A bord du Brigitte Bardot

DSC07272pp

Vendredi, nous sommes allés rendre visite au Brigitte Bardot, qui faisait escale dans le port de la Seyne-sur-Mer. Il s’agit de l’un des navires de la flotte de Sea Shepherd, qui est intervenu , entre autres, aux îles Féroé cet été pour empêcher le massacre « culturel » à la machette des globicéphales qui s’y déroule chaque année. Seulement trente mammifères y ont été tués au lieu de 1400 l’année dernière.

DSC07230p

DSC07239p

Le Brigitte Bardot s’appelait auparavant le Gojira (le nom japonais de Godzilla). Il s’agit d’un trimaran extrêmement rapide qui a, à son époque, battu des records de vitesse en mer, bouclant un tour du monde en 74 jours en 1998. Il y a quelques jours, il a mouillé à Saint-Tropez à l’occasion de l’anniversaire de BB.

DSC07246p

A l’intérieur, l’aménagement est spartiate, chaque recoin est utilisé. Normal, il s’agit d’un bateau consacré à l’action, pas aux loisirs. Les casques à l’arrière du vaisseau sont là pour le rappeler.

DSC07249p

Six membres d’équipage peuvent y résider, dont la capitaine, l’indispensable cuisinière et le machiniste qui veille au bon fonctionnement des moteurs ultra-puissants. Comme sur tous les autres navires de Sea Shepherd, la nourriture à bord est exclusivement vegan.

DSC07241p

Les personnes qui participent à une campagne de Sea Shepherd embarquent généralement pour une durée d’un mois, sauf s’il s’agit d’agir en Antarctique où la durée est de deux mois et demi. Comme le dit avec humour mais réalisme Paul Watson, la seule chose qu’on leur promet, c’est de vivre les uns sur les autres, souvent trempés, souvent malades, voire gelés. Cela n’empêche pas les volontaires de se présenter en nombre.

DSC07265p

C’est d’ailleurs un projet qui nous tente ! Il faut juste que nous réglions quelques détails pratiques (chats, enfants, sous) et nous aussi, nous ferons tout pour nous retrouver un jour à bord de l’un de ces navires au service de la vie.

DSC07268p

DSC07270p

Alors que nous terminions notre visite, on nous a dit que Paul Watson faisait une conférence en fin d’après-midi près d’Antibes. Une heure trente de route, nous n’avons pas hésité, nous nous y sommes rendus aussitôt et nous avons eu l’immense plaisir d’y voir le célèbre pirate au grand cœur, qui y a fait une intervention passionnante. Cela va faire l’objet d’un article séparé.

One Reply to “A bord du Brigitte Bardot”

  1. anti

    QUE DU BONHEUR ! Un grand merci à tout l’équipage et à Dorothée qui nous a parlé de la conférence de Paul Watson ainsi qu’au jeune couple qui faisait la visite avec nous et qui nous a encouragé à y aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *