien, je me fais encore jeter de ta boîte…

    anti

  10. Slayeras Post author

    Super cette rubrique et je me marre en vous lisant :

    Alors je vais vous en raconter une qui est arrivé, il y a quelques semaines.

    PAPA : Camille peux-tu aller me chercher le gant pour que je nettoie Abel.

    CAMILLE : ouiiiiii, c’est pour laver son p’tit grelot comme OUI-OUI.

  11. Slayeras Post author

    Une autre, ma fille venait de faire une dessin décoratif (comme elle les appelle) et elle avait dessiné un grand soleil avec des lunettes.

    MAMAN : Pourquoi il a des lunettes ton soleil, il est myope ?

    CAMILLE : Maiiiis nooon, c’est de lunettes de soleil !

    bah vi, évident, maman, elle avait rien compris. 🙂

  12. Adele Riner Post author

    Bonjour tout le monde. Quelle merveilleuse idée ce fil, que du bonheur !
    Léonore et la météo :

    – Regarde, on dirait que le soleil il vient à l’école avec moi.

    – Il est très puni le ciel ? Il pleure tout le temps !

    Jour de brouillard, premier regard par la fenêtre :
    – Oh maman ! Les nuages ils sont tout tombés par terre !

  13. Adele Riner Post author

    Anti, j’adore celles de la sculpture et du Capitaine Haddock. Je veux bien que tu m’envoies ton truc géant à mon adresse.

    Sarah, une petite fille que je gardais quand j’étais étudiante :

    Sarah prend un air inspiré en approchant un minuscule coquillage de son oreille.
    – Maman dit que dedans on peut entendre la mer.
    – Il est trop petit ton coquillage, tu ne dois rien entendre du tout !
    – Si, moi j’entends une toute petite mare.

    En faisant de courses avec son père, Sarah demande qui sont toutes les dames sur le trottoir (Y en avait encore à cette époque rue St Denis !). pour être sûr qu’elle ne s’en souviendra pas, son père lui répond que ce sont des péripathéticiennes. En rentrant, elle dit à sa mère :
    – Avec Papa on a vu des petites pharmaciennes.

  14. monilet Post author

    Mon fils, petit, ne voulait jamais dire de gros mts.
    Un jour je l’emmène avec sa soeur à un cours quelconque. J’étais à la bourre et je change d’itinéraire, un peu inconnu, pour essayer de gagner du temps. A un moment je mets mon clignoatant pour tourner à gauche et ralentis. Lui, aux aguets, « papa, papa, tu ne peux pas prendre cette route. Voiture en face, j’arrête presque.
    « ah bon, et pourquoi ? »
    « c’est un derrière de sac. »

  15. anti Post author

    Balade au Parc de Saint Cloud. Dorian (ben oui, il a toujourd le mot lui !) me demande pourquoi certains arbres sont marqués d’une croix rouges.

    – Ben, je ne sais pas. C’est probablement pour l’entretien des forêts, c’est peut-être une marque pour savoir quels arbres vont être abattus ou pas.

    Plus loin, quelques temps plus tard. On voit un tas de troncs d’arbres.

    – Maman ! Regarde ! Ils sont abattus de désespoir !

  16. anti Post author

    Je devais avoir 4 ou 5 ans. Le soir, en famille, on regardait la TV ensemble, les week-end bien sûr, la semaine, j’étais en garde.
    Sur le canapé, le père et les 3 loupiottes en rang d’oignon.

    Notre père (sosie d’Alain Delon physiquement et dans la manière de parler, bien sèche) à ma soeur Laurence :

    – Va me chercher le canard !

    Elle (7 ou 8 ans) : Mais euh… screugneugneu…

    Moi : ben, laisse, je vais y aller moi.

    Notre père : Tu sais même pas c’que c’est !

    Moi : Ben si !

    Oh l’autre ! Comme si je ne savais pas ce que c’est un canard ! En plus, je sais même où il est ! Comme d’hab à chaque fois qu’il rentre de la chasse, il pose le gibier dans l’étagère du sous-sol. Et voilà la p’tite mère qui descend comme une grande ! Même pô peur. Quand même, c’est bizarre de vouloir un canard pour regarder la TV. J’regarde la bestiole. La pauvre. Mais que diable veut-il faire avec ??? Plus je m’approche du salon et plus je trouve la chose complètement… folle !

    J’ouvre la porte avec mon canard à la main mais je n’ose pas rentrer dans la pièce.

    – p’pa ? j’le mets où ?

    Lui, les yeux toujours rivés sur l’écran : Ben tu me l’amènes !

    Et là, je me pointe devant lui avec mon canard !

