Des poses de chats

Encore un emploi du temps très rempli hier, donc un besoin de lever le pied le soir pour passer du temps heureux en famille… ce qui ne me laisse que quelques minutes à consacrer à mon mot du matin (toujours écrit la veille). J’ai rencontré à Toulouse, où j’étais toute la journée, Céline, la gérante du nouveau magasin vegan dont tout le monde parle à juste titre : Le cri de la Carotte. Sa boutique et elle méritent largement une note détaillée, donc un peu plus de disponibilité d’esprit de ma part, ce qui veut dire un peu plus tard.

En attendant, comme à chaque fois que la détente s’installe, rien de mieux que quelques poses de chats, que je me régale à prendre avec mon nouvel appareil…

DSC00072p

DSC00068p

DSC00074p

DSC00073p

DSC00092p

DSC00094p

DSC00057p

Très belle journée à vous

7 Replies to “Des poses de chats”

  1. Terrevive

    La dernière image m’a demandé une certaine recherche : où est le chat ? Ah oui ! ça me fait penser aux dessins où il faut chercher dont le nom est (je ne sais plus)… Anna, pourrais-tu me dépanner ?

  2. L§F

    J’aime beaucoup, le blanc rangé avec le « blanc » et le gris qui sort sa tête de la petite armoire, il a l’air bien coquin.Bon évidement le noir, avec ses yeux « persans »… Quelle belle équipe!
    Sinon, le vieux téléphone me plait aussi beaucoup… je me verrais bien répondre à mes clients, au bureau, sur un truc comme cela, se serait trop la classe.
    Belle journée,
    F de http://luckasetmoi.blogspot.fr/

  3. Anna Galore Post author

    Aaaaaaah, ce téléphone… C’est Sapotille qui l’a peint comme ça et aussi bien Anti que moi, on a eu un vrai coup de foudre en le voyant chez elle (à deux moments différents, d’ailleurs). Du coup, elle nous l’a offert pour notre mariage 😉

  4. anti

    Très belle série de photos encore une fois ! Mmmm…

    Ah ! Le téléphone de Sapotille !!! C’est le téléphone des Ancêtres m’a-t-elle dit un jour. Ce téléphone ça a été notre premier échange en vrai à toutes les deux. Je suis arrivée chez elle, et ce téléphone était caché au-dessus d’une armoire dans le séjour, je me suis exclamée : « Waouh ! Il est magnifique ce téléphone ! » et ça a été le début d’une longue amitié. D’ailleurs, il faut que je l’appelle ma Sapotillette d’amour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.