La douce chaleur du feu

Notre chaudière est tombée en panne peu après la livraison de fuel d’avant-hier. Probablement une impureté qui est venue se coincer dans le gicleur, bien qu’on ait laissé la cuve reposer pendant plus de deux heures avant de rallumer la chaudière. Forcément, ce n’est pas en été qu’il y a des pannes de chauffage mais c’est quand il fait froid et que les chaudières tournent, ce qui veut dire aussi une surcharge d’interventions pour les réparateurs justement quand ça caille. Le nôtre ne pourra venir que demain matin, ce qui fait deux jours sans chauffage. Ça pourrait sembler pénible alors que l’air est glacial dehors, mais d’une part notre maison a des murs très épais, des doubles vitrages à toutes les fenêtres et une isolation de qualité au niveau du toit et d’autre part, il y a la cheminée dans le séjour qui permet d’obtenir le plus doux des chauffages de secours.

Grâce à elle, la température est remontée tout près de 20° dans l’après-midi et la soirée. Pareil que lorsque nous utilisons nos radiateurs, sauf que là, bien sûr, seul l’étage principal en profite. Cela dit, le rez-de-jardin est encore mieux isolé que le reste de la maison, étant partiellement enfoui sous le niveau du sol. Et pour la nuit, rien de mieux que de l’air frais avec une bonne couette.

Nos chats ont particulièrement apprécié, d’autant qu’Anti leur a installé une banquette très confortable avec un dessus en laine juste devant le foyer. Succès garanti.

Et puis, les météorologues annoncent qu’on vient de passer le plus froid  de ce mois et que les semaines à venir seront globalement plus douces. En revanche, à partir d’aujourd’hui, de grosses pluies sont attendues pendant deux jours. La cheminée n’a pas fini de servir pour créer une ambiance agréable malgré les aléas venus du ciel.

Très belle journée à vous

One Reply to “La douce chaleur du feu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *