Harmonie, pieds et poings

Comme vous le savez, Enzo fait de l’aïkido. Il y avait hier soir près de Nîmes une soirée de démonstrations de différents arts martiaux et les élèves du cours que suit Enzo en faisaient partie. Juste après eux passaient d’autres jeunes élèves qui apprenaient le taekwondo.

DSC01579b

Ces deux pratiques sont basées sur des préceptes totalement différents.

L’aïkido est à né au 19e siècle au Japon de la nécessité de devoir se défendre d’une agression et d’une réflexion métaphysique menée par son maître fondateur.

Le taekwondo est une discipline coréenne beaucoup plus ancienne puisqu’elle remonte au Moyen-âge et qu’il s’agit principalement de techniques d’attaques.

DSC01586b

Visuellement, le contraste est total. Les élèves de l’aïkido apprennent la respiration, la discipline de l’esprit, les mouvements minimaux mais pas moins efficaces pour maîtriser l’adversaire. Les figures du taekwondo sont très spectaculaires, voire acrobatiques, tels qu’on le voit très souvent dans les films d’action asiatiques, avec des sauts et des retournements en l’air.

Les deux démonstrations étaient fort agréables à regarder, même si elles illustraient deux visions antagonistes, l’une étant plus proche de l’art et l’autre, du martial. D’un point de vue auditif, le contraste était tout aussi marqué. Pendant la démonstration d’aïkido, on n’entendait que la voix douce du maître donnant ses instructions aux élèves. Pendant celle de taekwondo, la sono passait Gangnam Style à fond.

DSC01598b

Aïkido signifie la voie de l’harmonie des énergies.

Taekwondo signifie la voie des pieds et des poings.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.