La dernière panne de fuel

Dans la nuit de dimanche à lundi, la chaudière s’est arrêtée. Panne de fuel. Et ça caillait grave. Bon, plus pour très longtemps puisque, tout de même, on va vers le chaud, à force. Et surtout, parce qu’on a prévu d’en finir une fois pour toute avec le fuel pour passer à la pompe à chaleur, dont l’installation sera programmée d’ici l’été. Là, on s’est sérieusement posé la question de refaire un plein minimal pour couvrir les trois ou quatre prochaines semaines. Après un appel à notre fournisseur habituel, j’ai appris que la livraison minimale était de 300 litres et que le prix de litre était passé à 1,54 euros (il était à moins de 1 euro lors de notre plein précédent). Ce qui fait une douce fortune puisque, une fois la pompe à chaleur installée, la cuve sera virée et la chaudière aussi, qu’il reste du fuel de luxe ou pas.

Du coup, on a décidé de ne pas refaire le plein et de se débrouiller pour maintenir une température supportable jusqu’au radoucissement des températures – radiateur d’appoint, clim réversible et… feu de cheminée ! D’autant que ladite cheminée a été ramonée il y a quelques semaines et elle a désormais un excellent tirage.

Nous voilà parés en attendant la belle saison et passer à la décarbonation définitive de nos moyens de chauffage pour l’hiver prochain et les suivants.

Très belle journée à vous

5 Replies to “La dernière panne de fuel”

  1. Rosaria Mora

    Beaucoup de particuliers se font installer des pompes à chaleur , nous nous sommes renseignés pour une chaudière à pelets pas sur de l’écriture , et l’installateur nous l’a déconseillé il nous a dit de faire isoler la maison , nous allons essayer de savoir de combien sont les aides car le devis pour ce travail coûte la bagatelle de 27000euros , nous attendons d’autres devis.

  2. Anna Galore

    Attention avec les pellets. Le problème, c’est qu’il faut recharger la chaudière au moins une fois par semaine et il faut aussi évacuer quelque part les cendres des pellets brûlés. Vraiment pas pratique.

  3. Anna Galore

    Il faut que ta maison soit le mieux isolée possible dans tous les cas, tu vas significativement gagner en confort pendant les mois les plus froids et aussi les mois les plus chauds. Et ta facture de chauffage (quelle que soit la technique) sera nettement moindre.

  4. Anna Galore

    Voici une belle démonstration de ce que je viens de t’expliquer sur la nécessité d’avoir une maison bien isolée. Hier, nous avons chauffé l’étage principal (celui où se trouvent le séjour, le salon télé, deux chambres, la cuisine, une salle de bain et des toilettes, pour un total d’environ 90 m2 avec 3m50 sous plafond) uniquement avec un feu de cheminée. La cheminée doit avoir l’âge de la maison (construite en 1932), c’est un foyer ouvert, il n’y a aucun dispositif de récupération de chaleur. Le feu, plutôt modéré pour qu’il dure longtemps avec un minimum de bois, a suffi pour maintenir la température sur l’étage à presque 19° alors que la journée avait commencé avec 3° à l’extérieur. Ce matin, le feu était éteint depuis un bon moment et la température n’avait baissé que de un degré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.