Kelonia, une magnifique reconversion

En 1977, près de Saint-Leu à La Réunion est créée la Ferme Corail, qui a pour but d’exploiter les tortues marines pour leur chair et leurs écailles. Sinistre activité, donc, surtout si on sait qu’avant l’arrivée de l’Homme sur l’île de La Réunion, plus d’un million de tortues vivaient là, avant de se faire largement massacrer au point de frôler l’extinction – un sort funeste auquel les dodos n’ont pas échappé.

Et puis arrivent les accord de Washington en 1981. Les tortues marines se retrouvent classées en tant qu’espèce dont l’exploitation commerciale est interdite. La Ferme Corail mettra des années à disparaître mais finalement, Kelonia, conservatoire et centre d’observation des tortues marines, sera créée en 2006 en lieu et place de ce lieu sinistre métamorphosé en paradis, pour le plus grand bien de ces animaux extraordinaires qui nous avaient déjà enchantés à Mayotte il y a quelques année. D’ailleurs, le site protégé de reproduction de N’Gouja où nous résidions travaille en liaison étroite avec Kelonia. Et l’une des tortues photographiée à l’époque par Anti figure sur la bannière de ce blog.

On trouve également à Kelonia un centre de soins.pour les tortues blessées ou malades. Et quelques tortues terrestres.

Plein d’infos détaillées ici : Kelonia.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *