Adieu Stan, bonjour Tristan

20733144.png

J’ai reçu hier soir un mail m’annonçant la sortie d’un album. J’ai écouté et je vous livre ce que j’en pense.

Il est jeune, il est beau, encore un qui est devenu musicien (guitare, harmonica, flûte et chant) après des études de maths, il est né sous le ciel de Brest : aujourd’hui, je vais vous parler de Tristan Nihouarn qui vient de sortir son premier album, Sauf erreur de ma part, dont voici le premier extrait intitulé « Meredith » :

Alors ? Cette voix ne vous est pas inconnue ? C’est normal, vous le connaissez déjà sous le nom de Stan, ancien chanteur du bon vieux groupe rock breton qui nous a fait chanter et danser, j’ai nommé Matmatah.

Séquence souvenir :

Allez, j’entends Sylvia Von R trémpigner jusqu’ici, voilà, voilà, ça vient :

tncd.jpgMais revenons à nos moutons.

Cet album ?…

Ça donne quoi ?

Côté musical, on n’a plus le côté rock sympathique de Matmatah, on est dans de la pop et là… vraiment sur certain morceaux j’avais l’impression d’écouter des chanteurs des années 70 et pas Les Doors hein, mais plutôt du Alain Souchon, du Michel Fugain, voire du Alain Delon même sur « Qu’elles viennent », et là je suis moins fan.

Moi, j’aime sa voix et j’espère être agréablement surprise par son deuxième album, celui-ci ne m’ayant pas conquise, désolée.

Vous pouvez découvrir le making of de l’album sur Dailymotion si ça vous tente :

anti, Lambézellec is perfect !

One Reply to “Adieu Stan, bonjour Tristan”

  1. Anna Galore

    En effet, on dirait du Souchon pur jus ! Sympa, mais pas trop mon truc non plus.

    Je préfère largement, comme toi, l’énergie très rock de l’époque Matmatah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.