Renaissance (Réginelle)

Ce fil rassemble des poésies de Réginelle. Pour les voir, affichez les commentaires.

J’ouvre le bal avec un premier poème, qui m’émeut à chaque fois que je le relis.

Comme tous les poèmes publiés dans cette section, ils sont et restent la propriété de leurs auteurs. Merci de les citer avec leur nom.

11 Des réflexions sur “Renaissance (Réginelle)

  1. Anna Galore Post author

    Je voudrais…
    être le vent
    qui fait vivre l’espace
    et le souffle
    qui anime tes lèvres

    Je voudrais…
    être l’écume
    qui mousse les vagues
    et la goutte d’eau
    qui glisse sur ta peau

    Je voudrais…
    être la flamme
    qui guide les marins
    et l’étincelle
    qui éclaire tes yeux

    Je voudrais…
    être la Terre
    qui porte les hommes
    et le galet
    que cueillent tes doigts

    Je voudrais…
    être les songes
    qui hantent les nuits
    et le rêve
    qui guide ta vie

    Je voudrais…
    être le verbe
    qui fait vibrer les âmes
    et trois mots
    qui disent je t’aime

    Réginelle

  2. Réginelle Post author

    allez… un peu d’audace… un peu… pas beaucoup… juste juste ça…

    Là…

    Là,

    Juste là,
    Un frisson qui naît

    Là, juste là,
    Au creux de mes reins

    Et fermer les yeux
    Aux vagues de volupté
    Que tes doigts animent

    Et tendre mon corps
    Aux appels muets
    D’une caresse qui glisse

    Là,

    Juste là,
    Une chaleur profonde

    Là, juste là,
    A l’antre de mon ventre

    Et trembler un peu
    Aux ondes brûlantes
    Que ton désir attise

    Et offrir mes seins
    Aux morsures tendres
    De ta bouche avide

    Là,

    Juste là,
    Un cri qui enfle

    Là, juste là,
    Du fond de mon âme

    Et gémir à peine
    A la source vive
    Que mon plaisir affole

    Et m’ouvrir profond
    Aux élans ardents
    De ton corps exigeant

    Là,

    Juste là !

    Et mourir un peu
    Et vivre si fort…

    Juste là…

    Aux draps de ton lit défait…

    ** Réginelle **

  3. Réginelle Post author

    pour faire plaisir à Miss… Le poème de Falaises…

    Du nord au sud…

    Forteresses imprenables de calcaire fragile,
    de murs d’albâtre ou de granit, que les flots érodent
    de leurs lames froides et habiles.

    Illusoires remparts couronnés d’émeraude,
    enceintes mouvantes d’un univers suspendu
    de terre et d’herbes folles, de cascades et de marécages,
    de Chèvrefeuille et de Bruyère… un monde perdu
    entre extravagantes chimères et rêves sages…

    Anses de galets et de goémon, irisées de nacre translucide
    à la houle légère d’eaux quelquefois, amènes et placides,
    doux et plaisants atours d’une immensité océane,
    mirages devant lesquels, toujours, les marins se damnent…

    Forêts enchantées d’une Bretagne aux brumes légères,
    repaires de preux chevaliers, las d’une quête épuisante,
    et de Druides assoupis, main ouverte sur leur serpe d’or…

    Collines de thym et de romarin, ombrées de pins parasols,
    cernant des nappes d’épis blonds et d’arrogants tournesols
    ondoyants sous les assauts d’un impétueux Mistral.

    Plages de sable fin, calanques de cristal turquoise et d’opale,
    parures luxuriantes d’une Méditerranée frivole et impudique,
    mutine rivale d’un puissant et hautain Atlantique…

    Frémissantes garrigues d’une Provence que le soleil enserre
    de mauves et droits sillons de lavande odorante,
    délicats entrelacs, aux pieds d’antiques châteaux forts…

  4. Slayeras Post author

    J’étais direct à Marseille… avec un p’tit détours par l’océan atlantique. Belle promenade. Merciiiii.

  5. anti Post author

    En te lisant Ré, j’entends Louise Attaque :

    DU NORD AU SUD

    du nord au sud
    parcourir en accord chaque ville,
    chaque port sans cesse et sans effort
    du nord au sud
    naviguer même à tort
    naviguer vers le nord
    partager mes trésors

    al quatro vientos sin esfuerzo
    del norte al sur sin pararse
    du nord au sud
    le long d’un méridien
    l’élégance du voisin
    son tarmac est le mien
    du nord au sud
    je vais loin
    je rêve en plein
    et si je veux je reviens
    al quatro vientos sin esfuerzo
    del norte al sur sin pararse.

    La vidéo devrait te plaire 😉

    http://www.dailymotion.com/video/x1p9b_louise-attaque-du-nord-au-sud-clip

    anti, du nord au sud 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *