« Comme une pierre dans un labyrinthe – Parcours d’un autiste Asperger »

Samedi prochain, 28 octobre, sera le jour de la sortie officielle de Comme une pierre dans un labyrinthe – Parcours d’un autiste Asperger, de Damien Luszka, publié aux Éditions du Puits de Roulle.

J’ai choisi cette date parce que l’auteur est fan des Beatles et que le 28 octobre est le jour de la St Jude.

Printemps 1968. John Lennon quitte sa femme Cynthia et leur fils Julian, alors âgé de 5 ans. Paul McCartney décide d’aller réconforter ces derniers et se rend à leur domicile. Sur la route, il commence à composer une chanson pour consoler le petit garçon. Il fredonne quelques paroles : « Hey, Jules, ne le prends pas mal, prends une chanson triste et rends la meilleure. N’oublie pas de la laisser dans ton cœur, alors tu peux commencer à la rendre meilleure ». Puis, pour des questions de sonorité, il change le prénom : « Hey Jude » est née.

Le récit de Damien, c’est un peu cela en fait. D’un début de vie pas évident du tout, il décide d’en faire quelque chose de meilleur, et pour cela, la musique lui est d’un grand secours, à commencer par celle des Beatles qu’il écoute en boucle pendant une longue hospitalisation.

Hey Jude 

Hey Jude, don’t make it bad,
Take a sad song and make it better.
Remember to let her into your heart,
Then you can start to make it better.

Hey Jude, don’t be afraid,
You were made to go out and get her,
The minute you let her under your skin,
Then you begin to make it better.

And anytime you feel the pain, hey Jude, refrain.
Don’t carry the world upon your shoulders.
For well you know that it’s fool, who plays it cool,
By making his world a little colder.

Hey Jude, don’t let me down.
You have found her, now go and get her.
Remember, to let her into your heart,
Then you can start to make it better.

So let it out and let it in, hey Jude, begin
You’re waiting for someone to perform with
And don’t you know that it’s just you, hey Jude you’ll do,
The movement you need is on your shoulder.

Hey Jude, don’t make it bad,
Take a sad song and make it better.
Remember to let her under your skin,
Then you begin to make it better.

Better, better, better, better, better…

LE LIVRE  Comme une pierre dans un labyrinthe raconte le parcours de Damien, jeune autiste Asperger sauvé par la musique, dans un style littéraire certain et avec une capacité d’analyse incisive. Un hymne à la vie, doublé d’un hommage aux mamans qui accompagnent leurs enfants différents.

L’AUTEUR – Né à Montpellier en 1991, Damien Luzska est autiste Asperger. Avant qu’un nom soit posé sur son mal-être en société, il traverse bien des épreuves. La musique le sauve. Il joue de plusieurs instruments, compose et se met à écrire. À 25 ans, il publie son premier livre et voit ainsi l’un de ses rêves se réaliser.

 

La chaîne Youtube de l’auteur : L’Homme d’Après Demain

Présentation au Prix Hors Concours de l’édition indépendante

Comme une pierre dans un labyrinthe – Parcours d’un autiste Asperger, de Damien Luszka. Format 11 x 18 cm. 86 pages. ISBN : 978-2-3672-091-0. Prix : 12 €. Les Éditions du Puits de Roulle, septembre 2017. Pour commander votre exemplaire, cliquez ici.

Très belle journée à toutes et à tous !

Anti

 

3 Replies to “« Comme une pierre dans un labyrinthe – Parcours d’un autiste Asperger »”

  1. Anna Galore

    Damien décrit de façon remarquablement attachante son parcours difficile. Grâce à son style fluide et imagé, son histoire se lit avec facilité, d’une traite. Je n’ai pas pu lâcher le livre à partir du moment où je l’ai commencé et cela, à chaque fois que j’ai eu à le relire pour aider, parmi d’autres, à traquer les dernières fautes avant l’envoi à l’imprimeur.
    Un témoignage passionnant, profondément humain et joyeux parce qu’avide de vie et de bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *