Tibétains, peuple du monde

img1313.jpg

Hier soir, Aimé nous a signalé une très belle exposition à voir « Tibétains, peuple du monde » qui se tient au musée dauphinois depuis le 16 octobre 2009, jusqu’au 4 janvier 2011, ce qui nous laisse le temps de parcourir les 245 km qui nous séparent de Grenoble 😉

Voici ce qu’on peut lire sur le site du musée :

La mobilisation des associations locales comme des universitaires pour la préparation de l’exposition Tibétains, peuple du monde, démontre l’engouement pour cette communauté d’altitude à la forte identité culturelle et religieuse. Un engouement partagé par Marie-Florence Bennes, anthropologue, et Christian Rausch, photojournaliste, dont les reportages réalisés au cours de leurs déplacements au Tibet et en Inde du Nord témoignent avec acuité de l’actualité de cette civilisation millénaire.

0bdfacb7c54969096ff7e374a9833a9e.jpgEn résonance avec les expositions qu’il consacre régulièrement aux autres cultures, le Musée dauphinois appréhende aujourd’hui une population lointaine mais dont le rapport à la montagne et la spiritualité trouvent un fort écho en Isère. Nourrie des travaux de Marie-Florence Bennes, journaliste et anthropologue, et de Christian Rausch, photojournaliste, l’exposition invite à la connaissance de l’histoire du peuple tibétain et défend l’idée que chacun a le droit de vivre selon sa culture.

Des Alpes au Tibet, la montagne et l’activité pastorale suggèrent quelques comparaisons. Très vite pourtant l’on en perçoit les différences… Dès qu’apparaissent les précieuses statuettes des divinités du panthéon tibétain, issues des collections de l’École française d’Extrême-Orient, le dépaysement devient total.

Car tout dans la nature est sacré pour ce peuple éminemment mystique. La visite se poursuit autour de l’histoire et de la répartition géographique de la culture tibétaine puis s’interrompt, presque brutalement. Là, seule l’image révèle les transformations profondes subies par ces régions saisies par la modernité, dont la titanesque liaison ferroviaire qui relie Lhassa au reste de la Chine en est l’image emblématique.

L’identité tibétaine survivra-t-elle aux changements qu’elle connaît au Tibet, privée par ailleurs de la reconnaissance et du respect qu’elle mérite ? À Dharamsala, en Inde du Nord, les exilés se sont organisés pour l’existence d’un Tibet politique libre et démocratique et pour la transmission d’une culture millénaire.

La dernière partie de l’exposition rend compte des liens entre la population alpine et le Tibet. Ainsi, des associations locales de défense des Droits de l’Homme agissent en Inde du nord et au Népal. D’autres cultivent les fondements religieux du bouddhisme tibétain, tel Karma Migyur Ling à Montchardon dans le Vercors. C’est aussi la présence d’une population originaire du Tibet qui a trouvé refuge dans les territoires alpins, et en particulier en Suisse, l’un des premiers pays européens où ces exilés s’installèrent à partir des années 1960.

Un très beau livre Tibétains, peuple du monde, de Christian Rausch et Marie-Florence Bennes – 114 pages – Format 22 x 22 cm 25€ aux Editions Critères (cliquer sur le lien pour voir quelques photos/extraits).

Pourquoi un autre livre sur le Tibet ? Simplement pour témoigner. Marie-Florence Bennes y va depuis vingt ans. Anthropologue, journaliste, spécialiste de la Chine et des régions himalayennes, ses propos sont ceux de la connaissance, synthèse du vécu et de la recherche.

En 1999, Marie-Florence m’invite à l’accompagner au Tibet. « Au Tibet ? Visiter cette théocratie ! Tu vois le pape diriger la France ? ». Depuis trente ans, je n’ai pas changé, c’est vers l’autre que je vais et non vers les institutions qui règlent sa vie. Ma liberté, c’est ça ! La photographie est mon alibi. Refuser l’invite d’un voyage au « pays interdit » ? Rire ! Je suis resté trop libre, trop curieux, pas assez dogmatique, pas assez vénal.

Dix ans après, je n’ai certes pas embrassé la philosophie bouddhique, mais j’ai rencontré un « peuple » fascinant, par sa gentillesse, sa facilité d’approche, sa capacité à supporter les pires situations. Marie-Florence a su me guider chez eux. Les paysages sont aussi beaux que ses habitants et sa diversité aussi riche que la culture tibétaine.

En 2008, un soulèvement populaire a agité le Tibet. Nous avons voulu voir ce qu’il en était. Dans les rues de Lhassa, les sourires se font rares. Partager notre quête, voilà notre propos. Tibétains, peuple du monde est un état des lieux subjectif, mais informé et conscient de la situation du « Toit du monde ».

Christian Rausch.

Pour l’exposition : Entrée libre, ouvert tous les jours sauf le mardi – Du 1er octobre au 31 mai, de 10 h à 18 h – Du 1er juin au 30 septembre, de 10 h à 19 h – Fermé les : 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

On peut lire aussi le Journal de l’exposition.

