55 ans d’amitié

C est un jour mémorable que celui là ! Tu dis en riant quand je te téléphone « ah oui 80 ans ça se fête ! ». Tu as raison, tu n as pas changé ou si peu 😉
Des souvenirs reviennent à la vitesse d un éclair. L élastique de ton maillot qui lâche et que tu rattrapes entre deux vagues avec Carole dans les bras. Les marionnettes derrière la porte. Te regarder des heures faire ta couture et me dire comment tu fais au fur et à mesure. Tenir les lés de tapisserie quand tu refaisais ma chambre (avec des zèbres roses lool). As-tu su me dire non un jour ? Tu n a s pas eu souvent besoin, parce que je savais… Quand tu es venue me chercher en pension parce que j étais virée de l internat, tu te souviens ? La seule parole que j ai entendu a été : « Maman n est pas contente » avec tes sourcils qui remontent et tes yeux qui regardent le ciel et ton Mmmm…
Combien d accrochages as-tu eu dans ta vie ? . Le temps que tu regardes à gauche… et puis à droite… que tu enclenches la première et boum, ça y était . Je me rappelle qu un jour ça a failli mal tourner. Toi sourire aux lèvres pour dire que tu l avais pas vu. Lui, molosse qui commençait à te tenir les épaules et moi courant et arrivant essoufflée au bar en criant « y’ a quelque un qui veut taper sur papa ! » et tous tes p’tits clients de courir à ta rescousse.
Quand en cuisine Maman nous disait « dépêchez vous un peu, les clients vont au cinéma après » et toi de dire : « oui oui , faut manger avant 20h30 parce qu après y’a Dallas et faut avoir terminé avant 22h parce qu après y’a le cinéma ». Tu me regardais en riant et disais « pourquoi ils veulent tout faire le même jour ? Ils sont fous » et nous on partait à rire alors qu elle, Maman disait « et ça vous fait rire ? ». Alors on reprenait un air grave. Et on pouffait dès qu elle avait franchie les marches de la salle.
Tous nos tours à Paris en train pour aller chercher les commissions ! Train à 3h16 au départ d Angers. Je me souviens de ces gens qui ayant ouvert la porte et nous ayant vu, se regardaient d un air interrogateur… Le Monsieur de dire à sa Dame « on s installe là ? » elle de répondre « ah non alors ! ». Je t ai regardé la mine triste et tu m as souri en disant et en me tapotant la joue : « c est bien, ça fait plus de place, on va pouvoir s allonger et dormir un peu ».
Et ce jour chez Leroy Merlin quand tu voulais des vis. Tu disais « bonjour je cherche des vis ». Le gars de me demander « il cherche quoi? ». Moi « euh… des vis » . Lui il me dit à moi « des vis de combien? ». Et moi de te dire en pouffant « des vis de combien ? ». Tu m as regardée en écarquillant les yeux, avec ce « je rêve ou quoi? » dans le regard, et toi de lui dire en ptit nègre : « moi savoir bien parler français, toi pas t inquiéter, nous on va chercher ». Qu est ce que l on a rit !

Il y a peu je t ai vu pris de gros sanglots parce que tu voulais nous dire quelque chose. Maman t a pris par le cou en t embrassant et en te disant « attends papa, tu essaieras tout à l heure ». Tu voulais nous parler de ta grand-mère. Pourquoi as-tu attendu toutes ces années avant de nous parler d elle ? Pourquoi est-ce que ça arrivait brusquement, maintenant ? Et toi plus tard de rire en nous parlant de ce gateau de riz gluant et de haricots rouges qu elle te faisait. Et de lancer l idée qu on allait le refaire. Maman les bras et les yeux au ciel « oh non, c est pas vrai que l on va se lancer la dedans ». Qu est ce que l on a rigolé ! Tu nous dirigeait comme tu ne vois plus, venais dans la cuisine et tatais les haricots pour voir s ils étaient assez cuits. Et puis le sucre ! Bah oui le sucre et tout ça s est mis à gonfler. On en a mis dans deux marmites et maman riait en disant « ça va faire comme avec la semoule au lait ». Tu es comme moi, tu n as aucune notion des proportions. On a mis un énorme fait-tout à Bouddha. On a commencé après un bon repas à prendre des bols de ton « gateau ». On faisait signe à maman qu on n ne pouvait plus et elle de nous coincer dans la cuisine en nous disant « ah non les enfants vous finissez ! Il va être vexé là si on le mange pas ! ».Et toi quand on est revenu tu as dit : « si vous mangez pas toute la marmitte aujourd hui, y en aura pour demain c est bien aussi ». On s est tous mis à rire avec toi, y’a longtemps que tu avais compris que l on n en pouvait plus de ton truc !

