Contrecoup

Après des semaines de tension mais aussi d’excitation jusqu’à l’aboutissement de dimanche à Paris, il fallait s’y attendre. Lundi, j’étais en pleine euphorie mais mon corps commençait déjà à m’envoyer des signaux – nuque raide, idées pas très claires, envie de rien… Heureusement qu’Anti était là pour contribuer largement à mes objectifs les plus urgents : écrire la mise au point qui est désormais sur le site du CRAC Europe, rédiger le compte-rendu de l’AG pour lequel ses notes ont compté au moins autant que les miennes, sans oublier le mot d’accueil pour le blog en complément.

J’ai aussi cherché sur le net pour avoir une piste sur la panne de notre machine à expresso dont la pompe ne marche plus, mais je n’ai rien vu de probant. Remarquez, vue la tête de la machine une fois désossée (ce qu’a fait Anti McGyver hier dans la journée), je ne risquais pas de trouver grand chose.

DSC00055p

Au réveil, ça n’allait pas mieux. J’ai pris la route pour assister à une réunion à Montpellier, j’étais franchement nase avec des poussées de fièvre mais ça s’est bien passé. J’ai roulé doucement sur le retour, je me sentais faible. Je suis arrivé à la maison vers 15h30 et je suis allé directement me coucher. Nuque raide, état fébrile, somnolence… Je me suis relevé vers 18h30 mais ça n’a pas amélioré les choses. J’ai fini par prendre deux ibuprofènes, j’ai traîné jusque vers 21h30, pas d’appétit, au radar. Anti aussi s’est couchée tôt.

Ce matin, ça allait beaucoup, beaucoup mieux.

Très belle journée à vous

4 Replies to “Contrecoup”

  1. Terrevive

    « Ce matin, ça allait beaucoup, beaucoup mieux. »
    Je l’espère ! Tous mes vœux d’excellente forme !
    Et que tu puisses prendre un bon café. What else !

  2. Anna Galore Post author

    Voilà, exactement. C’est la sagesse même 🙂

    Cela dit, on a commencé à regarder les nouveaux modèles cet aprèm en allant flâner en ville… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.