Picasso entre écriture et dessin

METROPOLE_Picasso2_-_Copie-92b3c.jpg

Après les expositions Picasso et les maîtres à Paris, et Picasso Cézanne à Aix-en-Provence, venez découvrir, au Musée Bibliothèque Pierre André Benoit à Alès, un aspect moins connu de l’œuvre de Pablo Picasso, l’écriture poétique depuis le 23 octobre 2009 jusqu’au 17 janvier 2010.

Picasso s’intéresse à l’écriture et à la poésie dès son plus jeune âge, d’abord à Barcelone, où il fréquente les milieux littéraires d’avant-garde, puis à Paris, où c’est un poète Max Jacob qui l’introduit dans le milieu artistique parisien lorsque l’artiste s’installe en France en 1901.

Il est un ami proche, entre autres, de Guillaume Apollinaire, André Breton, Jean Cocteau, Paul Eluard, Max Jacob.

picasso.jpg
La Rose et le chien. Poème perpétuel

À partir de 1935, Picasso se consacre à l’écriture et c’est une activité qu’il mène de front avec la peinture jusqu’en 1959, pour laisser plus de trois cent cinquante poèmes et trois pièces de théâtre, textes écrits en français ou en espagnol, comportant parfois des dessins.

S’il abandonne la poésie par la suite, l’artiste garde des liens avec les poètes, dont il illustre des textes poétiques chez divers éditeurs et plus particulièrement dans les éditions de Pierre André Benoit, entre 1956 et 1967.

3196821264_f27da87bcf_o.jpg

L’exposition s’organise autour des collections de livres, dessins et gravures, détenus par le Musée PAB, avec des prêts de collections publiques et de collections privées.

Elle comprend plus d’une centaine de pièces et elle est accompagnée d’un DVD permettant de présenter les écrits et les manuscrits de Pablo Picasso. (Source Ville d’Alès)

Petites choses charmantes parmi la foisonnante présentation : deux courriers adressés par Eluard à Char, enluminés par Picasso. Son intérêt le porte aussi vers les anciens, notamment Gongora dont il fait un portrait inspiré par Velasquez, recopie et illustre les vers.

Grâce aux recherches d’Androula Michaël, on découvre l’élaboration de ses textes sonores, écrits en français ou en espagnol. Quelques vers se développent avec une écriture très visuelle, sont tapés à la machine par son secrétaire Sabartes, puis Picasso reprend les tapuscrits.

La composition très graphique de ses manuscrits trahit le peintre derrière l’écrivain. L’exposition s’achève par les trésors d’édition composés par Picasso avec Pierre-André Benoit.

Des minuscules Meurs et Température au grand Pindare, ils réaliseront 17 livres. Leur relation permet de découvrir des pièces touchantes, un exemplaire de Vers où l’on voit ré-haussé par Picasso d’un profil de Jacqueline ou l’étonnante figure sculptée par Picasso avec le fil de fer d’un bouchon de champagne. (Source Midi Libre)

picasso.jpg
Poèmes et lithographies, Pablo Picasso, 1954

L’an dernier, c’était le Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq qui exposait « Matisse et Picasso en guerre – L’Edition d’art au secret (1939/1945)

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, résistance, déportation, occupation ont amené nombre d’artistes à témoigner en faisant preuve d’imagination pour pallier la pénurie et la censure.

Entre la prise de conscience de la tradition artistique française et les problèmes de l’art face à l’histoire et à la censure, les artistes ont appris
à faire face à la barbarie et à faire dialoguer leurs moyens d’expression. Tous les moyens et supports sont alors convoqués pour sensibiliser, atteindre ou encore mobiliser.

Matisse-1.jpg
Henri Matisse, Dessins : thèmes et variations (extrait), 1943.

L’exposition s’articulait autour de Poèmes et lithographies de Pablo Picasso et Thèmes et variations d’Henri Matisse, deux œuvres réalisées au début de la guerre, léguées par Maurice Jardot au Musée d’art moderne Lille Métropole en 2003.

Il y a eu aussi une exposition au Musée de la Poste à Paris à l’occasion de la sortie du livre éponyme « Picasso Poète » d’Androula Michaël aux éditions des Beaux-arts de Paris, le Musée de la Poste organisait une exposition pour permettre de comprendre le processus d’écriture de Picasso.

picasso enveloppe.jpg

On pouvait y voir des lithographies, poèmes, dessins et enveloppes du maître.

picasso poeme.jpg

Comme ses peintures, la plupart de ses écrits sont remaniés à plusieurs reprises et sur différents supports : papier à lettres, papier vélin d’Arches, carnets à dessins, gravure mais aussi enveloppes.

Le visiteur de l’exposition « Picasso Poète » pouvait notamment découvrir les 18 étapes de création d’un poème rédigé entre novembre et décembre 1935.

viewmultimediadocument?multimediadocument-id=63489&role=2
Picasso et Abad : deux poètes au Musée de La Poste. Crédits photo : Michel Fischer.

Une première anthologie de ses poèmes en français a été publiée en 2005 au Cherche-Midi (Collection Documents).

Ce livre propose une sélection d’une centaine de textes parmi les plus significatifs et les plus beaux et donne les clés de lecture indispensables pour mieux pénétrer dans son univers foisonnant et inventif.

9782749104614R1.jpg

Bonne lecture !!!

la_lecture_-_picasso1.jpg

5 Replies to “Picasso entre écriture et dessin”

  1. valentine

    Je pensais que nous connaissions tout de ces grands peintres et il y a encore tant à découvrir.

    « la composition très graphique de ses manuscrits trahit le peintre derrière l’écrivain ».

    C’est très intéressant, merci Anti. Je ne suis pas super fan de Picasso mais j’ai très envie de le découvrir pas le biais de ses poèmes.

  2. anti

    Surprenant tout ce qu’on apprend tous les jours n’est-ce pas ? Je suis fascinée par la capacité que nous possédons tous, à découvrir chaque jour de nouvelles choses partout autour de nous simplement parce qu’il y a plein de choses à découvrir !

    En revanche, trouver un poème lisible de Picasso sur le net, tintin (copyright Moulinsart SA)

    anti

  3. goulmane

    bonjour, oui c’est un theme tres interessant je travaile dessus en mémoire de fin d’études, si quelqu’un a des infos sur le sujet a m transmettre je dirai pas non!!!

    biz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.