Toi mon père que j aime tant… que j ai aimé faire notre premier Banh Têt ensemble pour les dernières fêtes. Maman envahie dans sa minuscule cuisine, qui trottinait derrière nous. Toi passant l ongle de ton riquiqui sur ta tête, ça c est quand tu réfléchies avec ta main posée sur ta hanche. C est vrai que c était le bordel, y a pas d autres mots ! Mais qu est-ce que l on a rigolé ! Et puis tu te souviens comme on a été fiers quand on a ramené notre petit paté de 7 kilos sur la table. Maman qui disait « pas sur le bout, pas sur le bout de la rallonge, elle va pas tenir avec votre truc là ! ».
Toi mon père heureux de revoir ceux que tu aimes depuis 55 ans ! Toi mon père, parrain de tant d enfants alors que tu n es même pas baptisé . Maman qui aujourd hui se pose encore la question de savoir comment tu as fait pour passer entre les mailles… Toi qui a passé ta vie à penser et à faire pour les tiens ( et les pas-tiens aussi ;)).
Toi mon père qui m a appris tant et tant de la vie et des gens. Toi qui m as recueillie comme une enfant que je suis toujours, encore aujourd hui. Toi qui ne m as pas dit de faire ou de dire mais que j ai regardé faire et dire…
Merci pour tout cela. Merci d être là. Et si je pose mes mots pour toi ici, c est parce que je voulais te présenter à mes ami(e)s ^^ et te dire ici combien je t Aime .
Bon anniversaire papa pour tes … 90 ans !!! lool

Sampang

33 Replies to “55 ans d’amitié”

  1. Anna Galore Post author

    Ben, tu vois, Sampang, quand tu veux tu peux! Ha! C’est Boud qui va être sur le fût en voyant ça!

    Sérieusement, très belle histoire…

  2. Slayeras Post author

    génial ! et je vais en profiter pour dire bon anniversaire Papa ! Très belle histoire, merci de la partager avec nous.

    —————————-
    (mais k’omment k’on met une photo c’est en html genre img src= » » ???=
    —————————-

  3. boudufle Post author

    sur le fût…je suis en larmes, je vais lire plus tard….la suite, les endroits, les phrases sont différentes, mais ………s’cuse!

  4. boudufle Post author

    tu m’as cueillis et je vais faire une balade….fleur de lotus c’est bien aussi!!!je reviens plus tard les z’amours!

  5. Anna Galore Post author

    Slay? Oui, c’est du html mais ça ne marche pas dans les commentaires, seulement dans les « notes » c’est à dire le message qui débute un fil, donc, accès uniquement aux admins du blog. Si tu veux créer un fil, tu nous contactes par mail avec ton texte + photos et on te le fait.

  6. sampang Post author

    sur le fût !!! mdr bah la preuve c est qu elle n arrive pas à tenir dessus plus de qqs minutes quand même mdr

  7. ZAZA Post author

    Alors là Sampang, j’ai la larme à l’oeil en te lisant que de l’amour pour les tiens dans ce texte.
    J’en profite pour souhaiter un bon anniversaire à ton papa.
    ZAZA

  8. sampang Post author

    bah ma Zaza je t assure qu il va être très heureux quand ce soir je vais lui dire que j ai parlé de lui et que mes ami(e)s lui souhaite un bon anniversaire. Alors je peux le voir comme si j y étais, il passera son riquiqui dans ses cheveux et dira d un air géné mais non moins heureux  » ah bah merci. Tu dis merci hein ». Avec ce Mmmm dans la voix lol

  9. voiedorée Post author

    Alors bon anniversaire à ton papa, nonante ça se souhaite. Que c’est agréable de se rappeler … Quand est ce que tu écris ton autobiographie Sampang?

  10. boudufle Post author

    agniè j’ai bien pleuré, mais pas de rire Samp….de larmes, les vraies, les que je lis et que le corps fait autre chose, et tu dois stopper…bon anniversaire à ton papa, le miens est si loin…….fais en deux de plus ma belle!!!

  11. Slayeras Post author

    « Slay? Oui, c’est du html mais ça ne marche pas dans les commentaires… Si tu veux créer un fil, tu nous contactes par mail avec ton texte + photos et on te le fait. »

    Merci, Anna. Merci pour la proposition, je verrai pour écrire des bafouilles. 😉

    Boud’ je te biz au passage. Et rebonjoyeuxmegabeau anniversaire au Papa de sampang !

  12. sampang Post author

    Tu sais que j ai pensé à toi Boud, et à Zaza en lui souhaitant son anniversaire. Je sais ma chance et je sais le chagrin qui sera mien comme quand pour vous, il ne sera plus là. C est de cette façon que l on se souviendra. C est un regard, un mot, un geste d eux qui nous émeut quand il est fait ou dit par quelqu un d autre. ça ressemble à nos propres souvenirs et nous rappelle à eux. Tes larmes mon « boubou » témoignent que ce que tu ressens n est pas différent de moi, alors ils sont là.
    Je te fais d énormes bisous, et comme je viens de le dire à Anna, des énormes au point d en avoir les lèvres en cul de poule 😉

  13. sampang Post author

    Boud, ma tiote Boud, prête moi un bout de ton torchon qu on soient deux à se moucher le nez… Voici ce que Zaza vient de m envoyer :

    Pour Sampang à son papa !

    Aujourd’hui petit père
    C’est ton anniversaire
    Quatre vingts dix
    Tu viens de fêter.
    Le temps a passé
    Malgrés toutes ces années
    Je n’ai rien oublié.

    Les allées et venues à Paris
    Qu’est-ce qu’on a rit
    Et maman dans sa cuisine
    Préparant le gâteau et les haricots
    Tu y venais mettre ton grain de sel
    Que ça faisait des étincelles
    Les proportions étaient bidons
    Un peu ratée la cuisson.

    Et le pâté de sept kilos
    Point trop il n’en faut
    Maman criait, pas sur la rallonge
    Elle ne tiendra pas
    Ho la la, ho la la
    Le pâté va voler par terre
    Quelle misère, quelle misère.

    Tu m’as appris la vie
    Et je t’en remercie
    Je t’ai regardé faire et dire
    Comme un doux et tendre délire.
    Tu es là et grâce à toi j’ai appris tout ça.
    Je suis toujours comme un petit enfant
    Papa je t’aime tant.

    ZAZA

    Alors donc… bah me voilà à passer du rire aux larmes. Tu vois c est ainsi quand ce sont les autres qui nous parlent ^^.
    Allez en coeur on va reniffler un bon coup ! ( j attends le bruitage là heinG ;))

  14. boudufle Post author

    ………….gloups! et merci, je vais larguer ce que je n’avais pas fait depuis 12 ans!!! ou si peu…je reviens demain !!!
    et que l’amour que je porte à cet homme mon père, donne le au tiens ma belle Samp!

  15. Slayeras Post author

    Zaza je t’adore. Ce poème c’est magique. Simple et beau. Vous êtes belles les poulettes. J’dis poulette parce que quand on a les larmes en cul de poule…

    (ok… j’m’en vais 🙂 )

  16. Jayshree Post author

    Moi j’aimais lire ça et la photo est aussi megnifique et trop parlant qui donne aussi la joie inexplicable…

  17. Lison Post author

    Sampang!!! que ce papa a de la chance d’avoir une fille aussi aimante. Et toi, un papa aussi touchant.

    Je lui souhaite un très joyeux anniversaire et je t’embrasse.

    P.S. J’espère qu’il aura la chance de lire ce que tu viens d’écrire. C’est une très belle lettre d’amour que j’aimerais bien recevoir, moi.

  18. sampang Post author

    écoute Lison, il n a pas pu le lire mais je lui ai dit les choses que j avais déposées ici à son sujet, et il a fait « Mmmm… merci… » et j ai entendu son sourire ^^.
    Il était très heureux quand je lui ai dit « Papa y’a mes ami(e)s sur Internet qui te font des gros bisous pour ton anniversaire » et Maman de me dire  » oh bah il est tout content Nénette ! ».

    Cette photo réunie ma Maman, ma Tata ( veuve depuis peu dont j ai parlé du mari en un autre endroit ) et mon Papa. J ai descendu ma Tata il y a peu chez mes parents et donc : photo, d où le titre : 55 ans d amitié 🙂

  19. sampang Post author

    et… merci à Anna qui a mis ce texte et surtout… la photo 😉
    bisous de bonne nuit à tous ^^

  20. sampang Post author

    Anti, Voiedorée me demandait quand est-ce que j écrivais mon autobiographie lool
    C est vrai que c est plus facile de se dire avec des mots, je le vois bien ici aujourd hui mais les mots ne sont pas forcément ceux que je voulais, pas assez de profondeur ou de puissance parfois. Mon vocabulaire est tout petit. Des fois je l explique dans le fait qu ayant passé trop de temps ailleurs et ne m étant pas fait violence pour revenir plus tôt, il me manque plein de choses. Je rigolais dans un post ici, que je crois Anna n a pas compris… quand je disais en riant à plein poumon que c était normal comme avant j étais un homme, que c était normal puisque ma dernière venue datait de 1300 ans…
    C est peut être pour cette raison que je suis toujours émerveillée quand l imprimante imprime, c est pour cette raison que je suis étonnée quand je clik sur google et que des milliers de réponses arrivent en 0,03 seconde ! c est pour cette raison aussi que je remercie ma titine quand d un quart de tour de clé elle démarre. Je peux sembler naïve sur bien des points mais c est ma longue « absence » qui veut cela, d où mon besoin de silences très certainement.
    J aime me dire en fait parce que ma vie a été riche, dans la douleur comme dans la joie. Quelqu un a écrit sur moi :
     » Tu connais trop bien tes défauts
    Pour savoir que nul n’est parfait
    Et tu regardes les échecs
    Comme autant de ponts vers l’éveil « .
    Je crois que ça résume qui je suis …
    J ai des douleurs et des joies profondes, je suis extrème et à fleur de peau, je n ai jamais de regrets même si à un moment les évênements m ont couté la vie, ce serait à refaire, je ne changerai rien ^^.
    J aime aujourd hui partager des bouts de ma vie avec vous, ici, comme j aime lire des bouts de la votre.
    C est ça avec l Amour, on n a pas peur, et de l Amour chez Anna il y en a !!!

  21. Anna Galore Post author

    Qui et où étais-tu il y a 1300 ans?

    (va t’en savoir, si ça se trouve, on s’est croisées)

  22. sampang Post author

    lool Anna, si ça se trouve ^^

    J étais… j étais un homme vivant en solitaire… La vie que l on me proposait en revenant ne m interessait sans doute pas donc j ai mis du temps à me décider, à dire « oui »…
    La Vie m a donnée ce que j appréhendais : être une femme et de surcroît une femme avec des enfants. Alors la vie a bien fait les choses « tu veux toujours pas ?! »… elle m en a donné 4, dont 3 en 4 ans mdr.
    J en aurais des choses à raconter mdr !

