La pégoulade

696523904.JPG1143579779.JPGLa feria de pentecôte, ça y est, c’est parti ! Hier soir, nous sommes descendus à pied en ville pour assister à la pégoulade, grand défilé style carnaval tout autour du centre qui se termine par un spectacle aux Arènes.

Pour les enfants et Anti, c’était une première et ils ont adoré. Cette année, il n’y avait pas de défilé de chars mais des groupes de musiciens et danseurs de toutes sortes de régions du monde, à commencer par quelques unes bien d’cheu nous.

245157805.JPGEtait-ce en honneur à Anti ? L’arrivée dans les Arènes était ouverte par les Bretons, si, si, le célèbre bagad de Lann Bihoué et un groupe de danse nommé le cercle celtique du Gard. Et, pour suivre, des Antillaises et Antillais, trop sympa, non ?

Bon, il y avait aussi des Nîmois, à commencer par l’équipe féminine de hand ball de Nîmes, championne d’Europe 2009, qui a fait un tour d’honneur de la piste.

On a eu également un très chouette groupe de guitaristes gitans, mené par l’arrière-petit-fils de Manitas de Plata (malheureusement en playback, faute de sonorisation), une ribambelle de petits enfants tout en blanc accompagnés de sorcières grimaçantes, un ensemble de square dance dont la chorégraphie était reprise spontanément par les danseurs espagnols de flamenco restés dans les Arènes après leur prestation et plein d’autres moins identifiables mais aux costumes très colorés.

157771162.JPG760707868.JPGDans la rue, c’était la foule sur l’avenue Victor Hugo, avec moult bodegas et scènes diverses où ça dansait à fond. Le niveau général d’alcool devait être déjà bien haut mais c’était plutôt joyeux, sans agressivité.

Nous sommes rentrés à la maison vers minuit trente, les enfants surexcités par la fête et tout le monde heureux.

Ce soir, Anti et moi on y retourne, sans doute vers la Placette pour commencer. On se couvrira un peu mieux : hier, le ciel était limpide et la lune superbe mais le mistral nous transperçait de grandes rafales glacées. Et ce matin, il souffle encore fort.

Très belle journée à tous

7 Replies to “La pégoulade”

  1. anti Post author

    Une soirée de rêve dans la continuité de la journée…. C’était génial ! Une sortie avec les enfants (pour une fois) très, très agréable ! Ils étaient partis un peu en râlant et ont passé une soirée de rêve avec un peu de suspense : on n’avait pas de billets pour entrer dans les arènes (gratuits mais billets quand même ! A ce sujet, faut quand même savoir qu’il faut normalement passer à la mairie retirer des places dans la semaine….). Mais bon, j’ai déjà réussi l’exploit de rentrer sans billet au Grand Rex (enfin, avec, mais pas les bons, c’est tout le truc) le jour de la sortie nationale de Star Wars avec 2 enfants, je pouvais bien trouver un truc pour rentrer dans les arènes de Nîmes. Au bout du deuxième tour, j’ai trouvé et là… magie totale des enfants qui découvraient cet endroit pour la première fois et quelle fois ! et de nuit !

    Une belle fête qu’il me taaaaaaaaaaaaaaaaaaaardeeeeeeeeeeeee de retrouver ce soir !

    anti, Olé !

  2. Anna Galore Post author

    Ah ben j’ignorais tout ça ! C’est vrai que le mot est pagnolesque dans sa sonorité. La première fois que je l’ai entendu, je me suis dit que c’était une sorte de grand pique-nique ou peut-être de danse traditionnelle mais que nenni !

    L’animateur dans les Arènes – pleines à craquer – disait qu’il y a des pégoulades chaque année à Nîmes depuis le début des années 50.

  3. anti Post author

    Et tous en chœur avec Alain !

    Dentelle première et premier chapeau
    C’est pas toi qui y es
    C’est pas toi qu’es beau
    Tambour binaire et premier sabot
    C’est pas toi qui y es
    C’est pas toi qu’es beau
    Dansant Quimper ou Landemau
    C’est pas toi qui y es
    C’est pas toi qu’es beau
    Soufflant tonnerre dans du roseau
    C’est pas toi qui y es
    Dans le bagad de Lann-Bihoué »

    http://www.dailymotion.com/video/x8p001_alain-souchon-le-bagad-de-lann-biho_music

    anti, de rien 😉

  4. ramses Post author

    Il s’en passe des choses à Nîmes, en ce moment ! Dire que j’ai habité de nombreuses années dans la région marseillaise et que je n’ai jamais assisté à une « pégoulade » ! Je n’en avais d’ailleurs jamais entendu parler… Discrets, ces nîmois !

  5. ramses Post author

    Miss, j’avais bien sûr entendu parler de la « Feria », mais dans mon esprit, c’était lié essentiellement à la corrida et ça, j’évite !

  6. Anna Galore Post author

    Ce qui nous fait un point commun de plus ! (tu n’en seras pas surpris)

    Une très grande majorité des Nîmois, cependant, assiste à la feria sans jamais aller voir une seule corrida. Les arènes contiennent autour de 10 000 places et il y a, les bonnes années, jusqu’à dix fois plus de monde dans les rues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.