Opération courants d’air

Nous avons procédé hier, à l’instigation d’Anti qui est la MacGyver en chef de notre petite famille, à une opération courants d’air dans notre maison. Pas pour en créer, hein, pour les supprimer.

Notre demeure est constituée de trois niveaux : un rez-de-jardin, un étage principal et des combles aménagées. Quand le temps devient frais, cela représente un volume pas très simple à chauffer de façon uniforme, même si tous les radiateurs sont équipés chacun de leur propre thermostat.

140247b.jpg

Le problème vient des fuites. En bas se trouve la chatière, occultée par un bout de rideau mais laissant passer en permanence de l’air froid. Or, elle se trouve justement tout près de l’escalier allant au niveau principal. Quant à celui qui monte aux combles, c’est pire puisqu’elles ne sont pas encore isolées, faute de sous pour le faire. Les jours de grand vent – et ils sont fréquents en cette saison – l’air passe sous les tuiles comme si on était à ciel ouvert.

153901.jpgUn grand premier pas a été franchi lorsqu’Anti a bricolé une porte rabattante qui ferme la trémie du grenier. Mais malgré cela, pas mal d’air glacial descendait encore dans la chambre d’Enzo et donc, dans le reste de l’étage si on en laissait la porte ouverte.

Le coup de grâce porté aux courants d’air a consisté à installer un rideau pour chacun des escaliers. Dans le cas de celui des combles, il a été simplement agrafé à la trappe d’accès puisqu’il s’agit de quelque chose de provisoire en attendant qu’on parvienne à financer l’isolation du toit.

Et pour l’escalier en colimaçon qui relie le niveau bas et le médian, Anti a ressorti un superbe tissu épais d’une hauteur parfaite qu’il ne restait plus qu’à fixer. Nous avons donc fait un saut à Leroy pour acheter tringles et porte-tringles et, de retour à la maison, procédé à leur fixation dans la cage d’escalier.

153532.jpg

Le résultat est incroyablement efficace. Plus un seul souffle d’air désagréable ! L’atmosphère est à nouveau immobile aussi bien en bas qu’au niveau principal et une douce température facile à stabiliser sans que les radiateurs déclenchent sans arrêt.

Et en plus, les chats adorent ces nouveaux passages secrets pour aller d’un étage à l’autre. L’hiver peut arriver quand il veut, ici tout est prêt pour le passer douillettement.

Très belle journée à vous

153619.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.