Pour voir des centaines de photos magnifiques : le site de Christian Rausch.

anti

8 Replies to “Tibétains, peuple du monde”

  1. ramses

    « c’est vers l’autre que je vais et non vers les institutions qui règlent sa vie. »

    Entièrement et profondément d’accord avec cette réflexion.

    Mais imaginons le Pape en exil et le Dalaï Lama en sécurité dans un Vatican bouddhiste… Je suis certain que la compassion irait au premier et que le second serait voué aux gémonies.

    Tea for two…

  2. anti

    Je viens de lire cet article sur Marianne 2 :

    http://www.marianne2.fr/Lionnel-Luca-l-UMP-est-solidaire-des-tyrans-chinois_a182556.html

    Lionnel Luca: «l’UMP est solidaire des tyrans chinois»

    Gérald Andrieu – Marianne | Vendredi 23 Octobre 2009 à 20:14 | Lu 2314 fois

    Le député UMP des Alpes-Maritimes et président du Groupe d’étude sur la question du Tibet n’a pas apprécié de voir son parti «s’acoquiner avec un parti totalitaire». Dans un courrier adressé à Xavier Bertrand, il annonce «sa mise en congé de l’UMP».

    Lionnel Luca: «l’UMP est solidaire des tyrans chinois»

    Ça sentait la goutte d’eau, la goutte de trop. Et ça l’a été. Pour Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes et défenseur de la cause tibétaine, l’annonce de la signature par Xavier Bertrand d’un protocole d’accord entre son parti et le Parti communiste chinois ne passe pas. Dans un courrier adressé au secrétaire général de l’UMP en date de ce vendredi, Lionnel Luca annonce « avec beaucoup de regrets mais également avec une entière certitude » vouloir « [prendre] congé de l’UMP pour son fonctionnement interne auquel [il] ne [saura] participer dans ces conditions ».

    Certes, il prend soin de préciser que « cela ne remet nullement en cause [son] soutien au Président de la République qui restera dans l’histoire comme le seul Président de la République à avoir rencontré officiellement le Dalaï Lama ». Mais Lionnel Luca n’est pas genre à mâcher ses mots. Et il le prouve à nouveau lorsqu’il s’agit d’expliquer sa décision : « Si je peux comprendre, écrit-il, la nécessité pour la France d’avoir des relations d’Etat à Etat avec le grand pays qu’est la Chine, rien n’oblige un parti démocratique comme le nôtre à s’acoquiner avec un parti totalitaire, lui donnant ainsi un brevet de bonne fréquentation. »

    Et d’ajouter à l’adresse de Xavier Bertrand : « Dans le même temps où vous étiez présent (en Chine, ndlr), trois Tibétains dont une femme ont été exécutés par l’armée chinoise à Lhassa pour leur participation aux manifestations de mars 2008 violemment réprimées ; elles font suite à 12 condamnations à mort prononcés à la suite des récentes manifestations dans le Si-Kiang. Toutes ces manifestations n’avaient qu’une revendication : la Liberté. Je suis triste que mon parti soit du côté des tyrans et non des résistants. Le Parti communiste chinois aura tôt ou tard à rendre des comptes à son peuple et devant l’Histoire. Qu’aurons-nous à dire à ce moment-là ? »

    BRAVO Monsieur d’avoir le courage d’assumer vos convictions.

    anti

  3. rausch

    Merci Anna pour votre visite et pour votre post, vous nous faites là un immense plaisir et nous adressez un signe d’encouragement pour le travail entrepris. Pour Miss you, vous avez mon mail pour répondre à votre question, me concernant.
    Je reviendrais sur votre blog pour intervenir si besoin était.
    Cordialement.
    Christian

    Christian Rausch
    09 66 87 00 64 // 06 81 55 70 28
    E.Mail: rausch.c@free.fr
    Site: http://www.christianrausch-mfb.com/tibet (cette extension: tibet. n’est pas publique)

  4. Anna Galore

    Oui merci à vous !

    Juste un petit détail : ce n’est pas moi qui ai écrit cette note mais Anti à qui revient tout le mérite, même si nous menons ensemble les mêmes actions en faveur du peuple tibétain et de sa culture, au niveau qui est le nôtre.

    Vous êtes le bienvenu sur le blog où, comme l’a dit Miss, nous sommes nombreux à soutenir la cause tibétaine.

    N’hésitez pas à nous faire passer directement tout message+photos que vous souhaiteriez mettre en avant, si vous le jugez utile. Nous pourrons ainsi le publier sous forme de note à part entière pour lui donner la meilleure visibilité possible.

  5. anti

    « Merci Anna pour votre visite et pour votre post, vous nous faites là un immense plaisir et nous adressez un signe d’encouragement pour le travail entrepris. »

    Et anti, c’est moi 😉

    Lorsque Aimé Fages nous a parlé de sa visite au musée, je n’avais qu’une envie, en savoir plus ! Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’aller à Grenoble mais ça va se faire.

    Merci pour votre message sur le blog, ça nous fait bien plaisir et merci pour vos actions.

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.