64% des eurodéputés votent la fin des subventions à la tauromachie

subventions eu 64pc

Historique ! Une large majorité des eurodéputés réunis en séance plénière le 28 octobre 2015 a voté la fin des subventions européennes à la tauromachie (438 sur 687). On se souvient que l’an dernier à la même époque, un amendement identique déposé par Bas Eickhout avait aussi obtenu une majorité, mais relative, en raison d’un fort pourcentage d’abstentions, ce qui lui avait valu d’être rejeté (pour une analyse complète, cliquer ici).

Cette fois-ci, la majorité absolue est largement atteinte : près de 64% en faveur de l’arrêt des subventions. Une centaine d’eurodéputés de plus qu’en 2014 ont voté pour la fin des subventions, alors qu’une centaine de moins ont voté contre. Voilà un résultat bien concret d’une année de militantisme et d’actions !

2015 2014
Pour la fin des subventions 438 332
Contre la fin des subventions 199 298

Il s’agit donc là d’une nouvelle avancée majeure vers la disparition de la barbarie tauromachique en Europe, puisque cette industrie mortifère est déficitaire partout et ne survit que grâce à des subventions et des fraudes diverses. Bien entendu, le CRAC Europe a pris une part active dans la campagne qui a mené à ce résultat, ainsi que de nombreuses autres associations et citoyens.

Si nous avons toutes les raisons de nous réjouir, il va falloir cependant attendre une autre étape pour que l’amendement voté devienne une loi et donc s’applique : les ministres européens des finances doivent désormais l’approuver. Oseraient-ils se prononcer contre un vote aussi significatif ? Espérons que non. Nous resterons donc vigilants et actifs jusqu’à ce que la démocratie finisse enfin par être respectée jusqu’au bout.

Roger Lahana
Vice-président du CRAC Europe

crac header

3 Replies to “64% des eurodéputés votent la fin des subventions à la tauromachie”

  1. Marie-Laure

    C’est vraiment une très bonne nouvelle, mais effectivement restons prudents : les ministres européens des finances vont sans doute subir maintes pressions…

  2. Anna Galore

    Je prépare une analyse un peu plus détaillée des résultats, maintenant que le détail des votes par groupes parlementaires a été rendu public. Le point principal qui en ressort est que le basculement majeur s’est produit au sein du groupe S&D (socialistes), majoritairement contre la fin des subventions en 2014 mais largement pour en 2015. Les ministres des finances des trois pays tauromachiques (les plus susceptibles d’être sensibles au lobby taurin) oseraient-ils trancher contre leur propre groupe européen ? A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.