Encyclopédie des crimes de masse

Une encyclopédie des crimes de masse consultable sur le Net
Arnaud Vaulerin (Libération)

Il s’agit d’un projet «monstrueux par le sujet qu’il traite et par l’ampleur qu’il prend», de l’aveu même de son concepteur. Après plus de quatre ans de travail avec une quarantaine de spécialistes épaulés par des étudiants, Jacques Sémelin, professeur à Sciences-Po, a lancé hier massviolence.org, la première encyclopédie gratuite en ligne sur les crimes de masse. Elle vise à rassembler des données éparses, croise les disciplines (anthropologie, histoire, sciences politiques, sociologie), multiplie les approches (étude de cas, index chronologique, glossaire) et fournit une interprétation historique des violences commises dans l’Empire ottoman, en Union soviétique, dans l’Europe nazie, des génocides au Rwanda et au Cambodge, etc.

A l’heure du participatif tous azimuts, le site sera verrouillé. «C’est de l’anti-Wikipedia.» Les internautes ne pourront pas intervenir sur des sujets «trop sensibles». Les controverses liées à l’emploi du mot «génocide» ne sont qu’une des illustrations des polémiques qui agitent scientifiques, Etats et ONG. «Que les choses soient claires, démine Sémelin, nous ne donnons pas des leçons, mais donnons à réfléchir.»

http://www.massviolence.org/

4 Replies to “Encyclopédie des crimes de masse”

  1. anti Post author

    C’est génial cette idée !!! Bravo au culot des concepteurs à l’heure du politiquement correct et de la langue de bois. Je suis vraiment ravie de voir la liste. Il y a trop d’arbres isolés qui cachent de tristes forêts. Quand j’ai découvert ou re-découvert puisque j’avais appris ça à l’école, l’ampleur des massacres communistes sous Staline lors d’un voyage sur place… j’étais abasourdie !!! Tout ça, c’était il y a peu de temps, juste sous nos yeux, on affamait, déportait etc… vraiment, à côté, c’est provocateur je sais, mais le nazisme m’est apparu vachement minimisé dans la liste des horreur et dieu sait si j’ai étudié la seconde guerre mondiale à titre personnel. Je raconte ça, mais je sais qu’à l’heure où j’écris ça continue, ailleurs…

  2. sampang Post author

    euh… et pour les supers douées en anglais comme moi, on peut avoir le même en « langue de chez moi » ?! 😉

  3. sampang Post author

    ah bah voilà ! ah bah voilà ! des trucs interessants que je peux pô comprendu !!!
    je vais le lui demander ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.