  23. anti Post author

    Quand je t’ai rencontrée en décembre, j’ai été frappée par ta présence juste sur le fil du départ. C’était juste normal qu’on se parle, on reprenait une conversation commencée il y a bien longtemps… Quand j’ai eu la chance de te revoir en février j’ai compris, vraiment ressenti au plus profond de moi, ce que signifie compatir, c’est-à-dire être concerné à ce point, au plus profond de soi, par l’être quel qu’il soit qui se trouve en face de soi.

    « C est ça avec l Amour, on n a pas peur, et de l Amour chez Anna il y en a !!! »

    Oui, ici, il y a de l’amour, plus, il y a l’Amour. C’est parfois quand on le trouve qu’on a peur parce que ça oblige à regarder le « non amour » en face et de revivre une nouvelle fois bien des horreurs. Oui, ici, il y a l’Amour mais le monde d’Amour est par définition ouvert au monde extérieur et même si nous nous sentons tellement bien, tellement en sécurité, tellement joyeux, nous sommes nous, nos écrits, ouverts aux yeux de tous, personnes indifférentes, bien et mal attentionnées.

    Quoi qu’il en soit, merci de nous ouvrir ton monde.

    anti

  24. sampang Post author

    Anti je crois que j ai une parfaite notion de l incompréhension des autres. je te colle le post que j avais commencé à mettre à la suite et que j ai enlevé : « L Amour que j ai n a pas été compris de ceux que je cotoyais en cet instant. On disait que j étais une « allumée », j ai eu beau expliquer, on m a regardée comme quelqu un pris de folie « . C est pas beau ça mdr !
    Oui je sais encore aujourd hui ne pas être comprise quand je dis… Ceux qui me liront n ont juste pas la même compréhension, je rajouterai : c est tout. Ils veulent juger qu ils jugent, j ai été jugée dans un Tribunal pendant 12 ans, j ai l habitude lool.
    Oui Anti j en suis profondément convaincue aussi, notre rencontre ne date pas de décembre 2007 ! mais ça pour l expliquer à certains, ça va être chaud ( chui pliée !)

  25. anti Post author

    MDRRRRRRRRRRRRRRR !!! Chaud !!! Chaud, Chaud, Chaud !!!

    « Dans l’île au soleil
    Dans l’île aux merveilles
    Y a des arbres en fleurs
    Des dragons siffleurs
    Et tous les enfants
    Pour passer le temps
    Chou pi ta pam comme des bambous
    Des toumbas en chantant cet air là
    Un deux trois

    Cho Ka Ka O
    Cho chocolat
    Si tu me donnes des noix de coco
    Moi je te donne mes ANNA-Nas »

  26. sampang Post author

    Voiedorée je ne pense pas que c était l Egypte…
    Alors que je ne connaissais pas encore mes « origines » ;), j ai survolé l Asie, quand j ai vu cette terre rouge, j ai été prise de convulsions, un gros chagrin arrivait sans crier gare, comme ça d un seul coup, j étais sous le choc ! Mais je me souviens avoir été baignée dans un bonheur si grand que je me suis dit et je m en souviens comme si c était hier « si je dois mourir, c est ici ! parce que c est chez moi !  » ^^

  27. Slayeras Post author

    Anti a dit :

    « C’est parfois quand on le trouve (l’amour) qu’on a peur parce que ça oblige à regarder le « non amour » en face et de revivre une nouvelle fois bien des horreurs. »

    En naviguant sur le blog je viens de relire ta phrase Anti et comme tu as raison ! tu mets les mots sur qq-ch que j’ai ressenti il n’y a pas longtemps. Une fois les yeux grands ouverts, le coeur suit…
    Bravo, wouah… j’aime quand tu écris comme ça, toi, tu sais ? !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.