Quand vient le soir

Hier, alors que venait le soir, les chats ont décidé qu’il était temps d’arrêter de rester scotchés devant nos PC. Totoro a découvert de nouvelles fonctions inconnues de Gmail sur celui d’Anti en marchant délicatement sur le clavier. Quant à Padmé, il s’est carrément couché sur le mien pour le refermer. Son attitude montrait avec éloquence qu’aucune négociation ne serait possible.

DSC09362p

Dans la lumière déclinante du jour, des questionnements métaphysiques m’ont alors traversé, tels des volutes colorant le ciel gris d’avant la pluie : allais-je faire du couscous ou des frites ? Un abîme de perplexité s’ouvrit devant moi. J’avais beau tourner et retourner cela dans ma tête et regarder fixement le contenu du frigo, dans les deux cas, il fallait que je ressorte à Inter pour acheter des ingrédients manquants.

J’ai lancé la cuisson des légumes – quitte à les mettre de côté pour la nuit si finalement on optait pour les frites – et, avec Enzo, nous avons filé sur notre fidèle Touran pour faire nos petites emplettes de complément.

DSC09363p

De retour à la maison, j’ai organisé un grand sondage d’opinion auprès d’un échantillon représentatif de la population (Anti, Gwlad et Houssam). Résultat : 67% sans opinion et 33% pour le couscous qui l’a donc emporté haut la main. Je balance : les 33%, c’est Houssam. Ne le dites pas à sa maman, mais il préfère le mien au sien. Ou alors, il dit ça pour que j’en fasse souvent et il fait pareil chez lui, allez savoir.

Bref, on s’est régalés. Et là, paf, la nuit est tombée.

Très belle journée à vous

6 Replies to “Quand vient le soir”

  1. Alystelle

    Et Enzo a opté pour les frites, mais comme il ne faisait pas partie de l’échantillon, manque de pot, il s’est régalé du couscous ;-))))

    bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.