Allergie massive

Hier, pendant que je faisais une action anticorrida à Arles toute la journée en pleine féria, Anti y est aussi venue pour récupérer deux chats. Le premier va physiquement très bien, il est magnifique. Le second, une petite minette, semblait avoir un problème majeur d’irritation au visage, attribué (à tort) à des puces, qui a laissé son ex-propriétaire désemparée, mais il y avait de quoi.

Une fois chez nous, Anti a donné à manger aux deux minous et en quelques minutes, Maeva (c’est la minette) est devenue rouge vif au niveau de la tête, avec des démangeaisons insupportables qui la rendaient folle. Diagnostic immédiat d’Anti : allergie alimentaire. On est partis aussitôt chez le véto le plus proche, qui était aussi sidéré que nous par ce qu’il a vu. Maeva semblait vouloir s’arracher la tête avec ses pattes avant qui appuyaient derrière sa nuque, se grattait furieusement, gémissait, l’horreur. Je n’aime pas montrer des photos gore de chats, mais là je crois que ça s’impose pour que vous réalisiez bien :

Le véto lui a administré une première dose de cortisone retard (active pendant quatre jours), puis du Calmivet pour l’assoupir et encore une dose de cortisone en intra-musculaire. Le temps a semblé très long mais au bout de quelques minutes, Maeva s’est calmée, endormie et surtout, sa rougeur a commencé à s’atténuer. Le véto lui a mis une collerette.

De retour à la maison, Anti a rappelé l’ex-propriétaire pour savoir ce qu’elle lui donnait à manger. L’enjeu est de repérer quelle nourriture Maeva supporte et surtout quelle autre elle ne supporte pas. On a déjà des pistes encourageantes et des idées claires de comment identifier ce qui va lui permettre de poursuivre sa vie de façon autrement plus favorable.

3 Replies to “Allergie massive”

  1. Valentine

    Oh la la! J’ai mal pour cette pauvre petite bête.
    Quel soulagement de la savoir entre vos mains. Maman est là tout près de toi qui veille petite merveille.
    Courage❤

  2. Anna Galore

    Ce matin, elle a à nouveau les yeux ouverts, les rougeurs ont quasiment disparu et les démangeaisons aussi puisqu’elle est allongée, très calme, sans même essayer de retirer sa collerette. C’est un vrai soulagement. Il existe au moins un modèle de pâtée qui lui convient (elle en a déjà consommé), donc une voie réelle d’amélioration pérenne. On va tester en toutes petites doses d’autres types de pâtée pour élargir les possibilités. Il existe aussi des croquettes hypoallergéniques chez Royal Canin, reste à voir si Maeva accepte d’en manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *