A l'unisson

jung5.jpgLe weekend a été utilisé comme il se devait : pour se ressourcer, après une semaine au démarrage chaotique mais à la fin bien plus calme. Ce matin, ça repart et nous verrons bien sur quelles bases. Entre les deux, il y avait la pause paisible dont nous venons de jouir. La journée d’hier était particulièrement tranquille et lumineuse, aussi bien dans les cœurs que dans le ciel. Le temps s’est écoulé paresseusement, à l’unisson de nos humeurs.

Nous avons pris et repris le Red Book de Jung dans les mains, admirant encore et encore ses pages fascinantes. Anti s’est replongée dans d’autres livres de lui pour bien se remettre en tête ses idées et son parcours avant de commencer la lecture proprement dite de cet incroyable ouvrage aux allures de grimoire ésotérique.

Une ambiance détendue régnait sur le blog, depuis les énergies renouvelables jusqu’aux retrouvailles avec Binh sans oublier les photos sublimes de Föllmi.

PB180238.JPGDans l’après-midi, Anti a fait des gaufres, à la demande générale. Elle a dû s’y prendre à deux fois pour préparer le mélange des ingrédients. Une première fois avec un lait qui s’est mis à faire de drôles de grumeaux – dans le doute, le tout a fini au compost. Et une seconde avec une variante – l’œuf est tombé dans le mixeur avec sa coquille. Ca a fait clac-clac-clac mais on l’a à peine entendu à cause de nos fou-rires. Bon, les enfants en ont mangé plein, de ces gaufres, et aucun ne s’est plaint de trouver la fève, alors il faut croire qu’on a réussi à enlever tous les fragments. Sans parler de la levure largement périmée mais j’ai vu sur un forum que ça n’avait aucune importance, ce que nous confirmons.

Et puis, nous avons eu pour la deuxième journée consécutive la visite d’un grand chat tigré superbe, avec une queue touffue comme celle d’un écureuil. Gwlad en a déjà pris quelques photos, elle les mettra en avant-première sur son blog. Il a tenté de se la jouer maître du monde, ça n’a pas marché. Kundun, digne de son nom, a tout de suite sympathisé. Et Santiago, pas du tout impressionné, lui a jeté un regard totalement indifférent quand l’autre l’a toisé en crachotant. Ensuite, ils jouaient tous ensemble comme s’ils se connaissaient depuis leur naissance.

La nuit est tombée sans qu’on s’en rende compte. D’ici un mois, les jours rallongeront à nouveau. Il fait tellement doux qu’on a du mal à croire à l’arrivée de l’hiver.

PB200241.JPG

Très belle journée à tous

3 Replies to “A l'unisson”

  1. anti Post author

    Ah ça, les gaufres à l’œuf entier… Mdrrrr en y repensant.

    Oui, un beau week-end, un de plus…

    Je me disais hier, que jamais, ou bien il y a fort longtemps, je n’avais passé un automne aussi doux, et je ne parlais pas que de la météo.

    Depuis que nous partageons la même existence, la vie est belle, la vie est douce même si il y a d’inévitables tourments de temps en temps, et chaque fois, la même image, la même sensation me revient à l’esprit et dans mon corps : la sensation que j’ai ressentie la première fois dans tes bras… Celle d’avoir retrouvée mon âme.

    anti, âmoureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.