A la recherche du minou blessé

Avant-hier matin, je reçois un SMS de Luce : « SOS chat à Arles, tu connais quelqu’un ? » Je l’appelle pour en savoir plus et elle m’explique qu’elle a eu un message de Robert McLiam Wilson lui parlant d’un chat des rues noir et blanc, qui a ses habitudes sur la place du Forum à Arles. Petite digression : mais qui est Robert McLiam Wilson ? Un auteur irlandais dont les premiers romans ont connu un succès foudroyant et qui vit à Paris depuis quelques années… mais qui réside à Arles depuis trois semaines pour écrire un nouvel ouvrage. Robert est aussi un collaborateur de Charlie Hebdo et du site de Luce, et il  a colonne ouverte à Libé. Mais surtout, il adore les animaux.

DSC00894p

Venons en au vrai héros de cette histoire : le chat en détresse. Robert le voit régulièrement dans le quartier et connait la plupart de ses lieux favoris. Le minou a eu une patte fracturée et non soignée il y a des années, l’os s’est recalcifié comme il pouvait. Mais voilà qu’il se retrouve avec une plaie sur une autre patte, ce qui ne lui en laisse plus que deux de valides et le rend extrêmement vulnérable à toutes sortes de dangers, comme on peut le comprendre. Et ce, sans parler du risque que sa blessure s’infecte et qu’il succombe à une septicémie qu’un simple antibiotique aurait pu empêcher.

Robert a donc aussitôt alerté Luce qui nous a contactés.

Anti a appelé Robert pour avoir une idée précise de la situation. De toute évidence, il fallait sortir ce chat de la rue, le faire soigner et ensuite lui trouver un lieu paisible et protégé pour poursuivre sa vie en toute sécurité. Première étape : récupérer un piège, ce qu’elle a pu faire avant-hier soir. Hier, à peine étais-je revenu de Bordeaux que nous avons pris la route pour Arles afin d’y retrouver Robert.

DSC00889p

Nous avons fait le tour des cachettes habituelles du chat, sans succès. En revanche, plusieurs personnes travaillant dans les restaus sur la place ou habitant dans les ruelles voisines l’ont vu, y compris hier matin. Et tous ces gens-là se sont montrés extrêmement sympathiques et enchantés qu’on s’occupe enfin de ce pauvre chat à la dérive. Anti a laissé son numéro à un certain nombre d’entre eux, avec consigne de l’appeler aussitôt que le chat serait vu. Nous sommes restés dans le secteur jusque vers 18 h, mais le minou ne s’est pas montré. Au passage, c’était un régal de faire la connaissance de Robert, à la fois passionnant, drôle et humain – et très heureux de voir que nous avions tout laissé de côté sans hésiter pour venir aider ce chat si loin de chez nous. Nous lui avons répondu que cela nous a semblé juste normal, le sachant en grave danger.

Habituellement, le minou vient manger en fin d’après-midi devant un petit restau dont Cécile, la serveuse, adore les chats. Elle en nourrit plusieurs de façon régulière. Anti lui a montré comment utiliser le piège. Le plan est de parvenir à attraper le chat dès que possible et de nous appeler aussitôt pour qu’on le conduise chez un bon vétérinaire. Robert a dit qu’il paierait les frais, même si on devait passer par un véto de garde un jour férié (comme aujourd’hui). Cécile aussi voulait participer. Aucun problème de ce côté, donc.

DSC00897p

Sur le chemin du retour vers Nîmes, nous avons eu un coup de fil de Luce qui venait aux nouvelles. Anti lui a tout raconté et souligné que nous avions bon espoir de réussir, grâce à la solidarité spontanée qui s’est créée hier autour de ces quelques habitants du quartier qui veulent sauver ce pauvre chat et le sortir de la rue.

Même les autres minous de la ruelle où est le restau ont surveillé les alentours pour voir s’il venait. Nous vous tiendrons au courant…

Très belle journée à vous

DSC00899p

6 Replies to “A la recherche du minou blessé”

  1. anti

    Encore une belle histoire de solidarité. Ça fait du bien de rencontrer des humains, des vrais de ceux qui ont un cœur pour tout les êtres sensibles. On vous donnera des nouvelles, mais pour l’instant, Minou n’a pas montré le bout de son nez…

  2. Anna Galore Post author

    Il a été capturé hier après-midi. Nous l’avons récupéré dans la soirée chez Robert. Ce matin, il sera conduit chez le véto pour être stérilisé et soigné. Sa nouvelle demeure de rêve l’attend déjà.

    🙂

  3. Cécile Magne

    je suis la plus heureuse!!
    j’ai reussit a capturer mon petit chat malade hier apres midi..
    j’ai appelé Robert qui est venu le recupeŕé a mon travail au resto.
    je lui souhaite de se remettre de toutes ses miséres endurées dans la rue et qu’il soit heureux dans sa nouvelle maison.
    Au revoir mon minou…tu me manqueras ..

    Cecile

  4. Cécile Magne

    Merci infiniment Anna pour votre article et pour votre solidarité ,je suis tellement heureuse de savoir qu’il y a des si belles personnes sur cette planete.
    Un grand MERCI a toute votre Équipe ,VOUS ,STEPHANIE ,ROBERT ET ROGER ..

    MERCI INFINIMENT.♡

    Cecile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.