Un nouveau p’tit père à la maison

C’est l’histoire sans fin d’un chat perdu, recueilli par des gens qui ne peuvent pas le garder et qui passe à deux doigts d’un avenir très incertain. Sauf qu’il arrive jusqu’à chez nous et que là, on le prend sérieusement en mains. En effet, la personne qui nous l’a apporté l’a au préalable conduit chez un très mauvais vétérinaire, un débutant qui a paniqué au simple fait qu’il s’agissait d’un chat trouvé dans la rue et qui a conclu du résultat d’un test FIV qu’il était foutu ou presque – ce qui est d’une stupidité sans fond. En fait, Anti qui avait pu rencontrer le p’tit père juste avant a bien vu qu’il a une gingivite carabinée mais ce n’est pas ça qui va mettre sa vie en danger.

Nous l’avons donc conduit chez une de nos vétos préférées qui l’a examiné et, oh quelle surprise, c’est juste une gingivite. Elle lui a aussi fait une prise de sang pour vérifier ses autres paramètres importants (rein, foie, etc.) et magnifique, tout va très bien. Ce chat va donc pouvoir être soigné sans difficulté.

On le soupçonne d’être perdu depuis peu étant donné son excellente apparence physique, qu’il n’aurait sûrement pas présentée s’il avait été abandonné depuis longtemps. On va donc commencer par poser des affichettes dans la rue où il a été trouvé, peut-être que quelqu’un le cherche tout près de là. Et si on ne retrouve pas où il habitait, bien sûr qu’on ne le remettra jamais à la rue.

Ah, oui, son nom… Comme c’est un p’tit père (première expression qui est passée par la tête d’Anti quand elle l’a vu), on l’a nommé Typer (à prononcer tipère).

Très belle journée à vous

3 Replies to “Un nouveau p’tit père à la maison”

  1. DM

    Une chance pour ce minet de vous avoir rencontré.
    Nous vivons à moindre échelle des histoires identiques avec des chats issus de la rue et bien sûr d’abandon.
    Malgré diverses campagnes de sensibilisation et multiples associations, les choses ne paraissent pas évoluer dans le bon sens.
    Notre âge et nos finances finissent par devenir un handicap.
    Malgré tout il ne faut pas baisser les bras mais c’est compliqué.
    Bonne journée

  2. Anna Galore Post author

    Oui, DM, absolument, ne pas baisser les bras, quels que soient les obstacles. Bravo pour ce que vous faites, bravo pour ce que nous faisons toutes et tous, ils ont besoin de notre aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *