Rien n’est pardonné

Ce matin, j’ai eu la chance de pouvoir lire le dernier numéro de Charlie Hebdo qui vient de sortir une semaine tout juste après les attentats ayant décimé une grande partie de la rédaction du journal. Ce nouveau numéro est plein de finesse, plein d’humour et plein de bases de réflexion. Un bonheur pour l’esprit. Et puis j’ai pris connaissance du compte rendu du procès en appel de Jean-Pierre Garrigues rédigé par Roger… J’en ai eu tellement la nausée que seule l’écriture de ces quelques lignes agrémentées de quelques montages à la Charlie de mon cru m’ont permis de l’évacuer …

couv rion 800

RION DES LANDES*

Rien n’est pardonné

Ah le brave bâtonnier !!! Je tremble pour se pairs qui ne doivent pas forcément se reconnaître dans un tel personnage plus caricatural que nature. Ainsi donc, Dufranc du collier reprend l’un des arguments abjects dont Andrée Viard  est coutumier (cet ancien torero qui a peint au moins une de ses toiles avec le sang d’un des taureaux qu’il a tué de ses mains, à l’arme blanche – faut-il être sain d’esprit pour avoir une idée pareille et manquer de respect à l’animal tué pour utiliser encore le sang versé pour jouir une dernière fois de la mort infligée !), qui pourtant lui aura valu une flopée de critiques, y compris de la part de ses amis taurins !

charlie viard

Puisque Charlie Hebdo a toujours regroupé des personnes contre la corrida, c’est forcément le plus violent des journaux de France. Bon sang, mais c’est bien sûr ! Ainsi donc, puisque Jean-Pierre Garrigues est anticorrida, cela fait de lui un individu d’une extrême violence !

journal dangereux

Citoyenne résolument altruiste avant tout, ces propos du bâtonnier sont à mes yeux un affront à l’intelligence et à la bonne marche du monde. Déjà en temps normal, on peut se demander comment il est possible de prôner de telles inepties, mais en ces jours de deuil des valeurs de la République, c’est pire encore !

Charlie JP 3

Donnons la parole justement à ceux qui ont subi de plein fouet des actes terroristes, des vrais, de ceux qui vous laissent sur le flanc dans un bain de sang ; donnons la parole à Charlie Hebdo dans lequel on peut lire ce jour sous la plume de Gérard Biard : « Une question quand même nous taraude : est-ce qu’on va enfin faire disparaître du vocabulaire politique et intellectuel le sale mot de “laïcard intégriste ?” Est-ce qu’on va enfin arrêter d’inventer de savantes circonvolutions sémantiques pour qualifier pareillement les assassins et leurs victimes ? »

C’est exactement ce que fait là notre bastonnier ! Il tente ni plus ni moins – selon une tradition solidement ancrée chez les aficionados – d’inverser les valeurs, de qualifier pareillement ceux qui massacrent et ceux qui veulent empêcher le massacre.

charlie JP 4Et pendant ce temps, que font les véritables victimes d’attentats ? Que font les journalistes de Charlie Hebdo et en particulier Luce Lapin quand elle rencontre le Président de la République au lendemain de la tragédie ? Elle parle respect de la vie : anticorrida, antichasse, anticirques avec des animaux ! Et à Valls ? Que dit-elle ? Elle parle du triste sort des taureaux. Que fait-elle dans le numéro de Charlie Hebdo qui vient de sortir ? Celui des survivants ? Elle salue le travail du CRAC Europe (Comité Radicalement Anti Corrida) présidé justement par celui que le bâtonnier Dufranc tente de faire passer pour un affreux terroriste : Jean-Pierre Garrigues.

Honte au triste juriste. Honneurs à Jean-Pierre Garrigues qui défend les seules valeurs dignes de ce monde : l’altruisme envers tous les êtres sensibles sans exception.

Stéphanie Lahana

Éditeur de « Corrida la honte – Les dessous de la tauromachie« . 438 pages pour tout savoir sur la fraude fiscale, le mensonge, les tricheries, les perversions, les détournements de fonds publics, les noyautages politico-judiciaire, la torture, la sédition, les déviances sexuelles, les violences en réunion, le dévoiement de mineurs, etc.

* Action anticorrida à Rion des Landes (2013) : voir ici. 

16 Replies to “Rien n’est pardonné”

  1. catherine

    J’ai pris connaissance ce matin en me levant du contenu de cette plaidoirie. J’ai cru vomir. C’est d’une infection sans nom. Ils ne reculent devant aucune abjection pour défendre leur petit plaisir coupable. Ces gens sont à l’image de ce qu’ils défendent.

  2. Marika

    Merci pour cet article qui montre bien l’incommensurable absurdité et hypocrisie des procès en sorcellerie, pardon, en anti-Connerie, je veux dire, en anti-Casse-Taureau, pardon, je vais y arriver, en anti-Corrida menés contre Jean-Pierre Garrigues et ses amis de cause. N’en déplaise au « bastonnier », Luce, Charlie et Jean-Pierre sont alliés pour atteindre un meme but : moins de révérences envers ces réalités subjectives que sont dogmes, symboles et autres constructions mentales collectives et davantage de respect et d’attention pour cette réalité objective qu’est la vie.

  3. valentine

    Vous vaincrez mes amis contre cette monumentale connerie humaine. Le contraire n’est pas envisageable.
    De tout cœur avec vous.

  4. anti Post author

    «  Nous vaincrons ou nous périrons avec vous !« , comme l’écrivait un autre avocat, Monsieur Grivel, dans ses « Mémoires du Chevalier des Garrigues » euh… des « Gastines » en 1783.

  5. anti Post author

    Merci à toutes et à tous pour vos commentaires qui font chaud au cœur, car ils témoignent de ce que la réflexion est toujours de ce monde, ce dont on peut douter parfois en lisant les propos de certains aficionados.

    Merci au mannequin et comédienne Tanya Drouginska pour son commentaire laissé sur FB : « Bel article pour une situation surréaliste… Il serait temps de recadrer les priorités et de laisser en paix les anticorrida pour mieux surveiller les terroristes en puissance…!!!« 

  6. Sampang

    « Il serait temps de recadrer les priorités et de laisser en paix les anticorrida pour mieux surveiller les terroristes en puissance…!!! »

    faudra t il toujours un mal pour un bien ? en attendant c est vrai qu ils auront peut-être ( je l espère vraiment ! ) autre chose à faire que de s occuper de vous-nous 😉

  7. Dominique

    On est tous charlies !!!, comment qu’il disait l’ami Coluche ?
    ah oui : JE ME MARRE !!
    Défiler à côté de pros qui tirent des ficelles et des plans pour encore mieux nous museler…
    Subir des attaques et appels à la mort et menaces ouvertes sur nos pages ; après, faudra pas s’étonner qu’on soit agressés, frappés etc…
    Et c’est à nous qu’on vient donner des leçons de morale et de respect parce qu’on ne sort pas notre mouchoir quand un éleveur de toros espagnols se fait encorner ?
    Pardonner ? comme disait Wiesel, faudrait-il qu’ils demandent pardon, ne serait-ce qu’en arrêtant leur petite passion… faut bien qu’ils passent un bon dimanche avec leur petit spectacle !
    Ils s’organisent pour défendre la tauromachie ? ah bon ? on s’en prend à la bouvine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *