Lettre ouverte au maire de Marboz

Monsieur le Maire,

Nous apprenons avec stupéfaction la décision scandaleuse prise par votre commune d’organiser lors du weekend des 25-26 juillet 2015 une démonstration de corrida. Le Code pénal définit cette pratique comme relevant de sévices graves et actes de cruauté sur des animaux (article 521-1 de la section Crimes et Délits). Nous avons bien compris qu’il s’agirait d’un simulacre, mais cela n’enlève rien au caractère profondément choquant d’une telle animation. Imagineriez-vous un spectacle familial mimant une cérémonie d’excision ou un viol en réunion ? Comme ce serait drôle et distrayant, puisque, bien sûr, il n’y aurait aucune violence réelle, n’est-ce pas ? Ce que vous vous apprêtez à faire relève de la même ignominie.

Faire l’apologie d’un délit sévèrement réprimé par la loi est indigne de votre fonction d’élu de la République. Le torero présenté si complaisamment par un journal local comme « l’un des espoirs de la tauromachie française », est considéré comme un délinquant interdit de toute pratique tauromachique en dehors des onze départements du sud de la France, où le délit visé par le Code pénal est exempté de peine pour cause de « tradition locale ininterrompue » (exemption qui, en passant, ne retire rien au fait que cela demeure un délit). Sans revenir sur le manque total de définition juridique claire de ce qu’est une tradition (depuis quand ?) locale (jusqu’à quelle distance ?) ininterrompue (pendant combien de temps ?), il doit vous sembler évident que la commune de Marboz ne fait ni partie des onze départements tauromachiques où les spectacles de torture sur des bovins sont tolérés par la loi, ni héritière d’une quelconque tradition de tels spectacles de torture.

Nous vous informons que nous comptons mettre en oeuvre tous nos moyens pour nous opposer à ce que vous envisagez de cautionner. Attendez-vous à recevoir de nombreux appels téléphoniques et mails. Nous allons également saisir les médias et les grandes associations nationales de protection animale telles que la Fondation Brigitte Bardot et 30 Millions d’Amis. De plus, nous avons la ferme intention de venir manifester dans vos rues le jour de ces sinistres festivités. Bien entendu, nous renoncerons à ces multiples modes d’action si vous prenez la sage décision d’annuler ce spectacle ignoble.

Avec nos salutations,

Roger Lahana
Vice-président du CRAC Europe pour la Protection de l’Enfance

One Reply to “Lettre ouverte au maire de Marboz”

  1. GONZALEZ ROSY

    Bonjour Monsieur le Maire,
    Pour un combat équitable (d’hommes à hommes) déguisez vous en TAUREAU ou même CHEVAL cela aiguiserait davantage l’appétit sanguinaire des SPECTATEURS et cela rapporterait tellement plus à votre COMMUNE : SOYEZ GENEREUX !!!!
    Respectueuses salutations
    ROSY GONZALEZ

  2. GONZALEZ ROSY

    Bonjour Monsieur le Maire,
    Pour un combat équitable (d’hommes à hommes) déguisez vous en TAUREAU ou même CHEVAL cela aiguiserait davantage l’appétit sanguinaire des SPECTATEURS et cela rapporterait tellement plus à votre COMMUNE : SOYEZ GENEREUX !!!!
    Respectueuses salutations
    ROSY GONZALEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.