Les puissances spirituelles du féminin

Les trois perles de Domérat (L'éternel amopureux errant t. 1)Vendredi soir, j’ai relu avec beaucoup de plaisir le premier livre d’Anna Galore : « Les trois perles de Domérat » qui a pour thème la sorcellerie et la puissance du féminin à travers Lilith.

Dans cette idée, je me permets de vous signaler l’une des dernières émissions « Les racines du Ciel » de Frédéric Lenoir consacrée aux « puissances spirituelles du féminin » avec la présence de Béatrice Bonin, Kiran Vyas et Martine Depondt. Très intéressant, notamment les interventions de Frédéric Lenoir concernant le sort réel de la femme en Inde au-delà de la vision symbolique qu’en donne Kiran Vyas.

Béatrice Bonin, Fondatrice de l’Oeuvre pour l’enfance handicapée Ithurria* (* La Source, en langue basque) en 2000.

Cette association a été créée pour l’aide aux familles choisissant de garder leur enfant handicapé près d’eux, à domicile, pour l’aide à la recherche et aux centres de thérapies douces pour ces enfants, et pour le respect de ces enfants, à l’instar de sa fille Julie qui a subi, à l’âge de deux ans, une encéphalite post-vaccination, suite à une injection du vaccin contre l’hépatite B. En 2010 elle Fonde & organise le Symposium International de la Recherche d’ Avant-garde et des Synergies, évènement caritatif pour l’enfance handicapée dont la 4ème édition a lieu les 21, 22, 23 novembre à Biarritz. Il y a quelques semaines elle a été nommée membre et responsable de commission au «Global Energy Parliament» à Genève et a soumi sa proposition de loi pour les enfants handicapés et la paix dans le monde (le GEP soumet les lois qu’il adopte à l’organisation des Nations Unies).

Kiran Vyas, est directeur et fondateur des centres Tapovan et un des pionniers de l’ayurvéda en France, Président du GEP France et membre du GEP International. Il est conférencier et auteur de nombreux ouvrages autour de l’ayurvéda et du massage ayurvédique, dont « Recettes végétariennes de l’Inde, selon l’Ayurvéda », »le Yoga des yeux », « Massages pour bébés », « Guérir par la médecine ayurvédique », « la science secrète des marmas »…

conférence « Femme-Shakti, la Devi, Le symbole de l’Energie + » SAMEDI 22 NOVEMBRE 9H

Atelier Cuisine ayurvédique SAMEDI 22 NOVEMBRE 16H et 18h, DIMANCHE 23 NOVEMBRE 16H et 18h

Martine Depondt, médecin pratiquant l’acupuncture depuis 25 ans, sinophile convaincue, a été initiée dès 1989 au Qi Gong par des amis de Pékin, réfugiés à Paris après  les évènements de Tien An Men.

En 1992, au cours d’un long séjour dans la jolie ville de So Jiu, elle a rencontré Mme Liu Tai Tai, maitre de Qi Gong qui y pratiquait le Qi Gong de la femme. Ce fut pour elle une révélation. Elle fut ainsi la première en France à y amener cette pratique. Elle fit venir à Paris Mme Liu Tai Tai, puis sa fille Liu He, qui l’ont aidée à y implanter cet art avant de partir en faire la promotion  outre Atlantique.

Conférence LE QI GONG  féminin des 5 saisons, VENDREDI 21 NOVEMBRE 16H

Atelier QI GONG et trans-générationnelle, SAMEDI 22 NOVEMBRE 18H

(Source France Culture)

Très bonne journée à toutes et à tous,

Anti

One Reply to “Les puissances spirituelles du féminin”

  1. Terrevive

    Très intéressant.
    Je dirais qu’en Inde il y a les symboles et la réalité ; les deux ne sont pas toujours en phase.

    J’ai retenu cette jolie définition de la présence : « Mettre en mouvement son soleil intérieur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *