The Starbucks Love Project

Love1.jpg

J’ai souvent parlé sur le blog de Playing for change, une très belle initiative de Starbucks.

En voici une nouvelle qui m’enchante : The Starbucks Love Project

Nous, les Hommes, sommes séparés par… 7 continents… 196 pays… 1503 ethnies… 2245 partis politiques… 6912 langues… mais une chose nous rassemble… L’Amour…

Imaginez… que pendant un moment exceptionnel, le monde entier se réunisse pour chanter la seule chose que nous avons tous en commun : l’amour !

<

Le 7 décembre 2009 à 14h30 des artistes à travers la planète chanteront d’une seule voix le tube légendaire « All You Need is Love » des Beatles.

love2.jpg

Ce concert mondial participe aux efforts continus que nous menons pour combattre le Sida en Afrique. En l’espace d’un an de partenariat avec (RED) ™, Starbucks a généré suffisamment d’argent pour acheter plus de 7 millions de jours de traitement médical pour aider ceux qui vivent avec le VIH en Afrique.

Image3.jpg

Rendez-vous sur StarbucksLoveProject.com pour voir le concert et contribuer avec votre propre voix. Regardez la vidéo en direct des quatre coins du monde puis inscrivez-vous en chantant « All You Need Is Love » vous-même.

Pour chaque vidéo enregistrée, Starbucks fera un don au Fonds Mondial de lutte contre le SIDA en Afrique.

Vous pouvez également aider Starbucks à renforcer sa contribution au Fonds mondial en envoyant un dessin sur la Love Gallery.

Ceci était le communiqué vu sur Facebook auquel j’ai rajouté des photos capturées sur le site.

redcampaign_holding.gifEn effet, depuis hier Starbucks a démarré la campagne « la plus médiatique, la plus importante » sur Facebook comme jamais vu. Une initiative qui vise à célébrer l’entrée de la marque dans le projet (RED), le Fonds mondial de lutte contre le sida en Afrique.

Le 7 Décembre, la société réunira plusieurs musiciens afin de chanter « All You Need Is Love » des Beatles et sera diffusée en direct sur le site.
Starbucks invite aussi les gens à participer en enregistrant leurs propres versions de la chanson. Pour chaque contribution, Starbucks fera un don à la (RED).

La campagne sur Facebook vise16 pays, dont le Brésil, les États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Turquie, France, Espagne, Allemagne, Suisse, Autriche, Irlande, Corée du Sud, la Thaïlande, la Chine, Singapour et l’Indonésie. (Source)

Le géant du café fait donc équipe avec (RED) — l’organisation qui aide à éradiquer le sida en Afrique — et sort à cette occasion un album CD en édition limitée intitulé ’All You Need is Love’.

Les consommateurs qui dépenseront 15 dollars dans l’un des Starbucks participant à cette opération en Amérique ou au Canada se verront remettre gratuitement ce CD quatre titres, dans la limite des stocks.

Ce mini album comprend des enregistrements par des militants de longue date de (RED) : U2, Dave Matthews Band, John Legend et Playing for Change, qui ont adapté ’All You Need is Love’ des Beatles aux couleurs du reggae.

Starbucks versera également un dollar sur chaque CD donné au Global Fund. Pour écouter les chansons figurant sur ’All You Need is Love’ et en apprendre plus, rendez-vous sur le lien dédié à Starbucks Love Project. (Source)


The Beatles "All You Need Is Love"

Love, love, love, love, love, love, love, love, love.
There’s nothing you can do that can’t be done.
Nothing you can sing that can’t be sung.
Nothing you can say but you can learn how to play the game
It’s easy.
There’s nothing you can make that can’t be made.
No one you can save that can’t be saved.
Nothing you can do but you can learn how to be you
in time – It’s easy.

All you need is love, all you need is love,
All you need is love, love, love is all you need.
Love, love, love, love, love, love, love, love, love.
All you need is love, all you need is love,
All you need is love, love, love is all you need.
There’s nothing you can know that isn’t known.
Nothing you can see that isn’t shown.
Nowhere you can be that isn’t where you’re meant to be.
It’s easy.
All you need is love, all you need is love,
All you need is love, love, love is all you need.
All you need is love (all together now)
All you need is love (everybody)
All you need is love, love, love is all you need.

qjggqibml13836_sida_algosophette.jpg

Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer
Il n’y a rien que tu ne puisses faire qui ne puisse être fait.
Rien que tu ne puisses chanter qui ne puisse être chanté.
Rien que tu ne puisses dire, mais tu peux apprendre
Comment jouer à ce jeu
C’est facile.

Rien que tu ne puisses fabriquer qui ne puisse être fabriqué.
Personne que tu ne puisses sauver qui ne puisse être sauvé.
Rien que tu ne puisses faire, mais tu peux apprendre
Comment être toi à temps
C’est facile.

Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour
Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour
Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour, d’amour.
L’amour est tout ce dont tu as besoin.

Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer Aimer

Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour
Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour
Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour, d’amour.
L’amour est tout ce dont tu as besoin.

Il n’y a rien que tu ne puisses savoir qui n’est pas connu.
Rien que tu ne puisses voir qui n’est pas montré
Nul endroit où tu puisses être qui n’existe
Tu es ainsi
C’est facile.

Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour. (Tous ensemble maintenant).
Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour. (Tout le monde)
Tout ce dont tu as besoin c’est d’amour, d’amour.
L’amour est tout ce dont tu as besoin…..

Tout Playing for change sur le blog.
Solidarité Sida
Fonds solidarité Sida Afrique

AIDS

anti

6 Replies to “The Starbucks Love Project”

  1. Anna Galore

    Personne que tu ne puisses sauver qui ne puisse être sauvé.
    Rien que tu ne puisses faire, mais tu peux apprendre
    Tout ce dont on a besoin c’est d’amour.
    Tous ensemble maintenant.

    Fiers d’être humains…

  2. Anna Galore

    Il y a une quinzaine d’années, on trouvait effrayant que, dans les pays d’Afrique sub-saharienne, plus d’un quart de la population totale était infectée par le virus. Puis ça a été un tiers. Puis la moitié.

    En cette fin d’année 2009, la contamination touche désormais près de 70% des gens. Des pays entiers vont s’effondrer dans les années qui viennent en raison de l’hécatombe qui s’annonce, laissant sur leurs ruines des millions d’orphelins au sort terrible.

    Une catastrophe absolument épouvantable, dont les responsables sont (à mes yeux) :
    – ceux qui ont nié que le sida était sexuellement transmissible comme Thabo Mbeki, président d’Afrique du Sud de 1998 à 2008
    – ceux qui ont refusé d’exhorter les hommes à porter des préservatifs comme l’Eglise catholique qui a mis le dogme au dessus de la vie de ses croyants dans cette région du monde
    – ceux qui ont refusé de diffuser à bas prix les médicaments qui auraient pu sauver des millions de vies comme les géants de l’industrie pharmaceutique qui ont préféré préserver leurs profits.

  3. ramses

    On a tous besoin d’Amour !

    Belle initiative de Starbuck, qui ne peut malheureusement m’ôter de l’idée que ces actions généreuses au niveau planétaire (comme « Playing for change ») sont avant tout destinées à faire vendre un peu plus leur café…

    La propagation du SIDA est dûe à une propension de relations sexuelles anarchiques… En rendre le Pape responsable est une façon comme une autre de dérésponsabiliser les individus…

  4. valentine

    Depuis le 1.05.2007, les Anti Retro Viraux sont gratuits au Cameroun. Encore faut-il avoir les moyens d’aller les chercher. A savoir avoir les moyens de s’offrir les examens et le suivi médical qui permettent une bonne prise en charge de la maladie.

    Pour Starbuck, c’est sans doute une bonne opération commerciale. Ils ne sont pas les seuls à jouer à Mister Jekylll et Mister Hyde. Après tout, peu importe. N’est-ce pas le résultat qui compte?

  5. Anna Galore

    Sauver des vies en échange d’un peu plus de café vendu ? Oui, absolument, ça ne me pose aucun problème, ni éthique ni humanitaire.

    Magnifique, pour le Cameroun. C’est déjà un immense pas en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.