Ténor, de Claude Zidi Jr

Ténor

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du film Ténor, de Claude Zidi junior, avec Michèle Laroque et Mohamed Belkhir, plus connu sous le pseudo de MB14, surtout si vous suivez The Voice. Originaire d’Amiens, le jeune garçon s’intéresse au rap dès l’adolescence et se met à écrire ses premiers textes. A 15 ans, il se lance dans le beatbox. Il se fait remarquer en 2015 après avoir participé à des tournois et avoir intégré le groupe Berywam, sacré champion de France de human beatbox par équipe en 2016 et champion du monde dans la même catégorie en 2018. En 2016, il participe à la cinquième saison de The Voice. Il ira jusqu’en finale, face au vainqueur Slimane. En 2018, il signe son premier EP intitulé Ambitus. Voilà pour sa bio. Le film, certes n’est pas d’une originalité forte, mais j’ai pris grand plaisir à le regarder. Il n’y a pas de longueur, le rythme est bon, on ne s’ennuie pas une seconde.


Ténor

Synopsis 

Antoine, jeune banlieusard parisien, suit des études de comptabilité sans grande conviction, partageant son temps entre les battles de rap qu’il pratique avec talent et son job de livreur de sushis. Lors d’une course à l’Opéra Garnier, sa route croise celle de Mme Loyseau, professeur de chant dans la vénérable institution, qui détecte chez Antoine un talent brut à faire éclore. Malgré son absence de culture lyrique, Antoine est fasciné par cette forme d’expression et se laisse convaincre de suivre l’enseignement de Mme Loyseau. Antoine n’a d’autre choix que de mentir à sa famille, ses amis et toute la cité pour qui l’opéra est un truc de bourgeois, loin de leur monde.

A voir aussi, cette interview de l’équipe, très sympa.

Bref, coup double réussi pour MB14 qui joue son premier rôle au cinéma et chante du lyrique à la perfection ! Ce fan de musique classique raconte sur allociné.fr :

« Pendant longtemps, je ne suis pas parvenu à trouver la technique vocale pour chanter l’opéra : cela demande beaucoup de précision au niveau du larynx, du diaphragme ou des cordes vocales. Grâce à Ténor, j’ai eu la chance de rencontrer Caroline Fèvre, chanteuse lyrique et conseillère sur le film, qui m’a aidé et donné les clefs pendant près de deux mois pour pouvoir réussir à chanter et, qui sait, un jour être vraiment un chanteur d’opéra ! »

A suivre alors !

Très belle journée à toutes et à tous,

Anti

One Reply to “Ténor, de Claude Zidi Jr”

  1. Valentine

    Je me souviens bien de MB14 lors de son passage à the Voice. Sa prestation de beatbox était gonflée et prometteuse.
    Il fait son chemin. J’ai vu la présentation du film. En plus, il chante l’opera. Vraiment gonflé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.