    J’en pleure de rire !!! Il m’a regardé halluciné !!! et tout le monde est parti à rire et de m’expliquer, que ben, un canard, en argot, c’est juste le journal…

    Anti, enchaînée

  17. monilet Post author

    Mon fils (celui qui dit pas de gros mots), CM2 : son instititrice lui demande de décrire le trajet du bol alimentaire.
    Lui : ce qu’on mange passe d’abord dans la bouche
    elle : oui, et ensuite ?
    lui : par le larynx
    elle : et après ?
    lui : dans l’oesophage
    elle : et après ?
    lui : dans l’estomac
    elle : et après
    lui : dans l’intestin grêle
    elle : et après ?
    lui : dans le gros intestin
    elle : et après ?
    lui : ………
    elle : c’est où après ?
    lui : … dans la cuvette des wc

  18. Netsah (Anna's son) Post author

    Je gardais pour l’aprem une petite fille de 3 ans (et demi!!), et dans la rue on croise une femme enceinte dans le parc.. Leila (la choupinette) se met à la regarder bizarement.. Alors je lui dis que ce n’est pas très poli de fixer les gens comme ça. Et elle de me répondre « Elle a gros ventre la dame… » alors je lui dis « oui c’est parce qu’elle a un bébé dans le ventre 🙂  » et sur quoi elle se cache derrière ma jambe.. Alors je lui demande pourquoi elle se cache o.O??? Et elle me dit « je veux pas qu’elle me mange aussi la dame *pleurnichements* !!! » -.- »

    Netsah, dans sa bulle

  19. Adele Riner Post author

    Du coup ça me rappelle ma fille aînée au même âge, à qui j’avais expliqué le bébé dans le ventre et tutti quanti, et que le ventre grossissais de plus en plus pendant neuf mois.
    Nous entrons dans un café rejoindre son père, et elle pile devant un pilier de bar :
    – Eh Monsieur, ça fait combien de temps qu’il est dans ton ventre ton bébé ?

  20. Netsah (Anna's son) Post author

    Et une autre de mon ptit cousin Jordan qui me fait encore rire aujourd’hui 😀
    On était à la pointe de la Bretagne, sur le point le plus avancé de France dans l’Océan. Et il y avait un panneau NEW YORK 5360KM (à peu près) et en face au loin on pouvait voir l’île de Molène ou peut-être Ouessan.. Et mon cousin qui demande à Anna : « C’est New-York là-bas??? O.O  » XD

  21. Adele Riner Post author

    Quand nous avons commencé à rénover la maison, nous déjeunions souvent au bistro du village par commodité. La patronne s’appelle Anne-Marie, mais Léonore disait « M’dame Marie ». Un jour où son beau-frère l’aidait pour le service, Léonore lui demande:
    – Et lui c’est qui ? C’est Monsieur Marie ?

  22. boudufle Post author

    Fauve qui demande à mon père :  » grospère tu aimes le lapin ? » (elle venait d’en avoir un nain …heu pas si nain ! mdrr!!)
    Mon père :  » oui en sauce !  »
    Elle hurlante ;  » TAAAAAaaaaaaaaata , grospère veut manger Zezette !!  »
    *******************************
    De reviendre d’une promenade, Fauve :
    –  » Tu sais Tata avec grospère, nous avons vu le bal des airs (belvédère) et ce soir nous allons au feu du gas qui pisse , si même que c’est vrai !  »
    *******************************
    -« Fauve, tu te séches vite, ton pyjama et zou à table !  »
    Elle :  » ben, j’ai déjà mon petit jama ? et toi, ton grand jama l’est où ?  »
    *********************************
    J’étais à la machine à coudre à lui faire une robe d’été, elle qui voulait coudre pour faire comme les grandes, je vais lui installer face à moi sa petite machine plastique et lui donne un bout de tissus qu’elle coupillait à qui mieux mieux, arrive l’instant où elle décide de passer cela à la machine, une fois ça ne marche pas…soupirs, deux fois, elle s’acharne et dit :  » Ophélie winter elle chante dieu m’a donné la foi, mais moi même si je chante elle va se faire la robe !! « 

  23. Adele Riner Post author

    Lorsqu’elle commençait à parler, Léonore ajoutait fréquemment des syllabes entre les mots, et certaines expressions sont restées.
    Nous avons les « haricots cou-verts », la salade ou-verte », mais nos préférés restent les « carottes att-rapées » et le « steack att-aché »…

    Euh, quelqu’un peut m’expliquer le « feu du gas qui pisse  » ? Pas compris, moi être blonde…

  24. boudufle Post author

    oui, oui, je confirme, Miss tu parles très bien le Bouduflien mdrr !!!
    j’adore les mots inventés, il y a un livre pour enfants « les mots tordus » c’est un délice, mais certains sont pas vraiment enfantins dommage !! les gamins ont plus d’images, aussi moi petite je ne comprenait pas « volubilis » , et j’entendais le veau lubilisse…pourtant dans l’étable il n’y était pas !!

