S’organiser pour faire face au confinement

Vous avez déjà dû voir pléthore de sujets dans les médias sur cette question. Il y en a pour qui c’est plus facile que d’autres. Chez nous, aucun doute sur le fait que nous faisons partie des plus favorisés. Reportage en images :

  • Réunion matinale de synchronisation des agendas :

  • Concert diffusé gratuitement en direct live sur notre réseau social interne :

  • Révisions linguistiques malgré le plantage de l’enseignement à distance :

  • Télétravail en open space avec respect rigoureux des distances de sécurité :

  • Installation de l’équipe de nuit (les chats ne sont pas sensibles au virus, pas de confinement) :

Très belle journée à vous

4 Replies to “S’organiser pour faire face au confinement”

  1. Valentine

    En effet y a pire comme confinement!
    En Suisse, le confinement se profile à l’horizon. Pour l’instant, étant les très heureux et chanceux propriétaires d’un chien, on a pu s’aérer en forêt. Pratiquement personne avec le gros privilège d’entendre chanter les oiseaux. Avez-vous remarqué combien les petits plaisirs ont une saveur encore plus délicieuse qu’habituellement.

  2. Anti

    Avez-vous remarqué combien les petits plaisirs ont une saveur encore plus délicieuse qu’habituellement ?

    Oh que oui ! C’est assez fascinant comme phénomène : temps qui s’écoule tout doucement, on parle tous aussi plus doucement, les gens aussi sont moins bruyants (même si on les entends dans leurs jardins respectifs, nos voisins de part et d’autre de chez nous, sont comme plus vigilants). Tout semble plus dense, plus fort, plus beau.

  3. Zaza

    Tout pareil que Valentine , promenade journalière avec Tosca en forêt , un bon bol d’air ça fait du bien au moral et pas de police en vue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *