Once

1852390151.jpg

Once est un film que je voulais voir depuis sa sortie en novembre 2007 tellement je trouvais l’affiche géniale. Pourquoi ? Pour sa fraîcheur peut-être ? Un an et 4 mois plus tard, c’est chose faite, Anna et moi avons visionné le DVD hier soir.

Le scénario ne casse pas trois pattes à un canard. Le film est filmé de façon très amateur, ce qui lui donne un certain charme compte tenu du synopsis.

« A Dublin, un musicien de rue fauché et vivant chez son père attire l’attention d’une jeune immigrante tchèque qui l’encourage à enregistrer ses chansons. Modestement séduit par cette ménagère et vendeuse itinérante, le jeune homme tombe littéralement sous le charme lorsqu’elle lui révèle ses dons de pianiste et de chanteuse. C’est alors qu’il lui confie son ambition de réaliser une maquette et de partir s’installer à Londres. Convaincue de son talent, elle décide d’appuyer son projet et se révèle une efficace femme d’affaires. En studio, leur complicité grandit à mesure que le jour du départ pour Londres approche. »

Ce sont donc deux personnes, deux anonymes dont on ne cite jamais les noms pendant toute la durée du film. C’est un gars. C’est une fille. C’est eux. C’est vous. Ca pourrait être nous dans nos rêves les plus fous. Ce sont deux êtres habités, complètement possédés par la musique. Je disais à Anna hier soir : « quand on regarde des photos que tu as prises, on voit l’esprit de la photo avant de voir l’image ». Là, j’entendais l’esprit de la chanson avant d’entendre la première note chantée.

Je suis tombée totalement sous le charme de Glen Hansard et Markéta Irglová que vous pouvez écouter sur cette vidéo chanter « Falling slowly« :

869294754.jpg Honneur aux dames :

Ah ben non, y’a rien sur elle sur internet ormis qu’elle est comédienne et chanteuse, qu’elle est tchèque, qu’elle est toute jeunette et jolie (à peine 20 ans – z’avez remarqué qu’elle ressemble à notre Ness webinternationale ? ) et qu’elle vit à Dublin depuis 2008.

Bon. Soit. Ecoutons sa douce voix alors avec cette chanson « If you want me » (les paroles pour le karaoké de Bloody So) :

Chanson qui ressemble à celle de Sting, « Fragile« .

Glen Hansard est un chanteur, compositeur, guitariste et acteur irlandais, né à Dublin le 21 avril 1970.

Il a notamment fondé le groupe de rock The Frames en 1990, groupe dont John Carney (le réalisateur de Once) était le bassiste. En avril 2006, il se lance en solo avec l’album « The Swell Season« , pour lequel il collabore avec la musicienne tchèque Markéta Irglová, la finlandaise Marja Tuhkanen (violon et alto), et le français Bertrand Galen (violoncelle). Très sympa. C’est fou ce qu’il peut me faire penser à plusieurs chanteurs : de Anthony à Cat Stevens en passant par Ben Harper.

once-wins.jpg

Sa carrière d’acteur est étroitement liée à sa vocation de musicien, puisqu’il a aussi joué le guitariste Outspan Foster dans The Commitments d’Alan Parker, film qui raconte l’histoire de quelques jeunes chômeurs du nord de Dublin, qui décident de fonder un groupe de musique soul.

The Frames – Where is my mind :

Et pour finir, des petites anecdotes que j’adore :

Le film a été réalisé dans l’urgence : en effet, Cillian Murphy (qui devait interpréter « le gars ») s’étant retiré du projet peu avant le tournage, John Carney était au pied du mur et c’est Glen Hansard, son ami, qui a repris le rôle. Le producteur s’étant également retiré, les acteurs ont travaillé gratuitement et le film s’est fait sans aucun permis de tournage en deux semaines. (Source Wikipédia).

anti, once upon a time.

2 Replies to “Once”

  1. Anna Galore

    Je confirme en tous points : scénario un peu léger mais en fait, on s’en fout tellement les chansons sont sublimes et surtout, sublimement chantées. Glen Hansard a une voix qui fout vraiment la chair de poule et Markéta Irglová n’a pas son pareil pour faire la deuxième voix à la tierce avec une précision parfaite.

    Et puis, que d’âme, en effet, dans chacun de ces morceaux…

    Anna, once and for all

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.