La mamma morta

J’ai reçu hier une alerte Google m’informant que quelqu’un avait parlé de moi sur un groupe questions-réponses de Yahoo. Ce quelqu’un porte un pseudo plutôt morbide, la mamma morta (la maman morte), et intervient dans la section Corrida de Yahoo. Voici sa question :

la mamma morta

Ne vous laissez pas abuser par le visage souriant de la photo, la vraie personne qui se cache derrière est en fait un homme, bien connu de nos services comme on dit dans les séries télé. Il croit vraiment que ce genre de question évidente peut me gêner ? Voici ma réponse.

Salut l’ami (façon de parler, les initiés comprendront)

Tout d’abord, tu commences par un mensonge en m’attribuant les mots que tu cites entre guillemets. Comme chacun peut le vérifier, mes vrais mots pour indiquer la localisation de ce stade, où les aficionados practicos avaient prévu de faire leur propagande et accessoirement nous passer à tabac, sont les suivants : « L’unique moment de la semaine où il y a du monde le long de l’avenue qui le longe, c’est le vendredi quand les fidèles se rendent à la mosquée située juste en face. Mais ils ne sont pas là pour aller au stade et, de toute façon, sont anti-corrida. »

Est-ce que tu as bien lu, cette fois ? Ce n’est pas un chemin, c’est une avenue. Où tu as vu un chemin désert ? Ce qui est désert, ce sont les abords de l’avenue et, en particulier, le stade longé par l’avenue. Cette avenue, elle n’est pas utilisée « que par les musulmans », où tu as vu ça ? Des gens et des voitures y passent tous les jours, mais le seul jour où les musulmans sont nombreux à s’y retrouver, c’est quand ils se garent le long de l’avenue le vendredi pour aller à la mosquée située juste en face du stade.

Maintenant, tes questions :

1 – La raison pour laquelle je sais que les musulmans sont tous anti-corrida, c’est parce que le Coran interdit tout sévice pratiqué sur un animal sans raison vitale. J’en ai parlé avec mes amis musulmans et même avec un imam, ils me l’ont tous confirmé. D’ailleurs, arrête-moi si je dis une bêtise mais tu en connais beaucoup, toi, des pays musulmans qui pratiquent les corridas ? Moi, aucun. Les rares pays qui font des corridas sont tous de tradition catholique, même si l’immense majorité des pays de tradition catholique interdisent la corrida pour cause de cruauté et de tortures envers des animaux.

2 – Bien sûr que j’ai parlé d’abattage rituel avec mes amis musulmans, pourquoi ne l’aurais-je pas fait ? Je parle de tout avec mes amis, qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs, bouddhistes, athées ou autres. Et figure-toi que mes amis musulmans comprennent très bien que je puisse trouver l’abattage rituel horrible. Pourquoi parles-tu de courage pour aborder cette question ? Tu t’attendrais à quoi, qu’ils me coupent la gorge parce que j’en parle avec eux ? Mes amis musulmans sont pacifiques et ouverts, comme la plupart des musulmans. Ils n’ont rien à voir avec des intégristes que d’ailleurs, ils n’aiment pas. Quant à moi, je n’ai aucun ami intégriste (qu’il soit musulman, chrétien, juif ou autre).

En fait, pour ne rien te cacher, je trouve horrible toute forme d’abattage. J’en parle aussi avec mes amis nécrophages, qu’ils soient musulmans ou pas. Un nécrophage, c’est quelqu’un qui mange des cadavres – tu sais, le taureau, la vache, le cheval, le poisson, tout ça. Hé bien, crois-le ou pas, j’en ai beaucoup de ces amis-là, et je ne leur fais pas la gueule pour autant. Ils ne sont pas intégristes non plus, donc ils comprennent que moi, je mange végétarien parce que je ne veux pas faire mourir un animal pour me nourrir.

Maintenant que j’ai répondu à tes questions, à moi de te demander quelque chose : en plus d’être nécrophage, es-tu nécrophile ? Tu sais, ça veut dire quelqu’un qui aime les morts. Bon, comme tous les aficionados, tu l’es forcément à la base puisque depuis un demi-siècle, tu prends du plaisir à aller aux corridas pour voir des êtres vivants se faire torturer et tuer. Mais ma question va un cran plus loin : es-tu nécrophile aussi vis-à-vis des humains ?

En effet, non seulement ton pseudo est explicitement nécrophile (« la maman morte ») mais, de plus, si mes renseignements sont corrects, la photo que tu utilises avec ce pseudo montre Magdaléna Pelegrin, une grande dame anticorrida aujourd’hui disparue. Tu trouves ça jouissif de te pavaner sous le surnom de « la maman morte » en usurpant le visage de cette personne décédée qui combattait tes tristes obsessions nécrophiles ? Tu trouves ça digne, propre, honorable ? Tu n’as pas l’impression que l’insulte, la haine et la perversité, elles sont profondément ancrées en toi ? Tu n’as pas la sensation que tu es un grand malade ?

Avec toi, ce n’est même plus d’aficion qu’il faut parler, mais d’affliction.

2 Replies to “La mamma morta”

  1. Edwin

    Mais quelle question ridicule…
    Moi-même j’ai compris depuis longtemps que la réponse est simplement ‘oui’. Imaginez… pfff…
    Il faut que je vous dise une fois de plus que votre façon de mettre tout dans le bon contexte est toujours si surprenant !
    Cela me fait sourire pour le reste de la journée ! :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.