    En parlant de veau, Fauve qui connaissait très bien les vaches derrière chez moi, force de me piquer la boite de sel pour aller se faire lécher la main par les copines du près, on part chez mes parents dans le limousin, et le soir allant faire une promenade, un champ avec des vaches !!!
    L’heure de la traite, les vaches loin face à l’étable, Fauve hurle coucou les vaches !!!
    Pas une n’arrive …
    Fauve heu !!! pourquoi ???
    Moi : elles ne te connaissent pas ma puce .
    Et là, j’entends : éh ! moi c’est Fauve et elle c’est Tata !!
    **************************
    Un autre jour Fauve haute comme trois pommes regarde les genoux des vaches qui force d’être dans l’herbe sont un peu verts…
    Ben, dis donc moi si je rentre comme ça à la maison, tu vas en faire une tête Tata !
    ****************************
    Aussi, il pleuvait comme à l’ordinaire dans cette région si agréable !! mdrr!!
    Et Fauve qui descendait souvent donner les graines aux poules, elle remonte et plantée dans ses bottes les oeufs dans les mains :  » tu sais Tata, il faudrait des basquettes aux poules, elles ont les pieds dans la boue!  »
    J’ai éclatté de rire, l’image des poules …

  25. Adele Riner Post author

    Adele, en bouduflien, je pencherai pour « feu d’artifice » 😉

    LE FEU D’ARTIFICE !!! Bonsanmécébiensur-je au réveil !
    Confirmation par Miss you…

  26. Adele Riner Post author

    « moi petite je ne comprenait pas « volubilis » , et j’entendais le veau lubilisse… »

    Et moi je ne comprenais pas la chanson de Diane Tell « si j’étais un homme » :
    « Si les hommes n’étaient pas si pressés
    De prendre mes tresses… »

  27. monilet Post author

    «  »Fauve, tu te séches vite, ton pyjama et zou à table !  »
    Elle :  » ben, j’ai déjà mon petit jama ? et toi, ton grand jama l’est où ?  »  »

    Dans le même genre ma fille cherchait une fois un grand perware.

  28. Jayshree Post author

    Tout d’abord je remercie pour ce fil car cela m’amenais dans mon enfance. Voilà je vous partage le dialogue de moi de mon enfance avec ma maman…

    Moi: Maman, dis-moi, pourquoi le soleil est si brillant ?

    Maman: Je ne sais pas, demande à ton papa.

    Papa: Le soleil est si brillant parce que c’est le soleil.

    Moi: Mais non papa laisse-moi penser…hmmm, ah le soleil est si brillant car c’est la torche de dieu quand le dieu l’allume on a le matin éclaircié et quand il l’éteint, on a la nuit noire…

  29. Anna Galore Post author

    Ce weekend, à la campagne avec Anti et ses deux enfants, dont Gwladys. Chez l’amie qui nous invite, plusieurs chats. L’une (une isabelle) se nomme Aléa. Gwladys, qui a mal compris, l’appelle Léa.

    Gwladys: Léa ! Léa !

    Anti: Elle ne s’appelle pas Léa mais Aléa, comme dans « alea jacta est ».

    Gwladys: Ah ben je savais pas, je l’ai pas vu ce film.

  30. Adele Riner Post author

    Léonore découvre nos nouvelles poules.

    – Tu vois ma chérie, nous allons avoir des oeufs tout frais, et je pourrai te faire de bons oeufs à la coque.
    – Mais je veux pas des oeufs à la coq moi, je veux des oeufs à la poule !

  31. Adele Riner Post author

    Léonore : « Maman tu viens jouer à la corde à sauter avec moi ?
    – Non merci ma chérie.
    – Pourquoi ?
    – Parce que je suis une vieille dame.
    – Meuuuh non ! T’es pas une dame !… »

    Glop…

  32. anti Post author

    Ma fille sur MSN, là maintenant :

    « papa dore et dorian j’oue a la ps2 et il va pleuvoire! toi tatrappe des coup de soleil et nous des coup de blouze »

    Pauvre chérie…

    anti

  33. Zaza Post author

    2 enfants jouent aux indiens, armés d’arcs et de flèches. L’un deux prévient : ‘On n’a pas le droit de se tirer dans le cerveau, parce que sinon ça peut faire des trous de mémoire

  34. Zaza Post author

    Notre maison est protégée. Elle a un système de larme pour les voleurs. »

    « Je me suis fait mal en tombant. Le médecin m’a fait des points de futur

  35. Zaza Post author

    je veux mettre de la crème solaire maintenant ! je ne veux pas mourir dans la fleur de l’ail !!!

  36. anti Post author

    Fillotte en live là maintenant :

    – QuoOOOOiiiiiIII ? Je vais être dans une école publIIiique ?!!! Tu veux dire que y’aura plus de cathé ? Maiiiiisssss euh… c’était bien le cathé !!! J’pouvais faire la sieste !!!

    anti, de mère en fille.

  37. Anna Galore Post author

    Il y a quelques jours, j’utilise dans je ne sais plus quelle circonstance l’expression « en rang d’oignon ». Enzo, qui est là, nous dit:
    – Moi je sais comment on le fait, le rang d’oignon.
    – Ah oui? raconte-nous.
    – Alors, on prend des petits oignons et puis on les fait pousser et là, ça fait des grandoignons.

  38. Anna Galore Post author

    Enzo toujours, hier soir.

    Anti a préparé de délicieux magrets de canard aux herbes. Nous nous régalons. Même Enzo finit absolument toute son assiette, ce qui n’est pas souvent le cas.

    Anti: Ah, c’est bien que tu aies tout fini, on dirait que tu aimes vraiment ça, quand je fais du magret.

    Enzo: Oui, j’aime beaucoup le poisson.

    Anna, le rateau qui la méduse

  39. anti Post author

     » Oui, j’aime beaucoup le poisson. » Ca pour un rateau, c’est un rateau. Rien à dire ! Du premier choix !!!

    antiélosubmarine, quand théo dort, Géri call.

  40. Anna Galore Post author

    Après trois jours sous des trombes d’eau en Bretagne, arrivée à Nîmes sous un ciel radieux. Alors qu’on parcourt les derniers kilomètres d’autoroute, Gwladys et Dorian remarquent un nuage isolé qu’ils trouvent très beau.

    Dorian: « A Nîmes, les nuages, c’est pour faire joli. »

  41. Adele Riner Post author

    Léonore dans le bain ce matin :
    « Regarde Maman, j’ai plein de poils sur les jambes comme toi. »

    0_0
    Aaaargghh. Vite un institut, un coiffeur, une manucure, avant que mes filles confondent campagnarde avec cromagnonne !

  42. anti Post author

    Adele ? T’es cro magnonne !!!

    anti, faichement sortie de l’institut hier soir 😉 même combat !

  43. anti Post author

    On n’est pas du genre à couper les che-vaux en quatre… pffff !!! pas les cheveux…

    anti, qua’rnage.

  44. anti Post author

    Alors voilà, moi, j’faisais dans l’subtil, dans la grâce de mammouth et là… pffff… qu’est-ce que j’lis ? Tsss… du hennis sur tes ch’vaux ! Mdrrrr !!! En plus, en face, la Anna qui s’poile en attendant ma réponse et m’empêche de réfléchir ! Y’a pas jeu !

    J’trouve rien ! C’est bête à manger du foin tout ça ! J’suis trot montée, voire trot attelée.

    anti, déco le T

  45. anti Post author

    Et ça frotte ses p’tits gnieux et ça veut l’dernier mot !!! Des mômes moi j’vous l’dis !!!

    Bon, j’arrête ! Ok ! J’suis mors…

    anti, moi l’noeud.

  46. Anna Galore Post author

    Ca me rappelle la chanson du tronc, euh, de Dutronc:

    « C’est l’hymne à l’amour »

    et les choeurs de répondre: « moi l’noeud ».

    Anna, tous en choeur avec moi

  47. anti Post author

    A propos de mots d’enfants et de mammouth, Dorian hier répondant à sa soeur qui lui disait que ben non, i’pourra pas fouiller dans sa chambre pask’un chevalier gris en garde l’entrée (Paloma) il ajoute : et t’oublie le mammouth à poils roux, terrible !

    anti, opassommeil

  48. anti Post author

    Subtil extrait de « Guerre Et Pets »

    L’hymne À L’amour (Moi L’noeud)… Allez, j’ai Déjà Donné, ça Manque De Tout, et Mes Idées Sales, j’remballe !

    anti, C’est Maintenant et On connaît la chanson ! Olé !

  49. Catherine Post author

    Ambre (3ans 1/2) en regardant la neige, hier :

    « Regarde, maman, la neige elle est toute blanche ! Y faudrait la colorier…! »

  50. anti Post author

    Trop mignon !!! Quel joli prénom Ambre. Je l’avais gardé dans la liste pour Gwladys (avec Jade, Agathe et Coralie… A fond les cailloux ou assimilés).

    anti

  51. anti Post author

    Gwladys montre ses photos à Anna, dont une de moi :

    Gwlad : – Et celle-là ? Tu la trouves comment ?

    Anna : – C’est qui sur la photo ? Trop belle !

    Gwlad : – Ben ! Ta mère !

    MDRRRRRRRRRR

    anti, la mère à tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.