Gojira, y a pas d’lézard

Gojira, c’est le vrai nom de Godzilla. C’est comme ça que les Japonais appellent le lézard géant bien connu de nos atolls. Il faut se rappeler que nos amis nippons (ni soumis) prononcent le R comme un L et le J comme un DZ. D’où le fait que dans les pays occidentaux, le mot « gojira » ait été orthographié « godzilla ».

gojira13

Mais Gojira n’est pas qu’un lézard, c’est aussi un génial groupe de métal, découvert avant-hier dans Quotidien, excellentissime émission de Yann Barthès qui justement interviewait les quatre joyeux musicos qui composent ce groupe.

gojira barthes

Et là, on est allés de divine surprise en divine surprise :

  • Gojira est un groupe français, si si, et pourtant il est considéré comme l’un des meilleurs du monde par les métalleux. ils existent depuis 20 ans. Ils ne passent quasiment jamais à la télé, ni en France ni ailleurs, mais tous les métalleux les connaissent (sinon, il faut qu’ils se dépêchent de les découvrir).
  • Gojira est nominé à deux Grammy Awards, ce qui est exceptionnel. La cérémonie aura lieu à Los Angeles dans quelques jours.
  • Les quatre joyeux membres de Gojira sont hyper sympas, doux, drôles, sensibles, fins, plus proches du bouddhisme que de l’image de satanistes volontiers donnée par les grincheux à cette belle musique qu’est le métal.
  • Et en plus, non seulement ils en parlent très bien de leur musique, mais ils jouent comme des dieux. Du métal, certes, mais dieux quand même.

Voilà. Vous pouvez retrouver leur interview ici : Gojira à Quotidien.

Très belle journée à vous

One Reply to “Gojira, y a pas d’lézard”

  1. Le Chef

    Belle découverte !
    …Père du métal (tendance Dieu, voir un peu intégriste et légèrement hérétique sur les bords ou orientation Satan, ou bien, de bleu de bleu, penchant Bouddha tibétain) je te fais mon mea-culpa : je suis un mauvais métalleux, je ne connaissais pas Gojira …..
    Heureusement la lumière vint du gardien du temple : le bien nommé Caius Galorus Métallus, qui officiait déjà dans la programmation des concerts de musique barbare dans les arènes de Nîmes du temps des romains.
    Ave Galorus, gratias agimus tibi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *