Cent litres et ça repart

Anti a un ficus depuis 20 ans. Lorsqu’elle est arrivée à Nîmes pour vivre avec moi, son ficus l’accompagnait. Il a a été reçu avec les honneurs et trône près d’une fenêtre dans un coin que l’on ne peut plus imaginer sans lui.

DSC01750r

Ces derniers temps, il donnait des signes de fatigue. Hier, après l’avoir laissé dehors quelques temps pour qu’il s’aère, Anti a enlevé la vieille terre qui entourait ses racines et l’a remplacée par du terreau tout neuf. Pas moins de cent litres en tout !

DSC06153p

Elle a tassé l’ensemble en tournant autour du pot – oui, il est parfois utile de tourner autour du pot – me rappelant cette expression que nous adorons : « pieds nus sur la terre sacrée« .

DSC06155p

Un peu de pluie a parachevé l’ensemble, complété par un petit coup d’arrosage. Et le ficus a pu reprendre sa place dans la maison.

Très belle journée à vous

4 Replies to “Cent litres et ça repart”

  1. Terrevive

    Belle vie au ficus gardien du coin de maison. Peut-être aimerait-il un pot plus grand ? Mais là pour tourner autour, ça demanderait plus de temps. ☺

  2. anti

    Non c’est bon côté taille de pot. Les racines sont loin d’être à l’étroit encore. Il avait besoin d’un bon terreau et de soins de la part de sa maman 😉 Voilà qui est chose faite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.