12 Replies to “Désolation”

  1. Valentine

    Oui stupeur et tristesse. Notre Dame représente bien plus qu’un lieu religieux.
    Le Chef était à Paris il y a moins d’un mois et a encore pu admirer la cathédrale.
    Compagnons, à vos outils, y a du boulot.
    Merci aux courageux pompiers.

  2. Anna Galore

    En effet, il s’agit de bien plus qu’un lieu religieux, mais d’une partie majeure de notre patrimoine et plus généralement du patrimoine de l’humanité. Cela s’est affiché de façon immédiate et évidente au travers de l’unanimité des réactions hier, d’un bout à l’autre des opinions politiques, et bien au-delà des frontières de la France.
    Incroyable boulot des pompiers, tu as raison de le souligner.

  3. Anna Galore

    Après la famille Pinault (groupe Pinault Printemps La Redoute) qui a annoncé un don de 100 millions d’euros pour la reconstruction, c’est au tour de la famille Arnault (LVMH) avec un don supplémentaire de 200 millions d’euros.

  4. Anna Galore

    LVMH indique également « mettre à la disposition de l’Etat et des instances concernées toutes ses équipes, créatives, architecturales, financières, pour aider au long travail de reconstruction d’une part, et de collecte de fonds d’autre part, qui s’annonce ».

  5. Anna Galore

    Et ça continue : plus de 600 millions rassemblés ! (300M€ de plus par Bettencourt/L’Oréal et Total)

    Et surtout, très bonne nouvelle : les rosaces sont intactes.

  6. Terrevive

    Avec ces grosses sommes mises en avant par les médias ; je pense qu’il serait bon de parler aussi des petits donataires importants au niveau du geste et qui devant cette démesure, risquent de se sentir étouffés.

  7. Valentine

    J’ai lu un article ce matin suffisemment intéressant pour avoir envie de le partager.
    Il concerne la charpente de Notre Dame et l’intitulé est »
    « Même si on voulait, on ne pourrait pas reconstruire la même charpente »
    Pourquoi?  » parce que la préparation du bois utilisé pour la construction a duré cinquante ans. Il a fallu d’abord abattre une forêt de chênes. Ensuite, les arbres ont été couchés par terre pendanr dix-huit mois, la couronne dirigée vers le nord. Ceci afin de capter le flux énergétique. Puis les arbres ont été immergés pendant vingt-cinq ans dans un marécage. Cela permettait de stabiliser le bois et le prémunir contre les champignons et les insectes. Enfin, on a scié le bois pour préparer les différents éléments de la charpente. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *