Dimanche noir

Hier vers 11h, Anti a ouvert la fenêtre de la chambre et a entendu un chat crier. Elle a couru dehors et a trouvé Amon prostré sous un tas de feuilles mortes. Il était en hypothermie. Anti a aussitôt rempli deux bouteilles d’eau chaude et on a enveloppé Amon dans le pull en cachemire que nos chats adorent, avec les bouteilles pour le réchauffer. On a ensuite filé chez le véto de garde le plus proche, à quelques kilomètres de chez nous.

DSC00672p

Amon n’avait aucune blessure apparente à part une écorchure à une jambe. Mais à la radio, le véto a vu une sérieuse hernie du diaphragme. Le diaphragme est un muscle plat qui sépare les viscères des poumons. Celui d’Amon ne séparait plus rien du tout, son foie et d’autres organes étant remontés très haut dans la cage thoracique, ce qui lui laissait très peu de volume pour respirer. Il s’agit de la conséquence d’un choc violent, soit une voiture, soit une chute d’arbre qu’il n’a pas réussi à amortir suffisamment. Comme vous le savez peut-être si vous venez souvent ici, Amon avait un gros problème de contrôle de ses jambes arrière depuis qu’il a été sérieusement affaibli par un virus il y a quelques mois. Dans un cas comme dans l’autre, cela l’a certainement handicapé pour éviter le trauma qu’il a subi. Amon, fort heureusement, ne sentait plus de douleur grâce à une injection de morphine.

DSC00103p2

Le véto a appelé une clinique de Montpellier qui pourrait l’opérer. Nous y sommes allés. Amon a aussitôt été mis dans un caisson chauffé et suroxygéné pour faciliter sa respiration. Le but était de le stabiliser pour pouvoir l’anesthésier ce matin et l’opérer.

On a reçu un coup de fil peu avant 18 heures. Il venait de s’éteindre en douceur à jamais.

Depuis la mort accidentelle de Rescue pour des raisons analogues (lui, c’était la tête qu’il ne parvenait pas à stabiliser et il s’est tué en tombant d’une hauteur d’un mètre à peine en se rompant les cervicales), nous savions qu’Amon était celui qui avait la plus faible espérance de vie. Nous avons considéré chaque jour qui se passait bien pour lui comme un cadeau. J’irai chercher son corps dans la matinée pour qu’il repose chez nous, aux côtés de ses amis disparus.

Callisto

Pendant que nous roulions vers Montpellier, la dame d’Alès qui avait adopté Callisto, recueillie chez nous tout bébé à peu près en même temps qu’Amon, nous appelait affolée. Deux chiens venaient de l’attaquer. Callisto a été grièvement blessée. On a essayé avec l’aide de Laure de trouver à distance le vétérinaire le plus proche mais Callisto a succombé avant d’y arriver.

Et puis, il y a Chat-qui-louche. Il a passé trois jours chez l’une de nos vétos la semaine dernière, après avoir beaucoup maigri. Verdict : cancer de la rate. C’est incurable. La seule chose qu’on peut faire (et qu’on fait), c’est de lui administrer régulièrement un corticoïde qui va calmer l’inflammation et supprimer la douleur. Il lui reste entre quelques semaines et quelques mois à vivre. Puis, un jour ou l’autre, il ne se réveillera pas. Sa mort sera indolore. Inutile de dire qu’on lui montre, plus que jamais, toute notre affection pour l’accompagner jusqu’au bout dans les meilleures conditions possibles.

DSC01664p

Photo de Callisto par Anti, les autres par moi

10 Replies to “Dimanche noir”

  1. sylvana FERRETTI

    Eh bien ! C’est ce qu’on appelle « la loi des series
     » ! pauvres BB et courage pour la suite. Moi aussi j’ai appris hier matin avec une grande tristesse la mort d’un chat de 6 mois (celui que tu as tenu dans tes bras pendant tout le repas). On soupçonne la personne de ne pas l’avoir emmené chez le véto alors qu’il n’était pas bien. Le 18 mars j’appelle pour avoir des nouvelles : « tout va bien, on va vous envoyer des photos, aucun problème de santé, on vous remercie de nous l’avoir fait adopter, il fait la joie de toute la famille ». Onze jours plus tard il meurt subitement ! J’ai relevé beaucoup de contradiction qui nous font penser -Laure et moi même- qu’il y a eu négligence. J’ai culpabilisé toute la journée, si cela se trouve ce n’était pas grave, l’intervention du véto aurait pu le sauver ! On ne saura jamais !

  2. Gato Negro

    Je suis de tout coeur avec vous et l ‘adoptante de Callisto . Le chagrin qui nous envahit lors de la perte d ‘un de nos compagnons à 4 pattes est immense et très dur à surmonter .
    Chat-qui-louche , tout comme notre Saba, 17 ans , elle aussi , atteinte d ‘un cancer , tu seras entouré et choyé par ta famille jusqu’au bout . Dans les moments où la santé n ‘est plus , l ‘amour apporte réconfort et force .

  3. Méyane

    Callisto était un rayon de soleil, aujourd’hui il n’y a plus de soleil dans la maison. J’embrasse très fort tous les amoureux des chats qui ont à subir cette lourde peine.

  4. lulubozo

    Décidément que de mauvaises nouvelles. C’est la vie avec ses peine et ses joie!
    Pauvre Callisto elle a eu bien de problèmes dans sa courte vie.

  5. Alystelle

    Quelle tristesse pour ces minous et pour vous.
    C’est un sale déchaînement du destin, beaucoup de courage à vous.

    Bise

  6. Anna Galore Post author

    Merci à vous pour votre soutien. Nous avons enterré Amon près de la maison et nous pensons beaucoup à Callisto aussi.
    Chat-qui-louche est dans un état très inquiétant, il a beaucoup de mal à respirer depuis hier soir, se servant de sa bouche ce qui est totalement anormal pour un chat. Christophe est passé le voir et craint que ce soit la tumeur qui gêne ses poumons en comprimant le diaphragme (à l’échographie, elle était déjà énorme, enserrant tout l’estomac).
    Il lui a administré un anti-inflammatoire il y a deux heures pour tenter d’améliorer un peu les choses mais ça n’a pas l’air de marcher pour le moment…

  7. Alberich

    Pour ceux qui ont le malheur d’avoir leur animal frappé par le cancer, et qui n’habitent pas trop loin de la Savoie, je signale un bon centre de cancérologie vétérinaire
    http://www.chvsm.com/news02.php
    avec un vétérinaire ouvert sur des traitements complémentaires, du type mycologie, jeûne thérapeutique, traitement métabolique (hydroxycitrate et acide lipoïque du docteur Laurent Schwartz, ou dichloroacétate utilisé plutôt aux USA). Ces traitements (aussi bien pour humains que pour animaux), à utiliser en complément du traitement médical classique du cancer, sont évoqués sur son blog
    http://www.cancerologue-veterinaire.fr/

  8. anti

    Merci à toutes et à tous pour vos messages. La journée d’hier a été bien étrange après la déferlante de dimanche. Chaque fois qu’un de nos minous s’en va pour le paradis des chats, j’ai l’impression que la maison est vide…

    Quelle tristesse pour Callisto et le petitout de chez Sylvana… Dans ces moments particulièrement difficiles, je pense à Karmapa et aux oiseaux (http://www.annagaloreleblog.com/2009/09/26/loiseau-du-karmapa/), et je me dis qu’ils doivent nous choisir pour vivre leur courte vie à nos côtés et savent qu’on sera là pour les accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.