Maubourguet, premières images

Les photos qui suivent sont parmi celles que j’ai pu prendre samedi à Maubourguet lors d’une action où des citoyens de tous bords sont venus dire non à la barbarie au péril de leur intégrité physique. Elles illustrent la réaction de haine démesurée d’une bande de sadiques ultra-violents, épaulés par une poignée de CRS d’une brutalité sans précédent, qui ne supportent pas que nous ne pensions pas comme eux.

DSC06268p

DSC06301p

Plusieurs de ces images ont été transmises aux médias, en particulier à France Télévision qui les a utilisées dans son reportage sur le sujet dans l’édition de 13h du 24 août présentée par Marie Drucker, ainsi qu’à France Info qui va les mettre en ligne sur son site.

DSC06303p

DSC06304p

Car pour eux, si une torture est légale, alors elle devient un spectacle alors que pour nous, une torture reste une torture, qu’elle soit légalisée dans le sud de la France et dans sept autres pays sur Terre, ou qu’elle soit à juste titre illégale partout ailleurs dans le monde.

DSC06305p

DSC06307p

Certains de ces malades aux envies de meurtre ont même essayé de faire basculer des manifestants dans le vide par-dessus la rambarde de sécurité, sans y parvenir heureusement.

DSC06323p

DSC06325p

DSC06328p

De nombreux manifestants ont subi des coups de poings, de pieds, de matraques. Quatre d’entre eux ont passé la nuit aux urgences, souvent dans un état grave. Tous sont tirés d’affaire mais certains vont mettre des mois à cicatriser leurs fractures multiples. Des plaintes vont être déposées.

DSC06385p

DSC06380p

DSC06428p

Plus que jamais, le combat continue. Rien ne nous fera reculer.

DSC06396p

11 Replies to “Maubourguet, premières images”

  1. sophiedesnoisettes

    Je découvre ici la violence dont ont été victimes les citoyens pacifistes, après avoir appris que Didier de Vénus33 a plusieurs fractures.
    Sans relâche diffusons la vérité sur cette infamie totalement illégitime sur un plan moral et humaniste.
    Diffusons aussi les témoignages de violence inouïe dont font preuve les taurins et les policiers: dans nos réseaux de PA mais, et surtout, auprès du plus grand nombre de médias, politiques et citoyens non informés sur la face sordide de ce mundillo pro corrida: ces gens sont de dangereux barbares et le MONDE entier doit savoir

  2. Paisant

    Que de malheurs et violences avec ces corridas de M….
    Suis très peinée pour notre Didier et les autres.
    Qu’il se remette vite .
    Quand est-ce qu’il y aura une loi définitive interdisant
    ces crimes odieux sur ces pauvres taureaux et chevaux
    accompagnant ces jeux d’un Moyen-âge.
    Nos enfants ont besoin d’autres exemples et non de
    violence !!!!!!
    MERCI à VOTRE COURAGE Les ANTI CORRIDAS.

  3. Dirou

    A quand l’arrêt des corridas des violences ? Les taureadors seront des meurtriers ne pas l’oublier… Un taureau un humain… Ils ne font pas la différence … leurs folies est dangereuse et… bravo a ceux qui combattent… cette atrocité … bravo

  4. d'orlando

    C’est une honte pour notre pays de voir des gens pacifistes qui ne font rien de mal qui ne brise pas de vitrines ce faire taper dessus comment la police peut elle soutenir ces pro corrida dans leur violence !!! Je suis atterrée !!!

  5. becker

    LES « FORCES DE L’ORDRE » EN PLEINE VIOLENCE ! QUELLE HONTE POUR LA FRANCE EN PLUS DE CELLE DE LA TORTURE ANIMALE
    Michèle Becker

  6. Boubou

    Merci à tous ces gens qui se battent au quotidien pour que cesse cette barbarie. Merci à eux parce que, les évènements récents le prouvent, ils se mettent aussi en danger physiquement pour défendre des valeurs de paix et de respect. J’ai du mal à croire qu’encore aujourd’hui en France, des manifestants pacifistes, qui dénoncent la barbarie se voient répondre en retour par des coups et de la violence…Mille fois merci aux militants anti-corridas !

  7. Poignet

    La désolation devant ce public jamais rassasié de violences et de cruauté.
    Accumulés comme des larves sur des gradins, devenus voyeurs sans conscience d’ une brutalité à tous les échelons, renforçant leur nullité soutenue par un alinéa de circonstance.
    Il est temps de réviser la patrie des droits de l’ homme, et lui faire découvrir qu’ on peut vivre sans martyriser….. sans tuer.

  8. Pasang

    Il est plus que temps d’abolir ! que va décider Vals 2 ? espérons que les courageux anti n’aient pas à attendre le 3e temps de la valse.

  9. murat

    Cette violence gratuite envers les anti-corridas est le signe du pouvoir tyrannique que nous subissons.

    – La corrida est restée illégale en France jusqu’en 1951. Elle a été imposée, en contradiction avec la loi Gramont, par des organisateurs avides, bénéficiant de la complicité de certains parlementaires.
    La connivence entre pouvoir politique et monde taurin ne date pas d’hier !!! Pourquoi ?.. C’est une question qu’il faudrait se poser !

    – L’Inscription de cette pratique espagnole à l’inventaire de notre Patrimoine Culturel est une insulte à tous les Français, qui se voient ainsi assimilés, aux yeux du monde, à des barbares avides de sang et de tortures – ce que nous ne sommes pas tous !!!
    Qui est à l’origine de cette odieuse inscription ?????
    Les membres de la commission restent courageusement anonymes pour le grand public, mais les initiés savent qu’ils sont, tous les huit, bien introduits dans le monde taurin et que certains y ont des intérêts financiers.
    « On n’est jamais si bien servi… » n’est-ce-pas…

    – Les opposants à la corrida ont épuisé sans succès, tous les recours possibles et légaux pour faire annuler ce révoltant déni de démocratie. Quatre (ou cinq!?) propositions de loi ont été déposées !
    Le conseil constitutionnel s’en est mêlé… mais jamais de débat public !

    Comment ne pas être frustré, révolté… Il n’y a que la désobéissance civile qui puisse faire entendre nos voix.
    Merci et bravo à ceux qui ont été les victimes de la violence du pouvoir. Vous êtes les martyres d’une cause juste qui finira forcement par gagner! (Martin Luther King et Gandhi nous ont montré la voie !)

    Que faire, en attendant, pour aider nos leaders dans leur combat judiciaire ? J’espère que nous serons nombreux devant le palais de justice de Dax le 22 Septembre, et encore plus nombreux à Tarbes, en Janvier !
    La liberté d’expression, la liberté de manifester doivent continuer d’exister !
    Nous ne devons pas nous laisser museler.

  10. Anna Galore Post author

    Merci beaucoup pour ce commentaire très complet !
    Concernant les propositions de projets de lois (PPL), il y en a eu quatre depuis le début de la présente législature (correspondant à la nouvelle assemblée élue après l’élection de Hollande) et elles resteront valides jusqu’à 2017, date des prochaines élections. depuis le début des années 2000, il y en a eu 9 en tout, les autres devenant caduques à chaque changement de législature.

    Votre comparaison avec les mouvements des droits civiques (King, Gandhi) est parfaitement pertinente. Pour celles et ceux qui parfois s’impatientent d’être là « juste pour tenir des pancartes », qu’ils gardent en mémoire que c’est par des manifestations incessantes et non violentes que la discrimination raciale a été abolie aux USA et que l’Inde a obtenu son indépendance. Oui, chaque manif compte, chaque slogan lancé dans la rue compte, chaque marche symbolique compte, chaque pétition compte. C’est ainsi qu’on gagne petit à petit la sympathie du grand public et, par ricochet, le vote à venir des députés.
    Alors, pas de découragement et stop aux guéguerres de cour de récréation. Notre seul but est l’abolition. Tous ensemble nous allons l’obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.