Café de la Paix, la tête dans les étoiles

1358620354.JPGUn repas au café de la Paix à Paris, près de l’opéra Garnier, c’est quelque chose d’étonnant – du moins pour ceux qui comme moi n’ont pas des moyens financiers tels qu’ils en font leur cantine à midi. J’avais hier un rendez-vous dans la capitale pour mon boulot et les deux personnes que je devais voir n’étaient libres que pour le déjeuner. Or, ces messieurs font partie, eux, de ces gens-là et c’était eux qui m’invitaient.

La nourriture était délicieuse et le cadre, superbe. L’ambiance, telle qu’on l’imagine : feutrée, discrète et détendue à la fois. La partie « boulot » du déjeuner s’est très bien passée, mes compagnons de table étant à la fois des gens charmants et professionnels.

Vous vous direz peut-être : oui mais quand même, six heures de TGV, en se levant à 6h30 et en rentrant à 19h30, tout ça pour aller manger en bonne compagnie à Paris dans un restau chic, c’est pas un peu trop ?

Oh non, alors. Et pas uniquement parce que la réunion était importante.

992581668.jpgMais surtout parce que, durant ces six heures de train et celles à poireauter avant et après, j’ai écrit le premier chapitre des « Neuf soeurs », ainsi que je prévoyais de le faire, autour de l’histoire des peuples de la Mer.

J’avais préparé la veille tout un tas de documents sur les météorites, du genre « à partir de quel poids ça peut provoquer un tsunami sans que ça tue tout le monde sur Terre ? et ça fait quel diamètre pour faire ce poids ? et ça va à quelle vitesse pour rentrer dans l’atmosphère sans se désintégrer ? et c’est fait en quoi, une météorite ? et ça vient d’où ? » et plein d’autres de ce genre.

J’avais aussi repéré sur Google Earth la trajectoire finale de la météorite pour que ça colle avec deux faits importants : elle est passée au dessus de la mer Rouge puisqu’elle lui a donné son nom et elle s’est écrasée en mer du Nord. Et puis, à côté de ces infos d’astronomie, il y avait celles concernant l’Histoire : les peuples de la Mer, le règne de Merenptah, etc.

Je mettrai le chapitre en ligne aujourd’hui.

Très belle journée à tous

6 Replies to “Café de la Paix, la tête dans les étoiles”

  1. anti Post author

    Génial Adele !!! C’est carrément génial !

    Comment ne pas aimer cet endroit ??? Dur ! Dur ! Perso, j’suis fan : un cadre magnifique, le meilleur chocolat du monde jusqu’à nouvel ordre, des fêtes hyper sympa, l’Opéra Garnier juste à côté… Soupir de plaisir…

    Ca y est Anna vient de mettre son premier chapitre en ligne… ta dam ! Ca démarre fort !!!

    anti Café !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Anna Galore Post author

    Pour le chocolat, il faut que je t’emmène déguster celui d’Angelina, rue de Rivoli. Nous ferons ensuite une comparaison scientifique (ça veut dire qu’on goûtera les deux, et plusieurs fois s’il le faut). Nul doute que nous aurons à choisir entre de l’exceptionnel et du sublime. Ca va être dur…

  3. ramses Post author

    Anna,

    Il n’existe pas de meilleur endroit pour « négocier » qu’une bonne table. J’ai plein de souvenirs de ce genre et je suis heureux de voir que les bonnes habitudes perdurent. Ces endroits permettent, plus qu’aucun autre, de tisser des liens personnels entre les convives. Tous mes voeux pour « la suite », y compris du dernier volume de la trilogie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.