Juste deux appliques

Nous avons fait hier un tour à Montpellier pour y retrouver Gwlad. Elle déprimait sérieusement de n’avoir aucun moyen de transport pour aller acheter une table, des chaises, un four et deux appliques murales pour sa chambre. Pour la table et les chaises, Anti a trouvé exactement ce qu’il fallait sur le Bon Coin pendant le trajet. Gwlad a confirmé à notre arrivée que cela lui plaisait, on est partis chez le monsieur qui vendait tout ça (fort sympathique et musicien de surcroît), on a chargé dans le Touran, on a tout rapporté à l’appartement et installé l’ensemble. Superbe résultat.

Il ne restait plus que le four et les deux appliques. Pour le four, on est passé chez Electro Dépôt, à quinze minutes de là. Ca a été vite réglé. En même temps, quand on va dans ce type de magasin pour acheter un four, il est rare qu’on achète en plus un frigo et une télé de façon compulsive.

Pour les appliques, on a ensuite pris la route de Conforama. Là, c’était très différent.

Avez-vous déjà vous deux abeilles lâchées dans une immense enceinte remplie de fleurs aux parfums irrésistibles ? C’était exactement ça avec Anti et Gwlad. Dès l’entrée, j’ai vu les luminaires sur la gauche et l’instant d’après, la maman et sa fille sont parties vers la droite. Elles ont butiné dans quasiment toutes les allées – surtout Gwlad. Au bout d’un certain temps, elle nous a enfin rejoints aux luminaires, les bras chargés de divers trucs. Elle a choisi ses deux appliques et a ensuite continué à butiner, euh, à faire son shopping. Une seule limite : le volume libre dans le Touran. Qui est considérable.

De retour à l’appart, Gwlad était ravie. Elle avait ses deux appliques. Et une bonne douzaine d’autres choses, toutes plus indispensables les unes que les autres.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *