A vue d’oeil

Il y a quelques semaines, Anti s’est lancée un de ces défis dont elle a le secret pour se reposer le weekend : refaire notre pelouse, quasiment depuis zéro. Il restait tellement peu de verdure – et encore, plutôt du genre sauvage et anarchique – que cela ressemblait moins à de l’herbe parsemée de trous qu’à des trous parsemés d’herbe.

Elle a commencé par des petites touches d’essais, avec graines de gazon et engrais. Cela a très bien marché, donnant une chevelure fine et drue. Elle est donc passée à un grattage énergique / semis dense / couche d’engrais généreuse / arrosage biquotidien sur une large moitié du terrain. Le succès a été évident.

DSC04875p

Elle a alors terminé avec l’autre moitié samedi dernier et, dès avant-hier, nous avons eu la satisfaction d’y voir des petits brins verts vifs pointer hors du sol comme une barbe mal rasée.

091727

Encore un peu de patience et, après un bon coup de tondeuse, ça sera aussi beau qu’un golf. Sans trou, si possible.

102535

Très belle journée à vous

One Reply to “A vue d’oeil”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *