La voiture au chocolat

h_4_ill_1189415_98be_011952.jpg

Ce sont les chercheurs britanniques de l’université de Warwick qui ont dévoilé, mardi 5 mai, ce qui pourrait être le véhicule roulant aux biocarburants le plus rapide du monde.

Le carburant provient de résidus de chocolateries et mélange d’huiles végétales. Son volant est fait de fibres dérivées de carottes et autre légumes-racines, le siège est en fibres de lin et en mousse d’huile de soja.

Il a été construit pour respecter les normes de la formule 3, et ses concepteurs comptent bien le voir atteindre les 145 km/h lors des premiers essais de vitesse, prévus d’ici quelques semaines, après quelques réglages : pour l’instant, le « WorldFirst » est capable de rouler à 60 km/heure en vitesse de croisière. Le directeur de projet, James Meredith, dit avoir voulu prouver qu’il est possible de construire une voiture rapide, efficace, et respectueuse de l’environnement.

anti, source AFP/Le Monde

 

One Reply to “La voiture au chocolat”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.