La fureur et le silence

Le 11 novembre 1918, à 5 h 15, un armistice mettait fin à la Première guerre mondiale, dans un wagon près de Rethondes. Les Allemands y arrivèrent par un train, les Alliés par un autre et pendant la durée de l’événement, les deux locomotives furent maintenues en permanence en marche, à tout hasard.

armistice 1918 wiki

Un armistice est un cessez-le-feu, qui peut être temporaire. Celui de 1918 a débouché sur un traité de paix le 28 juin 1919, signé à Versailles. La différence entre un armistice et une capitulation est que cette dernière est sans conditions, alors que le premier est assorti de termes variés, parfois très contraignants. C’est aux conditions humiliantes imposées à l’Allemagne que l’on doit la fureur de Hitler et ses conséquences démesurées, vingt ans plus tard.

Le 11 novembre 1919 fut inventée la minute de silence, afin de marquer le premier anniversaire de l’armistice de façon laïque et consensuelle. L’idée en revient à un journaliste australien qui avait combattu dans l’armée britannique, Edward George Honey, choqué par les manifestations bruyantes de joie qui marquèrent le 11 novembre 1918 alors que tant de victimes étaient à déplorer.

Il publia sa proposition dans un quotidien londonien en mai 1919, suggérant cinq minutes de silence. Cinq minutes, c’était trop long, d’où une seule qui s’imposa, même si la première fois, en Grande-Bretagne, cette minute en dura deux – une pour les morts et une pour les survivants.

La minute de silence ne sera adoptée en France qu’en 1922, pour le 11 novembre. Auparavant, on sonnait les cloches et on tirait le canon. Le recueillement l’emporta sur le vacarme. Aujourd’hui encore, rien n’est plus intense émotionnellement que le respect de ce silence pour honorer la mémoire de victimes.

Très belle journée à vous

2 Replies to “La fureur et le silence”

  1. Terrevive

    Je ne connaissais pas la différence entre « armistice » et « capitulation ». En effet ; dans « capitulation », il y a une notion d’humiliation peut-être à éviter pour que s’installe une vraie paix ? Là est toute la nuance et ce que cela peut générer.

  2. sampang

    Moi non plus, je ne m étais jamais intéressée à ces deux termes.
    Dans  » capituler » il y a un renoncement à tout… ça ne m a pas l air plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.