Coup de cœur à Matthew Labarge

Music From The Long Quiet front cover

J’ai découvert ce pianiste hier soir, juste avant de m’endormir et cela a été un vrai coup de cœur que je vous invite à découvrir à travers cet album plein de douceur et de délicatesse : « Music for the long quiet » que vous pouvez écouter en ligne ici.

Il n’y a pas beaucoup d’informations sur la page Facebook de ce compositeur et pianiste de Blacksburg, Virginie, si ce n’est qu’il a sorti cinq albums de piano solo et deux albums de musique cinématographique avec des collaborateurs, sous le nom de Larkenlyre. Heureusement, le site Last.fm affiche une biographie plus complète, datée de 2012 :

« Après une école d’ingénieur, j’ai économisé un peu et, à 28 ans, j’ai quitté mon poste d’ingénieur pour étudier la composition à plein temps avec le grand compositeur John Hilliard. J’ai pris des cours de piano pendant les deux ans et demi suivants, mais j’ai fait un peu mieux avec la composition qu’avec le piano. Mes économies se sont épuisées après quelques années, et ça a été le retour au travail de bureau pour moi. Même si la musique passait alors au second plan, j’essayais de comprendre ce qui m’empêchait d’être un meilleur musicien. J’ai lu beaucoup sur l’apprentissage de la théorie et des neurosciences, en particulier en ce qui concerne le langage. Malgré le peu de temps dont je disposais pour m’entraîner, j’ai courageusement entrepris la création de mes deux premiers CD pour piano, La première nuit d’automne et En petites heures. Avec la maturité, à 42 ans, la chance m’a de nouveau donné l’idée de travailler un peu la musique à plein temps. Je m’y suis remis, cette fois avec pour priorité absolue de trouver comment devenir un meilleur interprète.

Je savais qu’il faudrait non seulement un travail acharné, mais aussi une approche différente pour changer mon jeu de manière substantielle. J’ai donc commencé la grande expérience – reconstruire ma technique et ma compréhension du piano à partir de zéro. Pratiquer de nombreuses heures chaque jour et concevoir toutes sortes de nouveaux exercices pour dépasser mes limites. Afin de rester concentré, j’avais l’intention de résister à l’envie d’écrire de la musique pendant cette période. Cette nouvelle approche changeait définitivement mon jeu, mais malgré mes bonnes intentions, la nouvelle musique a commencé à sortir.

(…)

J’avais, à nouveau chez moi, un piano que j’aimais beaucoup. J’avais passé suffisamment de temps dans des studios d’enregistrement en tant que rockeur au début de la vingtaine pour comprendre les rudiments du son. Jusqu’à présent, le piano avait été la principale considération dans le choix d’un studio d’enregistrement, mais tant que je faisais de la musique à plein temps, il était peut-être temps d’essayer d’enregistrer par moi-même. C’est après un an de recherche et d’expérimentation que j’ai commencé à enregistrer de manière productive. Mon respect déjà énorme pour les grands ingénieurs et producteurs a encore augmenté. La courbe d’apprentissage était raide et lente, mais j’obtenais enfin des sons de classe mondiale. Je crois que je suis et ai toujours été meilleur compositeur que musicien, et meilleur auditeur que compositeur. Mon écoute s’est avérée plus critique que jamais.

En octobre est un album que j’ai écrit, joué, conçu et produit. Parce que j’ai pu prendre le temps d’être prudent à chaque petit pas, je pense que c’est le meilleur enregistrement que j’ai réalisé à ce jour. La musique a été très importante pour moi. Pendant mes meilleurs moments, cela a toujours été un catalyseur de joie débordante. Pendant mes pires heures, ce fut une bougie singulière dans l’obscurité. Je ne peux vraiment pas imaginer la vie sans la musique que j’aime.

Ce que la musique a fait pour moi, je veux maintenant le transmettre. Mon espoir le plus profond est que cette musique vous inspire et rende votre vie un peu meilleure, même pour quelques instants fugaces. C’est le but de tout ce travail.« 

Matthew Labarge - Promo photos

Site officiel de l’artiste

«La musique exprime ce qui ne peut être mis en mots et ce qui ne peut rester silencieux.» ~ Victor Hugo

«La musique était mon refuge. Je pourrais ramper dans l’espace entre les notes et me recroqueviller dans la solitude.» ~ Maya Angelou

«La musique est le vin qui remplit la coupe du silence.» ~ Robert Fripp

Page Facebook de Matthew Labarge

~ ~ ~

Très belle journée à toutes et à tous,

Anti

One Reply to “Coup de cœur à Matthew Labarge”

  1. Anna Galore

    Super intéressant ! Sa musique est extrêmement douce et détendante, enveloppante sans être envahissante. Il exprime remarquablement bien son parcours, c’est passionnant.

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *