Moussaka, musique et petite sieste à l’ombre

Nous avons eu la visite hier d’Ilona. Elle nous avait dit qu’elle apporterait une salade grecque, ce qui m’a donné l’idée de cuisiner une moussaka. Les recettes :

  • Salade grecque (en grec : khoriatiki, paysanne) : couper en morceaux grossiers de la tomate, du poivron jaune, du concombre, de la féta, ajouter quelques olives noires (grecques, bien sûr), assaisonner d’un filet d’huile et un peu de sel.
  • Moussaka : pour voir la recette que j’ai utilisée, cliquer ici. Les petites variantes que j’ai apportées sont les suivantes : je n’ai pas mis d’ail (juste un peu la flemme), je n’ai pas utilisé de tomates mais directement du coulis de tomate avec un peu d’eau en plus (deux verres pour la quantité que j’ai faite), le temps de cuisson est parfait si on ne garde pas les tranches qui ont un côté presque entièrement en peau d’aubergine (elles nécessitent au moins 5 minutes de plus de cuisson) et j’ai utilisé des steaks hachés végétariens blé-soja comme on en trouve couramment en grande surface.

Un vrai régal ! Ensuite, j’ai terminé un nouveau morceau sur lequel je suis depuis deux semaines, Ilona et Anti ont fait du piano (Anti va reprendre des cours avec elle), pendant que je faisais une sieste dehors sur une chaise longue à l’ombre. C’était parfait.

Très belle journée à vous

One Reply to “Moussaka, musique et petite sieste à l’ombre”

  1. Valentine

    J’adore les aubergines, en moussaka, en caviar, en ratatouille. Le problème en Suisse est de trouver de bonnes aubergines qui ont poussé en terre et au soleil et là, c’est galère en ce moment. Les meilleures aubergines que j’ai mangées de toute ma vie, c’est lors d’un périple en Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *